Les conseils des acteurs clés du Trail de Sancerre pour se protéger de la chaleur

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Avant même le départ, les dix ans du Trail de Sancerre sont déjà marqués par la météo. En raison de la canicule qui frappe actuellement la France, la Maison des Sancerre – l’organisatrice – a choisi d’amener les cours du matin lorsque les températures se font un peu plus clémentes. « Ce n’est pas un secret avec cette forte chaleur, il faut bien s’hydrater avant et surtout pendant l’épreuve », conseille Vincent Minvielle, co-vainqueur du 14 km sur le Trail des Terres du Haut-Berry, en mai.

Penser à s’hydrater

Penser à s'hydrater

Sabrina Godard-Monmarteau, vainqueur du 15 km 2019 et ancienne médaillée mondiale en duathlon, précise : « Au moins toutes les dix minutes ». Il montre qu’on « n’a pas besoin d’être lavé pour prendre son temps aux ravitaillements, boire et se mouiller la tête (un accessoire très utile pour se protéger du soleil et donc de la chaleur, ndlr) conditions exceptionnelles, les coureurs recommandent également d’emporter de l’eau avec soi. Sur le même sujet : Santé mentale : comment traiter l’anxiété environnementale ?.

« Pour déterminer la quantité, il faut penser en temps d’effort et non en distance, explique Vincent Minvielle. Autre élément important : « Ne pas se surestimer », précise Christophe Tessiot, vainqueur des 28 km du Trail des Terres du Haut Berry. et la baisse est, vous devez partir vraiment tranquille. ”

Vacances 2022 : plage, baignade, bronzage, jardinage... attention aux coups de soleil !
A voir aussi :
l’essentiel Fièvre, nausées, malaises… Avec le retour des fortes chaleurs estivales, nombreux…

Rester à l’ombre

Rester à l'ombre

L’idéal commence déjà à se protéger dans les jours qui précèdent l’événement. Cédric Lucasseau, vainqueur du 15 km 2017 et 2018, précise qu’il a bouclé ses dernières séances aux heures de course, et s’est forcé à boire plus que d’habitude. « Depuis lundi, je fais couler deux litres d’eau par jour, en alternant eau calme et pétillante », explique-t-il. Et je m’intègre dans un régime alimentaire approprié. »

À Lire  Rétablissons une santé publique de qualité égale partout, pour tous !

« Le jour J, il faut apporter à son eau un apport en minéraux que l’on peut trouver dans les compléments alimentaires en poudre », ajoute Floriane Chevalier-Garenne, ancienne athlète internationale et pharmacienne.Cape et crème solaire paraissent également indispensables. Il faut rester à l’ombre le plus possible, mettre les jambes en l’air pour faire circuler le sang et manger une nourriture digérée et suffisante avant la course.» Une donnée encore plus importante avec ces conditions climatiques.

Découvrez ces variétés de fleurs magnifiques qui pousseront bien en pot et en plein soleil !
Ceci pourrez vous intéresser :
Aménager son jardin est important en période de canicule. En effet, certaines…

Des dispositions spécifiques

Des dispositions spécifiques

Par la suite, les organisateurs ont tenté de tout mettre en place pour que la course se déroule le mieux possible : « Il y a beaucoup de points d’eau sur les pistes, explique Capucine Schulthess, chargée de communication de la Maison des Sancerre. pour rafraîchir les coureurs sur les parcours. Nous avons tout fait (horaires décalés, arrosage en conséquence) pour les protéger au maximum. Et pour fêter encore.

Comment assembler une cigarette électronique
Voir l’article :
Est-ce vrai que fumer réduit la taille du pénis ? Merci pour…