Les e-cigarettes Juul Labs désormais interdites aux États-Unis

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

L’agence américaine de santé (FDA) a frappé fort jeudi pour tenter d’arrêter le vapotage chez les jeunes. Elle a interdit la vente aux États-Unis de toutes les e-cigarettes de marque Juul Labs, un coup dur pour l’entreprise qu’elle compte faire appel.

La start-up a connu un succès phénoménal fin 2010 avec ses vaporisateurs de forme USB et ses recharges de nicotine aux saveurs fruitées. Mais la FDA a déclaré qu’elle n’avait pas réussi à démontrer que la commercialisation de ses produits était « appropriée pour la protection de la santé publique ». Suite à cette décision, « l’entreprise doit cesser de vendre et de distribuer » les produits pour lesquels elle dispose actuellement d’une autorisation et ceux déjà en magasin « doivent être retirés » de la vente.

Les goûts aromatisés proscrits

Les goûts aromatisés proscrits

L’agence avait déjà interdit en 2020 la commercialisation de vapoteurs rechargeables de type Juul aux saveurs aromatisées, n’autorisant que les saveurs tabac et menthol. Lire aussi : Vacances d’été : Marine Lorphelin vous conseille avant de partir. Elle a également été chargée d’examiner les produits de vapotage pour s’assurer que les avantages pour les adultes, y compris les aider à arrêter de fumer des cigarettes traditionnelles, l’emportent sur les risques présentés aux jeunes.

Dans le cadre de cet examen, elle a défié des vapoteurs de diverses sociétés, mais a également donné son feu vert à certains produits présentés par R.J. Reynolds (filiale de British American Tobacco), Logic ou Njoy.

L’interdiction annoncée jeudi démontre l’engagement de la FDA « à garantir que toutes les cigarettes électroniques et autres produits qui délivrent de la nicotine via un appareil électronique actuellement sur le marché respectent les normes de santé publique », a déclaré le chef de l’agence, Robert Califf, à la presse. Libération.

Sur le même sujet :
Depuis plus d’un an, une équipe médicale d’urgence travaille à l’hôpital et…

Une stratégie marketing visant les jeunes

Une stratégie marketing visant les jeunes

L’agence ne considère pas que les produits de Juul présentent un « risque immédiat », mais estime que l’entreprise n’a pas fourni suffisamment de données pour pouvoir évaluer « les risques toxicologiques potentiels ». La startup basée à San Francisco affirme avoir « fourni suffisamment d’informations et de données » pour résoudre tous les problèmes soulevés par l’agence. Elle envisage de demander une suspension de la décision et d’explorer toutes les options qui s’offrent à elle, y compris un appel.

La start-up a été accusée d’avoir joué un grand rôle dans la montée en flèche du vapotage chez les adolescents avec des publicités et des opérations marketing destinées principalement aux lycéens. Face à la pression des autorités, Juul Labs avait déjà suspendu en 2019 les ventes de recharges aromatisées, prisées des jeunes, et s’était engagé à revoir sa stratégie marketing.

À Lire  Ces petites solutions tech pour faire face aux canicules

Santé au travail. Il y a quinze conseils pour séparer votre vie personnelle de votre vie professionnelle
Voir l’article :
Le processus de numérisation du travail, le développement du télétravail, la communication…

La valeur de Juul Labs s’effondre

La valeur de Juul Labs s’effondre

La société détient actuellement 36% du marché de la cigarette électronique aux États-Unis, évalué à environ 5,3 milliards de dollars par an, selon les données de Nielsen citées dans une note de Goldman Sachs. C’est en baisse par rapport aux 70% de 2019, mais cela reste le numéro un. Si l’interdiction reste en place, Juul Labs « a toujours une présence prometteuse sur d’autres marchés », en Asie ou en Europe, par exemple, ajoutent les analystes de Goldman Sachs.

Le cigarettier américain Altria, qui détient 35 % des actions de Juul Labs, a fait un gros pari sur Juul Labs en 2018 en investissant plus de 12 milliards de dollars dans une opération qui la valorise à 38 milliards de dollars. Elle a alors souhaité diversifier son activité, les ventes de cigarettes classiques déclinant depuis longtemps aux États-Unis.

Mais face aux nouvelles restrictions des autorités sanitaires et aux litiges juridiques coûteux, la valeur de Juul Labs a fondu. Altria, qui a déjà déposé plus de 11 milliards d’accusations pour cet investissement malheureux dans ses comptes, estime que la start-up valait moins de 5 milliards de dollars fin mars.

Voir l’article :
Le collectif Santé en Danger adresse une lettre ouverte appelée « SOS » au…

Où A-t-on le droit de fumer à New York ?

Où A-t-on le droit de fumer à New York ?

Il existe trois types d’endroits où vous pouvez fumer à New York : Sur le trottoir devant les immeubles de bureaux et les bars. À l’intérieur des quelques magasins qui vendent des cigarettes. C’est notamment le cas au Nat Sherman Townhouse, à l’angle de la 5e avenue et de la 42e rue au cœur de Midtown.

Où peut-on fumer à Los Angeles ? Lois sur l’alcool et le tabac En Californie, il est interdit de fumer (du tabac conventionnel ou des cigarettes électroniques) dans les bâtiments publics (y compris les restaurants, les bars et les casinos) ainsi qu’à l’intérieur.

Où Peut-on fumer aux USA ?

Ainsi, si vous fumez des cigarettes, des e-cigarettes ou des cigares, il sera : – possible de fumer dans la rue à au moins 4,5 m (15 pieds chez vous) de l’entrée d’un immeuble, d’un bar, d’un restaurant…

Quel est l’état de New York ?

A voir aussi :
Charlotte Nattier Qu’est-ce que le lipofilling ? JournalistePublié le 18/12/2022 à 13h18…

Pourquoi il y a de la fumée à New York ?

Pourquoi il y a de la fumée à New York ?

La véritable explication de ce phénomène, qui intrigue toujours les touristes, est ailleurs : cette fumée provient en fait du système de chauffage et de climatisation utilisé dans le bas de Manhattan, jusqu’à la 96e rue dans l’Upper West Side et jusqu’à 89th Street, dans la zone Upper East.

À Lire  Comment vivre au mieux le pic de chaleur annoncé pour ce mardi ? Daniela Prepeliuc nous donne ses conseils

Pourquoi les plaques d’égout fument-elles à New York ? Ce système fonctionne de la pointe sud de Manhattan jusqu’à la 96e rue à l’ouest et la 89e à l’est. Les cônes que nous avons observés crachant de la fumée sont là, soit pour relâcher la pression, soit pour diriger une fuite. Surtout, ils empêchent la vapeur de bloquer la circulation et de brûler les passants.

Est-il interdit de fumer à New York ?

NYC a des lois strictes sur le tabagisme et il est interdit de fumer dans la plupart des lieux publics, y compris les parcs et les places. En savoir plus ici. Peut-on fumer à Times Square ? Il est interdit de fumer à Times Square et dans la plupart des autres lieux publics de New York.

Comment fumer à New York ?

Il existe trois types d’endroits où vous pouvez fumer à New York : Sur le trottoir devant les immeubles de bureaux et les bars. À l’intérieur des quelques magasins qui vendent des cigarettes. C’est notamment le cas au Nat Sherman Townhouse, à l’angle de la 5e avenue et de la 42e rue au cœur de Midtown.

Où acheter des cigarettes aux USA ?

Vous trouverez des cigarettes dans les pharmacies (Walgreens, CVS, Rite Aid, …), dans les supermarchés (Safeway, ) ou dans les stations-service. Et oui, aux Etats-Unis on achète des cigarettes en pharmacie…

Fumer est-il illégal à New York ? NYC a des lois strictes sur le tabagisme et il est interdit de fumer dans la plupart des lieux publics, y compris les parcs et les places. En savoir plus ici. Peut-on fumer à Times Square ? Il est interdit de fumer à Times Square et dans la plupart des autres lieux publics de New York.

Comment fumer à New York ?

Il existe trois types d’endroits où vous pouvez fumer à New York : Sur le trottoir devant les immeubles de bureaux et les bars. À l’intérieur des quelques magasins qui vendent des cigarettes. C’est notamment le cas au Nat Sherman Townhouse, à l’angle de la 5e avenue et de la 42e rue au cœur de Midtown.

Pourquoi y A-t-il des échafaudages partout à New York ?

Pas de travaux en cours, mais une question de sécurité En l’absence de travaux, ces quelque 1400 échafaudages ont été installés en raison d’un problème structurel en façade, pour protéger les piétons des chutes de pierres ou de tout autre élément.

Pourquoi louer un échafaudage ? 1/ Un prix attractif Louer est nettement moins cher qu’acheter. De plus, vous disposez d’une grande flexibilité quant à la durée d’utilisation. Ajoutez à cela qu’un large choix d’échafaudages s’offre à vous, ce qui vous assure une décision adaptée au budget dont vous disposez.

Quel est le prix de location d’un échafaudage ?

Comptez en moyenne environ 50 euros par jour pour louer un échafaudage d’une hauteur de travail de 4 m. Des versions mobiles sont également louées pour environ 50 euros par jour. Cependant, certains loueurs appliquent des tarifs avoisinant les 150 euros par jour.

Quel est le prix d’un Echafaudage ?

type d’échafaudagePrix ​​d’achat TTC
échafaudage fixeStructure d’un échafaudage fixe de 100 m²environ 2 000 €
échafaudage suspenduentre 1 000 et 2 000 €
échafaudage sur mesureentre 50 et 90 € le m²
échafaudage mobileéchafaudage mobileà partir de 250€