Les fleurs de CBD ne peuvent plus être vendues en France

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Les fleurs et feuilles brutes de CBD, ou cannabidiol, la molécule non psychotrope du cannabis aux propriétés relaxantes qui lui sont associées, sont désormais interdites à la vente en France, selon un arrêté publié ce vendredi 31 décembre au Journal officiel.

« La vente aux consommateurs de fleurs ou de feuilles brutes sous quelque forme que ce soit, seules ou mélangées à d’autres ingrédients, appartenant au consommateur et leur consommation » est interdite, a décidé le gouvernement, qui serre donc la vis contre ce boom du « cannabis light ».

« J’ai 500 000 euros de CBD à vendre » : Jouany revendique le droit de vendre ses fleurs de chanvre

En revanche, « la culture, l’importation, l’exportation et l’utilisation industrielle et commerciale des seules variétés de Cannabis sativa L. sont autorisées ». A condition que les plantes de chanvre aient une teneur en THC (Tetrahydrocannabinol, molécule psychotrope) ne dépassant pas 0,3%, contre 0,2% dans le projet de décret publié en juillet 2021.

La production très strictement encadrée

La production très strictement encadrée

Les fleurs et les feuilles de cette variété « ne peuvent être que récoltées, importées ou utilisées pour la production industrielle d’extrait de chanvre », détaille le décret. Voir l’article : Faune : Les passages à niveau pour les animaux sont en hausse, même loin des autoroutes. De plus, la vente de plantes et la pratique de la coupe sont interdites.

L’achat de fleurs et feuilles de chanvre produites sur le territoire français doit faire l’objet d’un contrat écrit entre le producteur et l’acheteur, établi avant le début de la campagne de production.

Pour le bien-être, le calme ou contre la douleur… La montée subite du CBD gagne la France

À Lire  Menacé d'extinction, le lynx est très présent en Andalousie

Par ailleurs, les produits à base de chanvre « ne peuvent être importés de pays hors Union européenne ou exportés hors Union européenne que s’ils sont accompagnés de documents attestant leur agrément ».

Ce décret a été notifié à la Commission européenne. Il révise le texte de 1990 et fait suite à la décision de la Cour de justice de l’Union européenne de novembre 2020.

Le CBD peut-il guérir mon animal de compagnie ?
Lire aussi :
Ces dernières années, on a vu fleurir des raies CBD dans diverses…

« Chanvre bien-être »

« Chanvre bien-être »

La justice européenne a alors rejeté l’interdiction de ce « chanvre de bien-être » en France, confirmant l’absence de dangerosité de cette molécule, qui ne peut donc être considérée comme un stupéfiant ou un médicament. Il a également souligné que la libre circulation des marchandises dans l’Union européenne s’applique à la CDB.

Le 23 juin, la Cour de cassation a jugé que le CBD peut être vendu en France s’il est produit dans un autre pays européen, mais n’a pas tranché la question de fond de l’interdiction de commercialisation au nom de l’objectif de protection de la santé publique. Le feuilleton judiciaire n’a pas été clos.

Ces joints sont-ils roulés avec du CBD relaxant ou du cannabis excitant ? Réponse en 30 secondes

Le renvoi pour la suspension du décret est prêt, ainsi que le recours en Conseil d’Etat « que nous proposerons après la décision du 7 janvier du Conseil constitutionnel », a indiqué le président du syndicat professionnel du chanvre, Aurélien Delecroix. Il déplore « l’interdiction totale et disproportionnée », qui ne repose pas sur « des preuves scientifiques montrant des problèmes de santé ».

À Lire  Comment choisir son premier chat ?

De son côté, Ludovic Rachou, président de l’Union des industriels pour la valorisation des extraits de chanvre (UIVEC) a salué dans un communiqué « une bonne nouvelle pour les acteurs économiques et industriels qui attendaient depuis des années ». Avec cette décision, « la nouvelle filière française d’excellence, celle de l’extrait de chanvre, va désormais pouvoir se construire », se réjouit l’UIVEC, selon qui le marché français du CBD devrait être de près de 700 millions d’euros dès 2022.

Huile de CBD, comment choisir la bonne dose pour vous ?
Lire aussi :
Qu’apporte l’huile de CBD ? Il faut savoir que le cannabidiol (en…