Les Français dorment moins bien selon les recherches et voici pourquoi

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

72% des Français déclarent mal dormir. Ils n’étaient que 52% en 2018.

Les chiffres sont alarmants. Selon une étude* réalisée par Qapa publiée lundi, les Français dorment de plus en plus mal. Ils sont 72% à déclarer avoir un mauvais sommeil. Ils étaient 55 % en 2018 et 61 % en 2020. Dans le détail, l’enquête nous apprend qu’un peu plus de 6 personnes sur 10 dorment moins de 7 heures chaque nuit. Cependant 88% pensent qu’ils ont besoin de plus de sommeil. En plus du manque de sommeil, les Français pensent qu’ils dorment mal. En 2022, 72% déclarent avoir des problèmes de sommeil, contre 55% en 2018.

>Découvrez aussi : Le manque de sommeil rend égoïste et asocial selon une étude

L’épidémie de Covid-19 pointée du doigt

Et tout cela n’est pas sans conséquence… Ces mauvaises nuits ont des conséquences notamment au travail. Pour 68% des Français, cette fatigue affecte leur travail et pour 55% elle conduit à des erreurs. Selon cette étude, la dégradation du sommeil des Français par rapport à 2018 est en partie imputable à l’épidémie mondiale. Lire aussi : Chanvre bio cultivé en Creuse – Marie France, magazine féminin. Pour 59% des Français, les événements autour du Covid-19 ont contribué à augmenter leur fatigue. Donc comment le répare-t-on? Une sieste au travail pourrait être la solution. 72% y sont favorables.

* « Méthodologie : Enquête menée auprès de 1 002 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans ou plus. Sondage réalisé en ligne par le panel de répondants BuzzPress (27 000 personnes en France). Entre le 19 septembre et le 26 septembre 2022, une enquête électronique a été envoyée par email et mise en ligne sur les réseaux sociaux Facebook et LinkedIn. Les réponses ont ensuite été compilées et pondérées selon des quotas préétablis visant à assurer la représentativité de l’échantillon et afin d’atteindre la représentativité de la population cible. Cette enquête a été compilée avec les données de deux autres enquêtes réalisées entre le 28 septembre et le 2 octobre 2020 ainsi qu’en septembre 2018 sur deux panels représentatifs équivalents. »

À Lire  49.3 le matin

Sur le même sujet :
Crédit visuel : Cassie Andrianaharison – Créatrice de contenuChronique rédigée par Eya Ben…