Les motos bientôt de retour ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

important

La ville, un représentant et une association motocycliste française travaillent à reconquérir la moto sur le circuit d’Albi lors d’une épreuve de renouvellement d’homologation en 2023.

Depuis 2020, les passionnés de deux roues motrices sont exclus du grand prix. Le circuit n’est plus un homologue pour les motos. Différents acteurs travaillent pour résoudre ce problème. Ainsi, les années suivantes, nous avons pu voir des motos tourner en rond. Mais pas comme avant. Nous devons nous adapter aux obstacles actuels. « L’objectif est de restaurer les performances des motos mais nous respectons toujours la santé et la sécurité de la communauté », a expliqué Grégor Raymondis, surveillant de circuit.

D’ici 2023, le permis de structure doit être renouvelé. Dans ce cas, la ville, DS Events (en cours d’expédition) et l’organisation française travaillent à la restauration de la moto. Le président de l’association française de la moto est également venu récemment à Albi pour évoquer le dossier avec des élus. « L’objectif est de préparer une future rencontre en trouvant une solution », a déclaré Alexis Masbou, un albigeois intimidateur, qui accompagnait le président. Depuis plusieurs années, il dirige une école d’aviation dans la ville.

En 2020, les motos et l’homogation de dérive ont été retirées du circuit en raison d’une foule très dangereuse. Un jeune cycliste y est décédé en 2018 lors d’un grave accident de moto.

Pour le trouver, vous devrez effectuer d’importants travaux sur le bâtiment. A l’heure prévue, ils prévoient de creuser l’écart dans les deux premiers virages et de construire une nouvelle route de 400m. Jobs a été condamné à une amende de 450 000 euros. Mais les lignes tendres ont échoué. Les entreprises qui ont répondu se sont élevées à 600 000 €. Depuis, c’est silencieux à la radio. Et covid l’a été.