Les para-entraîneurs tricolores ont suivi leur première master class

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Du 6 au 8 décembre s’est déroulée la première masterclass hivernale de para-dressage au parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron. Huit couples, nommés d’après leurs bonnes performances lors des championnats de France à Saint-Lô en novembre dernier, ont pu évoluer sous l’œil attentif de l’équipe fédérale de surveillance sportive, composée notamment de Fanny Delaval, conseillère technique nationale, et de Carlos Lopes, entraîneur, ainsi que les entraîneurs et juge international Marco Orsini. A noter que les classificateurs Florence Arraitz et Théo Lidoreau étaient notamment présents pour confirmer la note d’Aurélie Brihmat.

Afin de donner aux futurs couples la possibilité d’évoluer et de bénéficier de conseils techniques, le staff fédéral a décidé de se concentrer cette année sur les résultats des championnats de France. Les moyennes des deux épreuves obligatoires présentées par les couples de Saint-Lô, aussi bien en Amateur Elite qu’en Amateur 1, ont été calculées, toutes notes confondues. Les huit meilleurs étaient ainsi convoqués et pouvaient acquérir de l’expérience. Parmi eux, quatre cavaliers ont pu vivre pour la première fois des masterclass : Chrystelle Roulet, Aurélie Brihmat, Louise Studer et Mehdi Nouara. Fanny Delaval, conseillère technique nationale para-dressage, explique : « Nous accueillons de nouveaux cavaliers et surtout de nouveaux couples ; des cavaliers que nous connaissions déjà avec de nouveaux chevaux ou de nouveaux cavaliers avec des montures déjà identifiées par le personnel fédéral. Nous avons privilégié les couples qui ont joué à Saint-Lô afin de voir comment nous pouvons les amener, potentiellement, aux compétitions internationales l’année prochaine.

« Les masterclasses sont comme une grande analyse pour l’année prochaine et les compétitions à venir », a déclaré Marco Orsini, juge international 5*. « C’est une chance pour les coureurs de pouvoir travailler et de bénéficier de l’avis et des conseils d’un juge pour progresser. La compétition de la dernière journée est très bénéfique, car on peut voir les différentes difficultés lors des replays et donc c’est l’occasion de tout vérifier avant la saison prochaine. J’ai vu de bons chevaux, certains un peu excités, peut-être à cause du froid, mais je pense qu’ils ont du potentiel. J’ai vu ces dernières années des progrès des couples français en para-dressage, avec de plus en plus de bons cavaliers évoluant dans les différents grades et dotés d’un véritable esprit de compétition. C’est une tendance positive pour la discipline. »

À Lire  Xiaomi Watch S1 Active : test : petit code sportif

Avant le retour des compétitions, trois prochaines masterclass se tiendront à nouveau dans le parc équestre fédéral, du 10 au 12 janvier 2023, du 1er au 3 février 2023 et du 1er au 3 mars 2023.