Les produits anti-moustiques « verts » fonctionnent-ils vraiment ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Nous avons voulu vérifier si les répulsifs anti-moustiques, dont le principe actif est d’origine végétale, protègent autant des piqûres que les produits classiques.

Au rayon anti-moustiques, on trouve de plus en plus de produits avec le label produit naturel. Nous nous sommes donc particulièrement intéressés cette année à cette gamme de répulsifs en intégrant des produits d’aspect « naturel » dans le tableau de test, destiné aux familles, dans des zones non contaminées.

Un look naturel ? Oui, car les fabricants ne peuvent pas écrire « répulsif naturel » : ces produits relèvent de la réglementation biocides, qui interdit de telles allégations.

LIRE AUSSI >>> Le moustique tigre, une menace bien établie en France

À quel point sont-ils naturels, d’ailleurs, de s’offrir autant de vert sur leur étiquette ? Difficile de le savoir car la réglementation biocides n’impose pas de lister tous les ingrédients ! Seuls le principe actif et les allergènes doivent être listés. Leur principe actif est donc toujours « d’origine végétale ».

Un seul actif d’origine végétale

Un seul actif d’origine végétale

Tous les répulsifs anti-moustiques « verts » que nous avons testés sont à base d’huile d’eucalyptus citriodora, hydrogénée, cyclisée ou citridiol (nom commercial de la molécule). En effet, seules quatre substances actives peuvent être utilisées dans les répulsifs : le DEET, l’IR3535, l’icaridine et le citridiol. Ceci pourrez vous intéresser : Les ballonnements vont-ils bientôt disparaître ?. Les deux premiers disposent déjà d’une autorisation de mise sur le marché (AMM). En raison de la mise en place progressive du règlement européen sur les biocides, l’icaridine et le citridiol ne sont pas encore couverts, mais ils sont actuellement en cours d’évaluation.

Le citriodiol a-t-il un profil de toxicité calmant ? Selon l’état actuel des connaissances, la réponse est oui. Il présente notamment un risque d’irritation des yeux et d’hypersensibilité. Mais la note de ce produit n’est pas tout à fait parfaite. Surtout, cela fait que le répulsif qu’il contient n’est pas un produit sans risque !

Pourquoi il est si difficile de trouver un dentiste à Amiens
Ceci pourrez vous intéresser :
La prothèse amovible complète est indiquée en cas d’absence totale de dents.…

« Verts » mais pas sans risque

« Verts » mais pas sans risque

Les répulsifs à base de citridiol que nous avons évalués ont souvent des restrictions d’utilisation, mais celles-ci varient selon le produit. S’ils sont tous destinés aux « familles », aucun n’est utile pour les enfants de moins de 6 mois, et certains n’ont que 1, 2 ou 3 ans.

Le Haut conseil de la santé publique est encore plus prudent dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire du 1er juin 2022, précisant que « ce produit ne doit pas être utilisé chez les enfants de moins de 3 ans ».

Des restrictions s’appliquent également aux femmes enceintes et/ou allaitantes, principalement en raison de la présence d’huiles essentielles.

LIRE AUSSI >>> Répulsifs anti-moustiques et soleil : ce qu’il faut savoir

Anti-moustiques : Top 12 des solutions naturelles
Ceci pourrez vous intéresser :
La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet…

Efficaces de 4 à 8 heures suivant les produits

Efficaces de 4 à 8 heures suivant les produits

Ces produits « verts » sont-ils efficaces ? C’est la deuxième question à laquelle se propose de répondre notre nouveau test anti-moustique. Les résultats détaillés publiés dans le numéro de juillet-août 2022 de 60 millions de consommateurs sont tout à fait satisfaisants.

Premièrement, la plupart des produits que nous avons testés ont une durée de protection contre les moustiques communs ou tigres équivalente à celle annoncée sur l’emballage : il n’y a donc pas (ou très peu) de fausses promesses dans notre panel.

Cela ne veut pas dire qu’ils sont tous pareils : cette durée varie même du simple (4 heures) au double (8 heures) ! Soyez donc prudent dans le choix du moment d’application lorsque les conditions d’utilisation limitent le nombre d’applications quotidiennes…

Mais les consommateurs attirés par le vert seront rassurés de savoir que certains des produits de cette gamme ont la même durée de protection que les produits réguliers que nous avons testés en 2020.

Journaliste : Adélaïde Robert. Ingénieurs : Emmanuel Chevallier et Antoine Haentjens

Le Morbihan placé en vigilance jaune pic chaleur
Sur le même sujet :
Le département du Morbihan a été placé par Météo France en vigilance…

À Lire  14 chiens ont été retrouvés morts de chaleur dans la caravane