L’hybride rechargeable diesel fonctionne à l’électricité pendant une cinquantaine…

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La perspective d’interdictions de circulation annulant les hybrides diesel rechargeables en 2022

Une voiture hybride diesel rechargeable combine un moteur diesel avec un moteur électrique alimenté par une batterie haute tension.

D’ici 2022, les hybrides diesel rechargeables pourront fournir à une voiture un moteur électrique d’environ 50 kilomètres et recharger la batterie haute tension à l’aide du moteur diesel ou par freinage régénératif.

Certains modèles Mercedes proposent une autonomie électrique de plus de 100 kilomètres.

Les motorisations hybrides diesel rechargeables ont l’avantage de pouvoir rouler en électrique tous les jours sans les contraintes d’autonomie, mais les surcoûts extraordinaires de la technologie hybride diesel rechargeable sont impossibles à rentabiliser.

Le trafic électrique quotidien nécessite une charge électrique quotidienne de la batterie.

Par rapport à la voiture diesel, le modèle hybride rechargeable diesel pèse environ 200 kg de plus, en ligne avec le groupe motopropulseur électrique et la batterie haute tension.

La perspective d’interdictions de circulation annulant les motorisations hybrides diesel rechargeables en 2022.

La perspective d’être interdit de conduire en 2024 avec des voitures hybrides diesel rechargeables modernes achetées en 2022 est dissuasive à l’achat.

1. limitations techniques (dont autonomie) : aucune. L’autonomie électrique théorique moyenne est d’environ 50 km. L’autonomie totale est supérieure à 500 km sur presque tous les véhicules hybrides diesel rechargeables.

2. Surcoût à l’achat : exorbitant. Compter 6 000 euros de plus qu’un véhicule diesel de puissance comparable équipé d’une boîte de vitesses automatique, soit 8 000 euros de plus qu’un véhicule diesel de puissance comparable équipé d’une boîte de vitesses manuelle (et 10 000 euros de plus qu’un véhicule essence de puissance comparable équipé d’une boîte de vitesses manuelle ).

3. Le nombre de stations-service qui distribuent du gazole : fin 2018, 11 068 stations-service étaient en activité. Le nombre de bornes de recharge électrique est d’environ 62 000 bornes.

4. Prix du carburant à la pompe : 1,87 euros le litre Diesel en moyenne en juin 2022. A titre de comparaison, le SP95 est à 1,92 euros le litre. Le KWh est de 0,174 € avec un abonnement de base. Environ 3 euros permettent de parcourir 100 km en utilisant uniquement la propulsion électrique.

5. Bonus-malus à l’achat : malus à l’achat de 128 g CO2 en 2022 (50 euros). Le malus à l’achat atteint jusqu’à 40 000 euros (à partir de 224 g/km).

6. incitation financière à l’achat : aucune.

7. Restrictions de circulation : Restrictions de circulation à partir de 2024 dans la métropole du Grand Paris. L’interdiction de circulation est prévue pour 2026 dans la Métropole de Lyon et en 2028 dans la Métropole Europole de Strasbourg. Restrictions de circulation jusqu’alors inconnues dans la zone d’émission à faible mobilité (ZFE-m).

Hormis Paris, certaines grandes villes ont décidé d’interdire la circulation des véhicules diesel selon des procédures spécifiques à chaque ville. Ces villes comprennent Clermont-Ferrand, Fort-de-France, Grenoble, Lyon, Marseille, Nice, Reims, Rouen, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulon et Toulouse. En Europe, plusieurs villes envisagent d’interdire la circulation des véhicules diesel : Bruxelles, Rome, Athènes, Barcelone ou Hambourg font partie de ces villes.

8. Consommation : la consommation moyenne des véhicules hybrides diesel rechargeables dépend de la distance parcourue lors de chaque trajet et de la charge de la batterie. Il est théoriquement possible de parcourir environ 50 km en roulant électrique tous les jours, sous réserve d’une recharge quotidienne de la batterie.

9. Frais d’entretien supplémentaires : aucun.

10. Perspectives de revente d’occasion : difficile à prévoir et restrictions de circulation en zone d’émission de mobilité réduite (ZFE-m).

Conclusion : Les véhicules hybrides diesel rechargeables ne sont pas économiquement viables pour les petits conducteurs. Le surcoût lié à l’achat d’un véhicule diesel hybride rechargeable rend l’utilisation du carburant diesel plus coûteuse pour les distances inférieures à 120 000 km. Les moteurs hybrides diesel rechargeables sont techniquement adaptés à un kilométrage annuel élevé, sachant qu’en milieu urbain, la technologie hybride diesel rechargeable est la plus efficace.

La consommation moyenne d’un véhicule diesel hybride rechargeable est inférieure à celle d’un véhicule diesel sur une distance journalière inférieure à 50 km, si la batterie est rechargée, mais le surcoût d’achat de la technologie hybride rechargeable diesel est plus grand.

La perspective d’être interdit de conduire en 2024 avec des voitures hybrides diesel rechargeables modernes achetées en 2022 est dissuasive à l’achat.

Acheter un véhicule hybride rechargeable diesel en 2022 n’est guère une idée rentable. C’est dans la plupart des cas une très mauvaise idée, sauf pour le gros rouleur qui conserve son véhicule diesel hybride rechargeable plusieurs années dans le cadre d’une location longue durée.

Outre la quasi-impossibilité d’amortir le surcoût d’un moteur diesel hybride rechargeable, les restrictions de circulation qui frapperont les derniers véhicules à motorisation diesel feront baisser le prix des véhicules diesel hybrides rechargeables sur le marché de l’occasion.

Risques associés : Futures interdictions de circulation dans les zones d’émission à faible mobilité (ZFE-m). Les zones à faibles émissions de mobilité (ZFE-m) visent à réduire la pollution de l’air dans les zones denses les plus polluées.

Le gazole, du fait du choix politique fait au travers des vignettes Crit’Air (la dernière voiture diesel est classée « Crit’Air 2 » tandis que le dernier véhicule essence est « Crit’Air 1 » est le premier concerné par les restrictions de circulation.

La première ZFE de France (ville de Paris) a été adoptée en 2015.

Lors de la ratification de la loi d’orientation de la mobilité (LOM) en 2019, la France comptait 10 ZFE, certaines déjà en place et d’autres en construction.

Alors qu’elles n’étaient à l’origine qu’une seule ville, les ZFE s’étendent désormais aux communes voisines.

La ZFE du Grand Paris touche la capitale et 79 communes, la ZFE Métropole Lille 11 communes, la ZFE Grenoble s’occupe de 26 communes, la ZFE Lyonnaise s’étend sur 4 communes (58 communes plus tard) et la ZFE de Rouen-Normandie. étendu à 12 communes de France métropolitaine.

Aujourd’hui, la Zone d’Emission de Basse Mobilité (ZFE-m) concerne Grenoble, Lyon, Nice, Paris, Reims, Rouen, Saint Etienne, Strasbourg, Toulouse, etc.

Les zones à faibles émissions de mobilité (ZFE-m) s’étendent sous contraintes exécutives pour se conformer aux normes européennes en matière d’émissions de gaz à effet de serre.

Des Zones à Faibles Emissions de Mobilité (ZFE-m) sont créées dans toute la France : Aix-Marseille, Montpellier, Toulon…).

Des restrictions de circulation sont appliquées en 2022 dans la zone d’émission à faible mobilité (ZFE-m) :

ZFE Métropole du Grand Paris : Interdiction des véhicules Crit’Air 4, 5 et NC sont interdits et les véhicules utilitaires Crit’Air 3 seront interdits à partir de juillet 2022ZFE d’Aix-Marseille-Provence : véhicules Crit’Air 5 interdits à partir de septembre 2022ZFE de Toulouse : interdiction des véhicules utilitaires Crit’Air 5 et NC Rouen-Normandie ZFE : Crit’Air 4 Utilitaires , 5 et NC interdits Grand Reims ZFE : Véhicules Crit’Air 5 et NC interdits Saint-Étienne ZFE : Véhicules utilitaires Crit’ Air NC interdits

D’ici fin 2024, il y aura 43 zones à faible émission de mobilité (ZFE-m) en France.

Tous les automobilistes français seront concernés par la zone d’émission à faible mobilité (ZFE-m) en 2025.

La Loi Climat et Développement Durable votée en 2021 prévoit que seuls les véhicules munis d’une vignette verte Crit’Air, 1 ou 2 pourront circuler dans la Zone de Mobilité à Faibles Émissions (ZFE-m) à partir du 1er janvier 2025.

Limitation : La consommation sur route des véhicules diesel hybrides rechargeables est supérieure à celle des véhicules diesel en raison du poids du moteur électrique et de la batterie haute tension.

Image par (Joenomias) Menno de Jong de Pixabay

À Lire  Marché mondial des voitures de luxe Statut actuel de l'industrie, opportunités de croissance, acteurs clés importants et prévisions jusqu'en 2028 | BMW GROUP, Tata Motors, General Motors Company, AB Volvo, Ford Motor Company – Androidfun.fr