L’impression 3D s’affirme dans l’immobilier

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

À Reims, cinq maisons en béton ont été construites grâce à la technique de l’impression en 3D. Cette prouesse technique, une première en France, coûte pour l’instant 25 % plus cher qu’une construction traditionnelle, mais elle est susceptible de faciliter à l’avenir la tâche des constructeurs.

L’impression 3D s’affirme dans l’immobilier / iStock-JIRAROJ PRADITCHAROENKUL A voir aussi : Suivez le Conseil de Paris en direct.

L’essor de l’impression 3D dans le secteur du BTP

Après avoir progressivement décollé depuis les années 1980, la technique d’impression 3D béton semble aujourd’hui décoller. Le concept est basé sur la robotisation du processus de fabrication. A l’aide de son bras articulé, un robot éjecte la matière (appelée « encre »). Les murs de la maison 3D sont assemblés par le retour de la tête d’impression chargée de béton liquide, qui se solidifie peu à peu. L’opération est pré-programmée sur ordinateur, après élaboration d’une maquette numérique.

Les avantages de la 3D : les constats du chantier de Reims

L’habitat en 3D au Danemark

Après quatre années de recherche, un programme de cinq maisons individuelles (du T3 au T5) vient d’être inauguré dans un nouvel éco-quartier de Reims. Cette opération, qui a marqué le début du béton 3D en France, a été réalisée par Plurial Novilia, société du groupe Action Logement implantée en Île-de-France et dans le Grand Est.

À Lire  4,5 M€ pour les travaux des écoles publiques

Voir l’article :
Le voyage et ses merveilleuses découvertes ne peuvent être pleinement vécus que…