L’Isère placée en vigilance jaune pendant la canicule / Derniers communiqués / Salle de presse / Publications / Accueil – Services de l’Etat Isère

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

L’Isère placée en vigilance jaune à la canicule

L'Isère placée en vigilance jaune à la canicule

Météo France a placé une surveillance jaune sur le département de l’Isère en canicule (niveau 2) à partir de ce mercredi 10 août à 16h00. Lire aussi : Canicule : 7 conseils pour éviter que votre téléphone ne surchauffe. Selon ses prévisions, les températures diurnes pourraient atteindre 35°C dans les prochains jours et ne descendront pas en dessous de 20°C la nuit dans les basses terres.

Aucune activité n’est interdite à ce stade, mais le préfet de l’Isère rappelle les consignes de prévention suivantes pour se protéger des méfaits de la chaleur :

• boire de l’eau régulièrement sans attendre d’avoir soif

• rafraîchir votre corps plusieurs fois par jour

• ne sortez pas aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un endroit frais

• gardez votre maison au frais

• porter un chapeau et des vêtements légers

• éviter les efforts physiques

• donner des mises à jour régulières à vos proches

• consulter régulièrement le site Internet de Météo-France pour s’informer.

Pour les personnes vulnérables – personnes de plus de 65 ans, nourrissons, enfants de moins de 4 ans, personnes en situation de handicap ou malades à domicile, personnes en situation d’autonomie – la vigilance doit être accrue :

• prendre contact avec des personnes âgées, isolées ou souffrant de maladies chroniques que vous connaissez ou leur rendre visite deux fois par jour

• emmenez-les dans un endroit frais

• en cas de problèmes de comportement appeler un médecin

Petit rappel des signes avant-coureurs de la déshydratation chez les personnes âgées :

À Lire  Moustiques : 10 produits bio pour éviter les piqûres

• modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer

• maux de tête, étourdissements, étourdissements, troubles de la conscience, voire convulsions

• nausées, vomissements, diarrhée, soif

• température corporelle élevée (supérieure à 38,5 ° C)

• agitation nocturne inhabituelle

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les sites suivants :

• des gestes simples à poser sur le compte Twitter @santeprevention

• http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule

• http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/evenement_climatique/canicule/canicule-agir.asp

• www.isere.gouv.fr/Actualites/Actualites-des-particuliers/Adoptez-les-bons-reflexes-en-cas-de-canicule

Un numéro vert est également à la disposition du public pour toute information ou conseil.

(appel gratuit depuis un poste fixe en France, du lundi au samedi de 9h00 à 19h00)

Si vous connaissez une personne en détresse à cause des températures élevées, n’hésitez pas à appeler les secours :

• 15, numéro vert du service des premiers secours (SAMUService d’assistance médicale urgente)

• Le 115, numéro d’urgence sociale gratuit, dont la mission est d’informer, d’orienter et de trouver un logement aux sans-abri.

Jeudi on attend presque 40 degrés : nos conseils pour se protéger de la canicule
Lire aussi :
Une attention particulière doit être portée aux personnes âgées et aux enfants.La…