Localisation : L’eldorado de l’investissement immobilier en France ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Des investissements locatifs | Publié le 17.02.2022 sur 17h30 | Mis à jour le 17.02.2022 à 17:37

La colocation est devenue un investissement immobilier phare.

D’un point de vue purement économique, les prix des logements locatifs sont élevés dans les grandes villes, les loyers sont généralement plus bas dans les associations de logement. Pour le propriétaire : Cela permet de cumuler plusieurs prix de location pour un même bien. Ainsi, le risque est partagé et le loyer est plus élevé par rapport à un loyer de maison pour, par exemple, une location familiale.

Pour les locataires, vivre en colocation est rassurant et réconfortant. C’est pourquoi de nombreux étudiants ou jeunes travailleurs tentent l’expérience. La colocation n’est plus réservée aux étudiants, les jeunes actifs y montrent un réel intérêt.

Alors, quelles villes sont les plus propices à un investissement locatif partagé ?

Lille, la ville étudiante par excellence

Lille est très prisée des étudiants et est en plein essor, ce qui fait exploser le marché immobilier. De plus en plus de centres universitaires et de grandes écoles s’y installent, et des commerces s’ouvrent à tous les coins de rue. A voir aussi : « Fearless Girl », un nouveau symbole pour les femmes en crypto-monnaie. A ce titre, le quartier étudiant Vauban-Solférino présente un intérêt locatif très élevé.

Les autres quartiers à forte demande locative sont :

Le prix moyen du mètre carré à Lille est de 3 555 €.

Le bail immobilier à Lille est de 15%, ce qui montre son dynamisme.

Le loyer mensuel moyen/m2 d’une colocation est de 20,49 €/m² et de 14,80 €/m² hors colocation.

Voir l’article :
Lionel Bodénès, co-fondateur de FlexLiving est l’invité de Mon Podcast Immo devant…

Marseille, la ville à grand potentiel

Marseille attire de plus en plus d’investisseurs, notamment parce qu’elle est la deuxième ville de France après Paris. La ville a connu de profondes mutations ces vingt dernières années, elle est très attractive en termes d’investissement immobilier locatif avec un fort potentiel de rendement.

L’indice de tension immobilière est de 14%. Le loyer mensuel moyen/m² pour un logement coopératif est de 18,39 € contre 14,20 €/m² hors appartement coopératif.

Au cours des cinq dernières années, Marseille a connu une augmentation de 28 % des prix de l’immobilier. Le prix moyen est d’environ 3 287 €/m².

Lire aussi :
Posté le 05/05/2022 à 17:36, mis à jour le 05/05/2022 à 17:36NOS…

Montpellier, un potentiel de valorisation important

Montpellier est une ville très étudiante (105 500 étudiants) et est la première ville en termes de croissance démographique. 50% de la population montpelliéraine a moins de 34 ans.

La ville compte 5 pôles de compétences soutenus par des pôles de compétitivité : Agronomie avec Kraft Foods Mondelez ou qualiméditérrannée ; L’environnement avec EDF, Véolia Énergie ; ICT avec IBM, Orange, Free et Ubisoft et est le 4ème meilleur incubateur de start-up au monde.

L’indice de tension immobilière est de 9%. Le loyer mensuel moyen au m² pour une colocation meublée est de 20,47 €, tandis que le loyer mensuel moyen/m² hors colocation : 14,30 €.

Les quartiers de prédilection pour un investissement à Montpellier :

Si vous souhaitez plus d’informations sur les opportunités d’investissement en France, Investissement Locatif vous propose un rendez-vous avec l’un de ses conseillers en investissement. Ils proposent un accompagnement complet pour réaliser un investissement locatif rentable en France. Leur équipe est spécialisée dans chaque étape du projet : chasse, rénovation, décoration, location et gestion locative. Découvrez le service d’investissement locatif clé en main.

Pour atteindre 10% de rentabilité, le prix que vous coûte la chambre doit valoir 60 000 euros. Ainsi, votre projet de cohabitation comprend 3 chambres, le projet total ne doit pas dépasser 180 000 euros. Autre exemple, une colocation en 3 chambres pour 400 euros.

Lire aussi :
Breakout attendu – Le prix du Bitcoin (BTC) ouvre 2023 avec des…

Quel est le prix moyen d’une colocation ?

Le loyer moyen d’une chambre en colocation est de 421 € TTC contre 501 € pour un studio en location classique, selon une étude* de la plateforme LocService dédiée au marché de la colocation en France.

Comment calculer une colocation ? En général, le calcul de la part de chacun est basé sur le loyer total, qu’il faut diviser par le nombre de colocataires : si vous êtes deux colocataires, chacun de vous doit payer la moitié du loyer et des charges.

Quels sont les avantages de vivre en colocation ? L’un des avantages les plus importants de la colocation est la possibilité d’économiser de l’argent. Pour de nombreuses personnes, c’est la raison qui les motive le plus à choisir ce type de location, notamment dans les grandes villes comme Paris ou Bordeaux où les loyers sont souvent très chers.

Quels sont les avantages et les inconvénients de vivre ensemble ? Avantages et inconvénients des colocataires

  • Louez plus et partagez les frais. …
  • Rencontrer des gens. …
  • Adaptez-vous aux autres. …
  • Le bruit. …
  • Fixer des règles (tâches, nettoyage…)…
  • Meilleure rentabilité…
  • La clause de solidarité sécurise les loyers. …
  • Possibilité de défiscalisation.

Qui paye le loyer dans une colocation ?

Chaque colocataire doit payer sa part du loyer et les éventuelles sommes au propriétaire (frais de location, réparations locatives) tel que spécifié dans le bail.

Qui perçoit les APL en copropriété ? Les colocataires peuvent bénéficier de l’aide au logement de la Caisse d’Allocations Familiales, au même titre que les locataires. Ils sont ainsi potentiellement éligibles aux APL, ALS ou ALF selon leur situation. Sous certaines conditions, les locataires peuvent bénéficier d’une allocation logement.

Comment fonctionne un bail en colocation ?

Dans le cadre d’un bail unique : Chaque colocataire peut quitter le bien en donnant un préavis au bailleur et en respectant les délais et formalités de préavis. La procédure à suivre : Le locataire doit contacter les colocataires qui restent dans le bien pour récupérer leur part de caution.

Comment payer le loyer en colocation ? Paiement du loyer de l’habitat coopératif Lorsqu’il existe un bail indivis ou indivis pour l’habitat coopératif, chaque cohabitant signé peut régler individuellement sa quote-part de loyer directement au bailleur, par chèque, virement ou virement bancaire. débit.

Quels sont les risques d’accepter une colocation ? Mais il peut aussi se détériorer rapidement. Et si ça tourne mal avec le cohabitant, cela a aussi un impact sur la rentabilité du propriétaire : Indisponibilité, mauvaises relations avec les habitants, risque d’impayés… Pour les cohabitants aux modes de vie incompatibles, le cohabitant peut être dévasté.

Quels sont les deux avantages de la colocation ?

Rencontrer des gens. La cohabitation facilite aussi l’intégration dans une nouvelle ville pendant les études supérieures, car elle facilite les rencontres. La colocation permet également de passer d’agréables moments et d’échanger.

Qu’est-ce qu’un colocataire ? « La colocation se définit comme la location d’un même logement par plusieurs locataires, qui constitue leur résidence principale et formalisée par la conclusion d’un contrat unique ou de plusieurs contrats entre locataires et bailleur ».

Quelle est la différence entre colocataire et colocataire ? Logement partagé : deux personnes ou plus partagent un logement, mais ne vivent pas en couple ; Cohabitation : deux personnes ou plus partagent un logement et vivent en couple.

Ceci pourrez vous intéresser :
Quelle année 2022 ! Le contexte géopolitique et inflationniste auquel nous sommes…

Comment savoir si un bien locatif est rentable ?

Exemple de calcul de rendement brut Pour un achat de 100 000 euros par exemple avec un futur loyer de 700 euros : 700 x 12 = 8 400 euros x 100/100 000 euros = 8,4 %. Ce taux de 8,4% vous permet de comparer la rentabilité brute de votre investissement locatif.

.

Quel avenir pour la colocation ?

La colocation est plus rémunératrice Mais l’argument principal de la colocation pour les propriétaires est la rentabilité : « Dans les quartiers resserrés, le loyer total d’un logement en colocation est généralement 15 à 20 % plus cher que lorsqu’on le loue à un seul ménage », observe Thomas Villeneuve.

Quels sont les inconvénients de la colocation ? Le plus grand risque dans la colocation est la différence de mode de vie entre les locataires. C’est l’un des principaux inconvénients du coliving car il a un impact direct sur votre qualité de vie et l’ambiance de la colocation.

Pourquoi choisir une colocation ? Loyer moins cher, partage des frais, déménagement facilité, autant d’avantages qui font que de plus en plus de Français optent pour la colocation. Selon une étude, 52% des candidats sont étudiants, 43% sont actifs et 5% sont retraités ou inactifs en 2019.

Pourquoi les propriétaires ne veulent-ils pas de colocataires ? Pourquoi une telle réticence ? 58% pensent que la maison qu’ils louent est trop petite pour accueillir des colocataires. Les petits et moyens appartements sont majoritaires dans le parc locatif privé », rappelle l’étude.

Est-il possible d’interdire la colocation ?

La part de caution de chaque colocataire sera plus clairement identifiée. Lorsqu’il quittera son colocataire, il sera ainsi solidairement tenu de la caution dans le même délai que pour le loyer. Le syndicat de copropriété ne peut interdire la copropriété dans l’immeuble (lutte contre les discriminations).

Comment interdire les rapports sexuels dans une copropriété ? La copropriété peut-elle interdire la copropriété ? Non, elle ne peut pas. Le principe de base qui prévaut est le suivant : Un (co)propriétaire peut toujours choisir son locataire.

Comment sortir quelqu’un d’un colocataire ? Expulser son colocataire. Appelez la police pour procéder à l’expulsion. Si votre colocataire continue à rester malgré que vous lui ayez donné l’avis et que le juge lui ait ordonné de sortir, vous devrez appeler la police pour faire exécuter l’expulsion.

Comment interdire la colocation ?

Le règlement de copropriété peut interdire la copropriété. Veuillez noter que le règlement de copropriété de l’immeuble dans lequel se trouve le logement peut limiter le droit des copropriétaires de louer leur bien. Lorsque la loi est muette à ce sujet, le jugement des juges est suprême.

Comment expulser quelqu’un d’un colocataire ? Le colocataire Si une entente n’est pas possible, vous pouvez vous adresser au Tribunal administratif du logement (« TAL », anciennement Régie du logement) pour entendre une demande d’expulsion du colocataire.

Comment refuser un colocataire ? Vous louez votre logement : pouvez-vous refuser un colocataire ? Vous êtes propriétaire d’un bien que vous louez. Les locataires potentiels envisagent la colocation. La loi ne vous interdit pas de refuser cette situation, mais attention, le motif ne doit pas être discriminatoire.

À Lire  Rejet des comptes 2021 par l'Assemblée nationale : l'arbre qui cache l'éternelle forêt de la malhonnêteté budgétaire française ?