Location de voiture au Maroc : 60% des agences risquent la faillite

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le groupe parlementaire du Mouvement populaire (MP) à la Chambre des représentants a tiré la sonnette d’alarme sur le spectre de la faillite qui menace 60% des agences de location de voitures au Maroc, ainsi que sur la possible perte de milliers de postes de travail.

Dans ce contexte, le chef dudit groupe, Driss Sentissi, a posé une question au ministre des Transports et de la Logistique, Mohamed Benadjalil, où il a expliqué les conséquences causées par la pandémie de covid-19 dans le secteur. Sachant que ce dernier souffrait d’une paralysie quasi totale et de la condition la plus compliquée.

Le secteur de la location de voitures vit actuellement dans les limbes et l’horizon est sombre puisque 10.500 agences subissent les conséquences néfastes du coronavirus, a déclaré le député Harakist. Tout en confirmant qu’une telle situation nécessite une initiative importante, capable de trouver une solution adéquate, d’arrêter la crise et de garantir la pérennité de cet important secteur, qui est lié au tourisme, et de veiller à ce qu’il puisse surmonter les graves problèmes financiers actuels. crise

Face à cette situation, pour la raison qui a été évoquée, Driss Sentissi a demandé au Ministre des Transports et de la Logistique quelles mesures le Département entend prendre pour que le secteur de la location de voitures puisse se redresser et retrouver un second souffle, surmonter la crise actuelle et garantir la possibilités d’emploi qu’il offre.

À Lire  Leroy Merlin, Krema, Valeo... Ces entreprises qui fêteront leur...