Location de voitures au Maroc : 60% des agences au bord de la faillite

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Les députés à la Chambre des représentants ont appelé le public à être vigilant face aux dégâts qui menacent 60% des agences de location de voitures au Maroc et à la possibilité de la perte de milliers d’emplois.

Dans ce contexte, le président dudit groupe, Driss Sentissi, a posé une question au ministre des Transports et des Infrastructures, Mohamed Benadjalil, où il a expliqué les effets de l’épidémie de COVID-19 sur le secteur. Sachant que ce dernier fait face à une paralysie quasi totale et à une situation compliquée.

Le secteur de la location de voitures est actuellement dans les limbes et ses perspectives sont sombres puisque 10 500 agences souffrent des effets du cancer, a déclaré le député Harakist. Tout en soulignant qu’une telle situation nécessite une action urgente, qui peut apporter des solutions adéquates, mettre fin à la crise et assurer la pérennité de cet important secteur lié au tourisme, et faire en sorte qu’il puisse surmonter les graves problèmes financiers actuels. la crise.

Concernant cet incident dont la cause a été révélée, Driss Sentissi a demandé au ministre des Transports et de la Logistique, quelles mesures son département souhaite entreprendre pour que le secteur de la location de voitures puisse se redresser et retrouver un second souffle, afin que le problème de dans le présent et le prêt. les possibilités d’emploi qu’il offre.

À Lire  BMW 323i (1985). Coupé avec 260 km à vendre à prix d'or