Location immobilière : la solution clé en main est-elle une bonne solution ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Investir dans l’immobilier pour le louer intéresse toujours les Français malgré la pandémie. Cependant, franchir le pas n’est pas considéré comme facile. 60% des Français interrogés par la start-up Masteos, spécialisée dans les investissements locatifs, considèrent le financement de ce projet comme la partie la plus compliquée à réaliser. 75 % craignent le coût des rénovations et 79 % craignent que les locataires ne paient pas leur loyer une fois emménagés. Pour répondre à ces besoins, les entreprises proposent depuis plusieurs années une offre de logements locatifs clés en main. « Si vous cherchez une maison en location par vous-même, vous aurez affaire à des professionnels connaissant déjà les bonnes affaires. Vous n’avez pas accès aux meilleurs biens », explique Manuel Ravier, co-fondateur d’Investissement Locatif. A priori, cette solution peut faire rêver, mais elle demande une certaine vigilance.

L’accès à un marché caché et un gain de temps

Ce type de professionnel se situe quelque part entre le chasseur immobilier, le courtier et le contremaître. A voir aussi : Crypto-monnaie : le fondateur de Terra sous mandat d’arrêt est introuvable. Il propose de tout décharger : de la recherche du bien locatif, de l’aide à l’achat et à la négociation, à l’obtention du crédit, à la rénovation et à l’ameublement, à la location et à la gestion.

Avantages ? Un gain de temps précieux pour les propriétaires et un interlocuteur unique pour les débutants souvent un peu perdus dans toutes les démarches à effectuer. Les algorithmes développés par ces sociétés sont conçus en fonction de plusieurs critères : la localisation souhaitée, le budget total de l’opération (dont le prix du bien, les frais de notaire, les frais de dossier, etc.), la rentabilité, l’apport, les économies d’effort ou de trésorerie. « Nous ne proposons à nos clients que des logements répondant à 80 % de leurs critères. Nous identifions ces biens achetés, mais ils ne sont pas toujours visibles sur le marché, grâce aux chasseurs », explique Théo Guyvarc’h, responsable commercial chez Ernest. D’autres acteurs, comme Brickmeup, s’appuient sur des indicateurs financiers comme le taux de rendement interne (TRI) qui vous permet de comparer votre placement immobilier avec un autre placement financier.

À Lire  Préparation au CFA : Conseil de Céline, étudiante à NEOMA

Lire aussi :
Des sessions de recrutement sont organisées à Rennes et Brest, début février,…

Payer au moment de l’acte authentique devant le notaire

Cependant, renseignez-vous sur les prix avant de contracter de tels services. Par exemple, ces acteurs facturent des honoraires plus élevés qu’un simple chasseur immobilier. Si votre besoin concerne principalement la recherche d’une maison à louer, il vaut donc mieux se tourner vers un chasseur immobilier.

Très souvent, ces sociétés d’investissement locatif clés en main opèrent un barème de commission basé sur le prix net de vente ou déterminé en fonction du budget. « Nous facturons 8,40% TTC du montant du projet, avec la possibilité de nous confier uniquement la recherche ou uniquement le suivi des travaux », explique Manuel Ravier. De son côté, la société Ernest prélève 7% à 8,5% du montant du prix d’achat du bien, que le client ait opté pour une prise en charge globale ou à la carte.

Quelle que soit votre situation, il est indispensable de demander un devis avant de vous lancer dans une telle démarche. Les sociétés d’investissement locatif clés en main sont libres de fixer leurs prix, mais le paiement ne doit intervenir qu’après la signature de l’acte authentique du bien chez le notaire. Méfiez-vous donc de ceux qui demandent des frais de dossier ou autres frais en amont.

Investir dans les crypto-monnaies : 4 erreurs à éviter
Voir l’article :
Le domaine des crypto-monnaies est aussi complexe que n’importe quel autre. Si…