LoRa/Sigfox : les cinq points clés de la migration technologique

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Si vous souhaitez changer de connexion, alors que vos objets connectés communiquent déjà en LoRa ou Sigfox, vous devez garder plusieurs éléments à l’esprit, dont le remplacement de l’antenne.

Faut-il conserver nos objets connectés en LoRa ou Sigfox, ou faut-il changer leur connexion, compte tenu du contexte d’incertitude qui a prévalu ces derniers mois avec la fin du redressement judiciaire d’Objenious ‘réseau LoRaWAN et Sigfox’ ? « C’est un véritable enjeu stratégique pour un fabricant d’objets connectés », a déclaré Hatem Oueslati, PDG et co-fondateur d’IoTerop, un éditeur de logiciels français expert sur le protocole LwM2M, qui conseille aux clients de s’orienter vers le réseau mobile de manière plus durable à leurs yeux. . Mais pour migrer vers une autre connexion, vous devez penser à cinq éléments principaux.

L’antenne

L'antenne

« Nous ne pouvons pas créer de GSM avec des composants qui ont été initialement développés en LoRa » Ceci pourrez vous intéresser : Industrie de haute technologie, avantage concurrentiel à exploiter.

Remplacez d’abord l’antenne. Que ce soit pour passer au mobile, par exemple au NB-IoT, au satellite ou à la technologie Wize, un nouveau module doit être intégré. « Les conceptions faites pour LoRa et Sigfox ne sont pas compatibles avec d’autres », rappelle Thibault Stabat, responsable du développement commercial chez l’opérateur IoT français Iowizmi et responsable du développement pour Wize Alliance. Ainsi, Ubiwan, éditeur français de logiciels de gestion de flotte qui propose des produits LoRa depuis 2015, devait préparer une nouvelle série pour intégrer le LTE-M dans ses traceurs GPS. « Nous ne pouvons pas créer de GSM avec des composants qui ont été développés à l’origine en LoRa. Changer de connectivité nécessite de nouveaux produits », explique David Babin, PDG, qui considère la multi-connectivité comme une garantie à long terme.

Mais attention, un protocole de communication ne correspond pas à une seule antenne. « Il y a des modems LTE-M/NB-IoT, d’autres en NB-IoT/2G. Le choix a un impact sur le time to market », prévient Hatem Oueslati, et conseille aux clients d’étudier attentivement les offres aux différents constructeurs de modules. Pour faciliter la sélection des clients, l’opérateur et fournisseur de satellite IoT Kinéis est en réflexion avec d’autres acteurs pour avoir une synergie entre les modules satellites et LoRaWAN. De même, SFR va échanger avec des écoles d’ingénieurs pour trouver une solution pour qu’un objet LoRa ne disposant pas de carte SIM puisse insérer facilement un lecteur de carte SIM.

Meilleur hébergeur, comparaison 2022
Ceci pourrez vous intéresser :
Quel est le meilleur hébergeur web en 2022 ? En matière d’hébergement…

La disposition sur la carte électronique

La disposition sur la carte électronique

La conception des composants de la carte électronique en découle, deuxième point clé à retenir. « Il faut réfléchir à la façon de placer le module sur la carte électronique pour éviter les interférences. Cela peut nécessiter une refonte du circuit imprimé car toutes les antennes n’ont pas le même plan de masse », prévient Guillaume Triquet, ingénieur d’affaires chez Kinéis. Pour simplifier les démarches du client, Kinéis a « testé différentes antennes sur ses bandes de fréquences pour favoriser une intégration à moindre coût sans changer toute la conception de l’objet ».

FAQ : Foire aux questions sur la création et la gestion d'un site
Sur le même sujet :
Créer et gérer des sites Web n’est pas facile. Cela est particulièrement…

La batterie

La batterie

« Chaque protocole de communication a sa propre stratégie de transmission »

Les besoins en batterie doivent également être pris en compte. « Chaque protocole de communication a sa propre stratégie de transfert avec des forces différentes, il faut donc se demander si la batterie utilisée est adaptée au nouveau protocole de communication choisi », suggère Guillaume Triquet. Hatem Oueslati, chez IoTerop, se réjouit que le fabricant de compteurs d’eau Edmi montre que les produits en NB-IoT peuvent atteindre une durée de vie de 20 ans.

Comment ajouter plusieurs utilisateurs avec l'importation en masse dans Office 365
Voir l’article :
Comment ajouter un utilisateur sur Office 365 ? Ajoutez d’autres utilisateurs dans…

La sécurité

La sécurité

Dans les modifications logicielles à apporter, la sécurité est un des éléments clés. « Sur LoRaWAN, il existe une couche de sécurité intégrée dans le transport des données qui permet généralement de chiffrer les données envoyées de l’appareil vers le serveur LoRa Network. En NB-IoT, cette couche de sécurité doit être planifiée/implémentée directement par l’appareil fabricant puisqu’il n’est généralement pas directement inclus dans le transport NB-IoT », prévient Hatem Oueslati. Les clients doivent donc choisir un protocole de sécurité et l’implémenter eux-mêmes au-dessus du NB-IoT pour assurer un cryptage spécial des données et une authentification de bout en bout des appareils. , du device au cloud. « Il faut choisir des protocoles adaptés qui s’affranchissent des limites du transport NB-IoT, comme DTLS et Oscore », ajoute Hatem Oueslati avant de préciser : « L’avantage, c’est que LTE-M et NB-IoT sont directement câblés. sur IP, une couche réseau interopérable, qui permet d’opérer des objets directement sur la plateforme cloud sans passer par une infrastructure tierce, alors qu’avec LoRa il faut passer par des passerelles. »

GAC Tech Day 2022 apporte une nouvelle vague de technologie
Lire aussi :
Classé sous :Science et technologie, Transport, / CNW / – Le 28 juin…

L’usage

L'usage

Parallèlement aux modifications matérielles et logicielles, les clients doivent définir clairement l’utilisation et la localisation de leurs objets connectés. Si l’objet est situé sous terre, il sera donc plus judicieux de remplacer sa technologie LoRa ou Sigfox par du NB-IoT plutôt que par satellite. « Le satellite est plus cher que la technologie de communication terrestre, il faut donc bien réfléchir à son utilisation pour qu’il soit pertinent », prévient Guillaume Triquet, de Kinéis, qui observe une forte demande pour le suivi des actifs et l’agriculture. L’émergence de la 5G et le lancement de la constellation Kinéis en 2023, avec 25 nanosatellites opérationnels, est une raison supplémentaire de s’interroger sur une migration de connexion.

Sigfox exploite son réseau, comme on l’appelle 0G, dans 75 pays, qui s’ajouteront à 12 nouveaux pays grâce au partenariat noué en juin 2021 avec l’opérateur émirati iWire.

Qui a inventé LoRa ?

L’histoire de LoRa a commencé en 2009, lorsque deux amis français ont voulu développer une technologie de modulation longue portée et basse consommation. Bien que peu de gens aient été convaincus de l’idée originale, Nicolas Sornin et Olivier Seller ont continué à travailler pour faire de cette idée une réalité.

Quelle est la différence entre LoRa et LoRaWAN ? LoRaWAN est un protocole alors que LoRa fait référence à la couche physique du réseau », explique Rémi Lorrain, directeur du réseau LoRaWAN chez Semtech. LoRaWAN fait partie de la catégorie LPWAN (réseau étendu basse consommation, ou en français).

Pourquoi LoRa ?

Pourquoi utiliser LoRa ? Le réseau LoRa présente plusieurs avantages : Faible consommation : Idéal pour les petits objets qui leur confèrent une autonomie pouvant aller jusqu’à 10 ans. Longue portée : Pas besoin de relais ou de répéteurs.

Comment utiliser LoRa ?

Le réseau LoRa est plus facilement accessible que Sigfox Cela nécessite une antenne connectée à internet (via Wi-Fi, câble Ethernet, connexion 3G) avec une station de base émettant en France sur la bande 868 MHz.

Qui utilise LoRa ?

Ce protocole est utilisé dans le cadre des villes intelligentes, de la surveillance industrielle ou encore de l’agriculture. Il s’appuie sur la technologie de modulation propriétaire LoRa, créée en 2009 par la startup grenobloise Cycléo (rachetée par Semtech en 2012).

Qui a inventé LoRa ?

Qu’est-ce que LoRa ? LoRa est le nom donné à la technologie de modulation des ondes radio sur laquelle reposent les réseaux LoRaWAN. Il a été réalisé par des ingénieurs français de la startup grenobloise Cycleo.

Qui utilise LoRa ? Ce protocole est utilisé dans le cadre des villes intelligentes, de la surveillance industrielle ou encore de l’agriculture. Il s’appuie sur la technologie de modulation propriétaire LoRa, créée en 2009 par la startup grenobloise Cycléo (rachetée par Semtech en 2012).

Comment utiliser LoRa ?

Le réseau LoRa est plus facilement accessible que Sigfox Cela nécessite une antenne connectée à internet (via Wi-Fi, câble Ethernet, connexion 3G) avec une station de base émettant en France sur la bande 868 MHz.

Pourquoi LoRa ?

Pourquoi utiliser LoRa ? Le réseau LoRa présente plusieurs avantages : Faible consommation : Idéal pour les petits objets qui leur confèrent une autonomie pouvant aller jusqu’à 10 ans. Longue portée : Pas besoin de relais ou de répéteurs.

Qui rachète sigfox ?

Contenu réservé aux abonnés. La start-up Sigfox, spécialisée dans les réseaux bas débit et basse consommation, en opérations de réception depuis janvier dernier, va être reprise par l’opérateur en Asie, UnaBiz, a annoncé jeudi le tribunal de commerce de Toulouse.

Qui veut acheter sigfox ? De nombreuses entreprises semblent intéressées par l’acquisition potentielle de la société IoT Sigfox. La liste comprend Actility et d’autres opérateurs du même réseau Sigfox.

Où en est sigfox ?

En février 2021, le co-fondateur de Sigfox Ludovic Le Moan démissionne de son poste de directeur général de Jeremy Prince, jusqu’alors directeur des opérations aux États-Unis. Le 26 janvier 2022, la société a annoncé son placement dans une société de logement.

Pourquoi choisir LoRa ?

Pourquoi choisir le réseau LoRa ? Contrairement à son principal concurrent, LoRa est un réseau ouvert. Il permet à toute entreprise qui le souhaite de diffuser son propre réseau et de créer des objets communicants. Pour cela il suffit d’une antenne connectée à internet (Wifi, câble, 4G, etc.)

Comment utiliser LoRa ? Le réseau LoRa est plus facilement accessible que Sigfox Cela nécessite une antenne connectée à internet (via Wi-Fi, câble Ethernet, connexion 3G) avec une station de base émettant en France sur la bande 868 MHz.

Quelles sont les principales caractéristiques d’un réseau LoRa ?

LoRa (too long range) est une technologie de communication radio à faible débit et longue portée dans la bande de fréquence libre de 868 MHz. Il s’agit d’une technologie de modulation radio qui agit comme un support physique pour les transmissions de données selon différents protocoles.

Pourquoi LoRa ?

Pourquoi utiliser LoRa ? Le réseau LoRa présente plusieurs avantages : Faible consommation : Idéal pour les petits objets qui leur confèrent une autonomie pouvant aller jusqu’à 10 ans. Longue portée : Pas besoin de relais ou de répéteurs.