Lorraine. Inquiétudes concernant l’hôpital voisin, qui pourrait être « à risque »

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Un service de l’hôpital de Hayange (Moselle) doit être transféré au service de Thionville en septembre prochain. Les politiciens réagissent pour empêcher que cela se produise.

Par Ninon Oget

Publié le 11 août 22 à 16:25

Dans le nord de la Moselle, l’avenir d’un hôpital continue d’inquiéter les politiques : c’est Hayange.

En septembre prochain, son service de médecine générale doit être transféré à l’hôpital Bel-Air de Thionville.

Un hôpital qui pourrait être menacé

Un hôpital qui pourrait être menacé

Un choix « contradictoire » pour le président de la communauté urbaine du Val de Fensch, Michel Liebgott (PS), quand on sait que l’établissement de Hayange a été labellisé « hôpital de proximité » en début d’année. Lire aussi : [Eco-universitaires] L’inflation, une menace pour le bien-être des Français.

Lié par Lorraine Actu, Michel Liebgott note que « l’hôpital de Hayange s’est développé avec la psychiatrie ou les soins palliatifs spécifiques, mais la médecine générale reste un ancrage sur le territoire, complémentaire du médecin généraliste ».

A Quimper, les magasins CBD face à l'interdiction des fleurs
Sur le même sujet :
Elles ont fleuri partout dans le centre-ville de Quimper. Certains ont encore…

Une entrevue avec la direction du CHR

Une entrevue avec la direction du CHR

Un service qui permettra un « suivi des patients », selon l’élu qui rappelle qu' »on ne peut pas labelliser un hôpital puis supprimer un service, on va trop loin. A terme, l’hôpital d’Hayange pourrait être menacé. Alors qu’entre la croissance démographique et le vieillissement de la population du bassin de vie, il faut la maintenir ».

Du coup, Michel Liebgott a profité de la visite du ministre de la Santé, François Braun, en Lorraine pour l’interpeller sur ce sujet qu’il considère comme « un enjeu vital de santé publique sur notre territoire ».

À Lire  Mammifères – Porte-bébé, mode d'emploi

Mais il n’est pas le seul élu à accepter l’affaire. Fabien Engelmann, maire de Hayange (RN), assure Lorraine Actu avoir sollicité un rendez-vous avec la direction du centre hospitalier régional auquel appartient l’organisme Hayange.

L’idée de cet entretien, prévu en septembre et en collaboration avec le député Laurent Jacobelli (RN), est d’établir « un plan stratégique pour que l’hôpital de Hayange voie ses services renforcés et que ses services à la population se redressent », écrit le premier conseiller municipal dans un communiqué, rappelant que « la vallée de la Fensch fait partie du désert médical ».

Voir l’article :
Puy Guillaume. La Semaine Bleue revient en force. C’est avec la bonne…