Lot-et-Garonne : un accès aux soins dentaires de plus en plus compliqué ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Trouver un dentiste, prendre rendez-vous, faire face à une urgence dentaire, autant de situations qui sont des freins pour certains habitants du Lot-et-Garonne.

Il y a ceux qui sont suivis par un dentiste, et qui savent combien les places sont chères avec son patient, et d’autres, les nouveaux arrivants, ceux dont le médecin habituel est à la retraite, ou qui ont déménagé dans d’autres pays, qui font parfois face à une situation très délicate.

Déjà maintenant, il faut oublier la simplicité de la prise de rendez-vous en ligne si vous n’êtes pas accompagné d’un dentiste. Sur la plateforme Doctolib, la grande majorité des praticiens réservent ce rendez-vous à leurs patients ou proposent simplement leurs rendez-vous par téléphone. Simplement, le premier créneau gratuit sur Doctolib nous propose un rendez-vous fin septembre, dans le Gers…

Des rendez-vous jusqu’en Gironde

Des rendez-vous jusqu’en Gironde

Pour une consultation chez un dentiste, mieux vaut donc s’armer de patience et joindre différents centraux téléphoniques, à la recherche d’un rendez-vous. Ceci pourrez vous intéresser : Michel Cymes : comment se protéger des coups de chaleur cet été. Parmi les patients suivis, certains n’hésitent pas à programmer leur prochain rendez-vous dès que le détartrage est terminé pour s’assurer d’avoir une place à l’heure.

Parce qu’il semble qu’il y ait peu de dentistes et que la demande reste constante. Il est fortement recommandé de faire un contrôle dentaire tous les 12 mois. Le problème, c’est que près de 160 experts du Lot-et-Garonne peinent à répondre aux besoins de près de 330 000 habitants du Lot-et-Garonne.

Ainsi, certains se tournent vers les départements voisins, voire directement vers deux villes voisines, à savoir Toulouse et Bordeaux. Une situation qui n’est pas sans quelques contraintes d’organisation et des surcoûts. L’abonnée nous raconte qu’elle a dû se rendre à Eysines, en Gironde, car elle « souffrait trop » et n’arrivait pas à se faire une place ici.

Comment éloigner les moustiques dans la chambre ? 5 solutions faciles à adopter cet été !
Sur le même sujet :
Avec les beaux jours viennent les insectes, et notamment les moustiques. Et…

Vivre avec des douleurs dentaires, faute de soins

Vivre avec des douleurs dentaires, faute de soins

Et le problème avec ces retards est vraiment la douleur avec laquelle certaines personnes doivent vivre à cause du manque d’intervention rapide. C’est le cas de Sabrina. « J’ai rendez-vous fin août, depuis juin, j’ai les dents cassées et des douleurs à plusieurs endroits, je dois passer l’été comme ça », raconte-t-elle. Et sa fille a également dû patienter avant de s’occuper de ses dents de sagesse. « Elle avait mal, ses joues étaient enflées, mais non, il faut attendre », raconte Sabrina.

À Lire  Belgique : décès d'un homme causé par la cigarette électrique, une première dans le pays

Et combien de personnes vivent, comme elles, dans l’inconfort dentaire, en attente de soins ? Il existe cependant un service dentaire de garde, disponible les dimanches et jours fériés, mais celui-ci surchauffe rapidement à cause des patients sans dentiste qui viennent se faire soigner.

Une situation très tendue, qui ne devrait pas s’améliorer dans l’immédiat, compte tenu du nombre de chirurgiens-dentistes proches de l’âge de la retraite…

Quelle est la cigarette électronique la plus secrète ?
A voir aussi :
De plus en plus de personnes utilisent les cigarettes électroniques. Les fabricants…

« Un casse-tête ! »

"Un casse-tête !"

Alain Moreau, président de l’Ordre régional des chirurgiens-dentistes, se dit bien conscient du problème. Il constate un certain changement de mentalité, les jeunes pratiquants ne veulent plus travailler 70 à 75 heures par semaine. « Le nombre de collègues en burn-out ne cesse d’augmenter », précise-t-il. Une faiblesse qui tord les dentistes entre l’obligation du code de déontologie d’assurer le suivi des patients et la fatigue toujours plus dure à supporter.

Des dispositifs sont installés pour atténuer le problème et désengorger le placard. Alain Moreau parle notamment du service de garde instauré par l’ordonnance 47, mais le département pourrait aller plus loin, comme en Gironde où un chirurgien-dentiste qui réglemente est présent avec Sam, au centre 15 de 8h à 18h. . « Il peut délivrer une ordonnance à la pharmacie de garde », explique le président. Une autre voie est envisagée, l’inscription des assistant(e)s dentaires à la Loi sur la santé pour leur permettre d’effectuer plusieurs actions. Enfin, l’ARS Nouvelle-Aquitaine souhaite faire passer le nombre d’élèves de 105 à 675 en créant de nouvelles structures de formation.

À Lire  Blessures d'été : prévenir et soigner !

5 conseils pour profiter d'un barbecue en toute sécurité
Ceci pourrez vous intéresser :
Lorsque l’été bat son plein, voici cinq conseils simples pour utiliser votre…

« Une liste d’attente pour les urgences… »

"Une liste d’attente pour les urgences…"

La douleur est venue au milieu de la nuit, une douleur lancinante suivie d’un gonflement de la joue, signes d’une éventuelle infection. Le lendemain, Pierre essaie d’appeler son dentiste, mais il est en vacances. Il n’a d’autre choix que de se tourner vers l’un de ses collègues, mais la tâche s’avère plus compliquée qu’il ne le pensait. « J’ai appelé une douzaine de cabinets, un tiers des dentistes étaient en vacances et les autres n’acceptaient pas de nouveaux patients », dit-il. « Et certains m’ont dit qu’il y avait une liste d’attente pour les urgences », ajoute-t-il. Deux termes que nous n’aurions jamais imaginé voir un jour côte à côte.

Une situation qui en dit long sur la difficulté d’accéder aux soins dentaires d’urgence, même à Agen. Pierre se tourne alors vers les dentistes de garde, espérant qu’il pourra enfin être pris en charge, le standard lui indique que deux cabinets reçoivent des patients, dans le service, mais il n’y a pas de réponse. Sans solution et accablé de douleurs, Pierre ne voit d’autre solution que d’appeler le 15, où il lui est conseillé de rappeler les dentistes de garde à 9h le lendemain matin, les urgences étant, par définition, prioritaires. Mais il semble qu’il n’ait pas été le seul à avoir déclenché l’alarme pour s’assurer une place chez le dentiste, dès 9 heures du matin, les urgences croulent déjà sous les appels, comme l’assure la secrétaire médicale. Ce dernier lui prodigue enfin de précieux conseils, confirmant que la situation dans le département est très tendue, en raison du grand nombre de départs à la retraite.

Voir l’article :
Âge des premières dents : Les premières dents poussent généralement vers 6…