Louer sur Airbnb : le pour et le contre

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Créée en 2008, Airbnb est une application qui permet la réservation en ligne de biens immobiliers entre particuliers. Il met en relation tout propriétaire qui souhaite louer une maison ou un appartement avec son futur locataire.

Quels sont les avantages ?

Pour les locataires :

Tout d’abord, il existe diverses annonces en tous genres : une chambre privée, un appartement ou une maison entière, un yacht, un camping-car, une péniche ou encore un château. Voir l’article : Déplacement d’un véhicule immobilisé : location d’un porte-voiture.

Les annonces sont détaillées et les voyageurs invités peuvent rechercher ce qui les intéresse dans la base de données d’Airbnb :

Pour les propriétaires :

Les locataires doivent régler leur séjour avant le début de la location, ce qui limite les risques de non-paiement. Vous n’avez donc pas besoin de souscrire une assurance loyers impayés.

De plus, c’est vous qui décidez des dates de location de votre bien.

Lire aussi :
Une « douleur terrible » dans la jambe. La cheville fissurée, sanglante et partiellement…

Quels sont les inconvénients ?

Pour le propriétaire :

Premièrement, ce type de location à court terme peut être très chronophage. Vous devrez apprendre à gérer plusieurs tâches en même temps, telles que les notifications, l’agenda, les préparatifs, l’arrivée et le départ des voyageurs, le ménage… Une telle charge de travail inclut souvent fatigue et stress de maintenance.

À Lire  Comment obtenir des conseils juridiques gratuits ?

Il est également difficile d’annuler la réservation qui vous inquiète. Le classement fonctionne selon l’algorithme au détriment du bailleur, et il lui est difficile de refuser un locataire.

Enfin, en tant que propriétaire, c’est probablement votre propriété qui risque le plus d’être endommagée. Il est arrivé plusieurs fois qu’après des fêtes sur la propriété, des maisons entières aient été saccagées.

Pour le locataire :

Premièrement, il y a le risque de publicité mensongère. Pour éviter la fraude, il est conseillé aux voyageurs de se méfier des annonces avec peu de notes, de courtes descriptions ou des photos limitées. En tant que locataire, soyez attentif aux annonces faisant l’objet de plusieurs avis d’annulation car elles sont susceptibles d’être frauduleuses.

Enfin, en tant que locataire, c’est une bonne idée de prendre des photos de la propriété à l’arrivée et au départ pour réduire le risque que l’hôte signale à tort les dommages.

Quels sont vos droits ?

En 2023, la loi climat et résilience instaure une interdiction de location des crépines thermiques les plus énergivores :

Rappelons qu’un appartement est classé passoire thermique s’il est mal isolé, présente de l’humidité et consomme beaucoup d’énergie. Afin de rendre la maison plus économe en énergie, il est nécessaire de réaliser des travaux d’isolation.

La copropriété Airbnb est autorisée si l’usage de l’immeuble est « simple bourgeois » (professions libérales autorisées) ou « mixte » (habitation/professionnel).

Néanmoins, la loi interdit la location de courte durée d’un immeuble d’habitation mixte (habitation/commercial) et exclut toute activité économique et artisanale dans son régime de copropriété.

Par ailleurs, si la destination de l’immeuble est « strictement bourgeoise », les activités commerciales (comme la location saisonnière) sont interdites, de même que les professions libérales (avocat, médecin, etc.).

À Lire  Vous voulez changer de Mutuelle Santé ?

Dans les grandes villes françaises, comme Paris et Marseille, il est interdit de louer une résidence principale sur Airbnb plus de 120 jours par an. N’oubliez pas de vous munir également du numéro d’immatriculation de la mairie.

Profitez de notre expertise au meilleur prix !

à partir de 2,00% sur 15 ans (1)

Lire aussi :
S’agissant le plus souvent d’un projet d’épargne à long terme, le contrat…