Loyer pour logement à Paris : l’inverse de la situation actuelle

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Pour de nombreuses raisons, la crise sanitaire a eu un impact significatif sur le marché locatif à Paris. La Ville Lumière a vu les loyers baisser, lentement. Heureusement pour les propriétaires, cette laideur commence à disparaître et les loyers repartent à la hausse, du moins dans les logements meublés.

L’offre n’arrive pas à suivre

L'offre n'arrive pas à suivre

Au plus fort de la crise, le confinement a poussé de nombreux travailleurs et étudiants à quitter la capitale, entraînant un taux de vacance important. Sur le même sujet : Acheter une voiture neuve ou d’occasion avec un crédit auto. A cela s’ajoute la fermeture des frontières, qui a stoppé le flux de touristes et de vacanciers, principaux clients des locations saisonnières (type Airbnb). L’offre étant bien supérieure à la demande, la seule chose à faire était de baisser le loyer.

Aujourd’hui, le retour à la normalité s’amorce, synonyme de retour des étudiants et des travailleurs. Les touristes ont également fait un « retour ».

Ensuite, la nature du problème a changé. Désormais, les biens locatifs s’épuisent et le prix de location recommence à connaître une tendance à la hausse.

Ce renversement de tendance est particulièrement visible dans la location de logements meublés.

Selon des données fournies par un professionnel du secteur, comparant les revenus de cette catégorie de biens d’équipement à la fin du 4e trimestre 2021 avec la fin du premier trimestre 2022, soit une hausse de +1,6. % observé. Mieux encore, sur une longue année, la hausse des loyers pour ce type de bien est estimée à 5,8 %.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES ASSURANCES HABITATION <<

À Lire  Assurance habitation : quelles obligations ? Comment souscrire ?

Comment assurer la moto que vous venez d'acheter ?
A voir aussi :
Vous venez d’acheter une moto et vous ne savez pas comment l’assurer…

Toujours plus d’espaces

Toujours plus d'espaces

Avant la crise, les studios étaient les logements les plus recherchés par les locataires à Paris. Ce type de logement est idéal pour les étudiants.

Mais là encore, la tendance a changé et ceux-ci ne sont pas (ou ne sont pas) vraiment populaires.

Les locataires potentiels sont maintenant plus enclins à faire une simulation d’assurance habitation pour une maison beaucoup plus grande.

L’adoption du télétravail y est pour beaucoup, les locataires souhaitant disposer d’espaces séparés pour leur vie privée et leur activité professionnelle.

Vous avez le bon réflexe pour vos livraisons de commandes de pièces auto et moto : le suivi
Voir l’article :
Des problèmes de livraison C’est le principal inconvénient du commerce électronique, car…