Luko s’associe à Decathlon pour son assurance scooter

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Un nouveau partenariat stratégique pour Luko qui s’associe à Decathlon pour proposer directement l’assurance trottinette électrique aux clients de la marque.

Développement à toute vitesse

2022 a été riche en nouveautés pour Luko, qui se revendique comme le premier insurgé européen pour les particuliers. Sur le même sujet : Pontoise : un conducteur de motocross blesse une jeune fille à la jambe, l’individu est interpellé. En janvier, une startup fondée en 2018 a annoncé l’acquisition de Coya, un assureur numérique allemand qui a ouvert son marché continental avec son passeport européen.

En mars, en Pologne, Luko a également remporté le premier « appel d’offres » pour un contrat d’assurance groupe en assurance habitation. Ainsi, 10 000 personnes inscrites pourraient bénéficier d’une assurance avantageuse négociée avec le neassureur.

Cet automne, Luko travaille avec l’emblématique entreprise française Decathlon. La relation entre les deux est astucieuse car le réseau d’équipements sportifs profite pleinement de l’engouement pour les nouvelles mobilités.

Méfiez-vous des conseils des coachs en management qui ratissent trop large
Voir l’article :
Dans cette chronique tirée des archives de l’Insurance Journal, Jim Ruta explique…

Engouement pour les nouvelles mobilités

Engouement pour les nouvelles mobilités

Près d’un million de scooters électriques ont été vendus en France l’an dernier, contre seulement 100 000 en 2017, selon la Fédération de la micromobilité (FP2M). Une petite révolution qu’a embrassée Luko depuis 2018, en proposant une assurance scooter à partir de 3,30 euros par mois.

Insurtech pourra désormais poursuivre le développement de ce produit sous les marques Decathlon puisque l’assurance sera proposée par le fabricant de matériel lors de la vente de ses trottinettes en magasin.

Mais la stratégie B2BC de Luko se veut aussi s’inscrire dans une démarche préventive. En effet, l’assureur rappelle que l’obligation d’assurance imposée aux utilisateurs de VNI (véhicules électriques individuels neufs) n’est respectée que par 20 à 30 % d’entre eux.

"Grâce à Door-in, nous voulons que nos franchisés redeviennent des syndics sur le terrain",
Sur le même sujet :
Créé en 2019, Door-in est un réseau de franchises spécialisé dans le…

Trottinette électrique : il est obligatoire de s’assurer

Trottinette électrique : il est obligatoire de s'assurer

En France, en principe, tous les véhicules terrestres à moteur doivent être assurés (article L211-1 du code des assurances), au moins en responsabilité civile (assurance responsabilité civile deux roues). La plupart du temps, les adeptes de la nouvelle mobilité se sentent couverts par la responsabilité civile contenue dans leur police d’assurance habitation. Mais dans la grande majorité des cas, elle ne couvre que l’utilisation de vélos non électriques.

Outre le risque d’accident non assuré, les « trotteurs » s’exposent également à une amende de 3 750 €. Par conséquent, pour information, le nouveau partenariat verra le jour, comme l’explique Jordan Simon, responsable des partenariats chez Luko :

« En tant que néo-assureur engagé, Luko place la prévention au centre de ses priorités. On observe depuis plusieurs années l’explosion du marché de la trottinette électrique, mais malheureusement peu de français sont sensibilisés à l’obligation de s’assurer. Grâce à ce partenariat, la qualité des conseils des équipes Decathlon pourra aller de pair avec la prévention et ainsi toucher plus de Français pour mieux les protéger.’

&#xD ;

Économisez jusqu’à 40 % sur l’assurance scooter électrique & # xD ;

Cotentin. Les professionnels de santé s'unissent pour améliorer l'accès aux soins des patients
Voir l’article :
La signature d’un contrat liant les professionnels de santé du Cotentin a…

À Lire  Découvrez notre catégorie Assurance