Lyon. Armes à feu, marijuana, cocaïne : des liaisons dangereuses dans un…

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le gérant, qui disposait également de 500 g de cocaïne et d’armes, se serait lancé dans la production et la vente de drogue pour faire face à des problèmes financiers. Il était secondé par le gérant du magasin CBD de Lyon.

&#xD ;

Par –

&#xD ;

07 juin 2021 à 11:50

À Lire  Un magistrat démis de ses fonctions après avoir fait sa demande en mariage à sa fille de 12 ans dans un...