MAP – Quels sont les 17 départements encore touchés…

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Publié le

lundi 5 décembre 2022 à 20h44.

La période de sécheresse n’est toujours pas terminée puisque 17 départements français sont toujours soumis à des restrictions d’utilisation de l’eau. C’est la troisième plus longue période de sécheresse que la France ait connue.

Des alertes en place parfois jusqu’en mars 2023

Il fait froid, il pleut et pourtant la France n’est toujours pas sortie de la sécheresse. Ce lundi 5 décembre, en effet, 17 départements sont toujours préoccupés par une alerte à la sécheresse, plus ou moins importante, sur certaines parties de leur territoire. Le sol n’a donc pas fini de souffrir, et la sécheresse, qui dure depuis mars, est la troisième plus longue que la France ait connue. Voir l’article : Podeliha présente un concept de mobil-home rapide et écologique. En 1989 et 1990, le pays avait enchaîné 17 mois de sécheresse. C’était nouveau en 2005.

Au plus fort de la sécheresse cet été, la quasi-totalité des 96 départements était en stand-by. Cinq mois plus tard, 17 sont toujours soumis à des restrictions d’eau par endroits, qu’ils soient en « simple préavis », « en préavis prolongé » ou « en état de crise ». Neuf autres départements ont été mis en « vigilance », ce qui signifie que la population est simplement invitée à faire attention à sa consommation.

Alpes Maritimes,

Sur le même sujet :
Une fort belle exposition à Ostende montre comment Raoul de Keyser, grand…

Des nappes souterraines toujours pas rechargées

Était et

A voir aussi :
{{nrco.contentDetailController.content.status === « publié » ? « Contenu publié »: nrco.contentDetailController.content.status === « en attente » ? « En attente de…

Des précipitations particulièrement faibles cette année

Les Bouches-du-Rhône, sont en « alerte crise » sur certaines parties de leur territoire au moins jusqu’à mi-décembre. Dans certaines zones de ces départements, il est donc toujours interdit d’arroser les espaces verts et les terrains de sport de jour comme de nuit. Les producteurs et les agriculteurs doivent réduire leur consommation de 60 %.

À Lire  A Plougourvest, 840 042 € pour le room service du Pouldu

Dans d’autres zones où la situation est moins critique, les préfectures ont pris des arrêtés « d’alerte » ou « d’alerte renforcée », qui entraînent des restrictions plus ou moins strictes sur l’arrosage, le lavage des voitures ou l’arrosage. Alors que la plupart des alertes devaient être levées d’ici fin décembre, certaines préfectures, comme l’Ain ou les Deux-Sèvres, ont choisi de pouvoir les maintenir jusqu’en janvier voire mars 2023.

Voir l’article :
Deux semaines après le lancement officiel de Matter, les fabricants d’objets connectés…