MARSEILLE : Location saisonnière d’une résidence secondaire, les 5 villes où il faut investir à 2h de Marseille » La lettre économique et politique de PACA

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La crise sanitaire a marqué le retour en force des autres foyers.

Mas percheron, mas provençal ou bâtisse périgourdine en pierres dorées : est-ce désormais le rêve de 50% des Français1 ?! Or, une maison de vacances a un coût, non seulement d’achat mais aussi d’usage, qui se situe entre 1 et 3% de la valeur immobilière chaque année. Afin d’équilibrer les charges, voire de générer des revenus complémentaires, une location saisonnière est alors une solution permanente, à condition de choisir un bien de qualité bénéficiant d’un emplacement attractif.

Dans cette optique, Prello, le pionnier français de l’achat en copropriété de résidences secondaires, a fait une sélection originale de 5 villes, situées à 2 heures de Marseille, où la rentabilité de la location d’une résidence secondaire est particulièrement attractive.

Prello était basé sur la rentabilité brute du bien, calculée selon deux indicateurs différents :

· Estimation des revenus d’airbnb par municipalité2

Prix ​​au mètre carré en ville 3

En 2019, Prello a sélectionné des villes de plus de 3000 habitants3 avec un taux de population secondaire en 2018 supérieur à 10%4.

Quand acheter une résidence secondaire devient un investissement rentable

Contrairement aux idées reçues, acquérir une résidence secondaire n’est plus synonyme de gouffre financier ou de luxe inabordable. Au contraire. Investir dans une maison de vacances peut être très rentable si vous proposez votre bien en location saisonnière alors que vous ne l’habitez pas.

La location courte durée (LCD) permet la création d’une nouvelle source de revenus pouvant couvrir une partie des frais d’acquisition, des frais de fonctionnement ou encore des frais d’entretien. De plus, l’avantage est la suppression de tout risque d’impayé, puisque le locataire a l’obligation de régler intégralement son séjour avant son arrivée, garantissant une rentabilité 3 à 4 fois supérieure à celle d’une location classique. Bref, une façon d’allier travail et plaisir !

À Lire  Investissement locatif. Annemasse dans le top 10 des villes où investir

Cependant, pour réussir, plusieurs facteurs doivent être pris en compte. La chose la plus importante est la localisation géographique du bien immobilier. Il doit être situé dans un lieu attractif et dynamique, à proximité des attraits et équipements touristiques, mais aussi bénéficier d’un marché immobilier local favorable.

Les meilleures villes où investir ne sont pas forcément celles que vous pensez…

Mais alors, où investir ? Bien souvent Le Touquet, La Baule, Lacanau ou encore Arcachon sont les favoris des acquéreurs de résidences secondaires. Situées en bord de mer ou d’océan, rappelant le soleil et les vacances, ces villes ont, en vérité, un sérieux avantage. Cependant, d’autres lieux, auxquels on ne pense pas spontanément, dont la résonance ne dépasse parfois pas le cadre régional, peuvent offrir d’excellents rendements locatifs.

Prello a ainsi dressé une liste de ces villes moins prisées situées à 2 heures de Marseille, qui sont pourtant très rentables.

Rians (Var) : rendement brut de 9,96 %

La Londe-les-Maures (Var) : rendement brut de 9,42 %

Nyons (Drôme) : rendement brut de 9,14 %

La Grande-Motte (Hérault) : rendement brut de 8,58 %

Aigues-Mortes (Gard) : 7,81 % rendement brut

Situé dans l’arrière-pays et doté d’une vue imprenable, à environ 50 km de Marseille, le village en spirale de Rians, dans le Var, prend la première place du classement.

Prello ? : une solution clé en main pour s’amuser tout en gagnant de l’argent ?!

Il n’en reste pas moins que, quel que soit le type de bien et le lieu de son acquisition, un projet d’investissement locatif ne s’improvise pas. Cette dernière implique la connaissance des spécificités du marché, le respect de la réglementation en vigueur, la recherche de locataires et leur satisfaction, facteurs de réussite particulièrement pérennes. Aussi, pour faciliter la tâche de ses acquéreurs, Prello signe un mandat de gérance avec chaque acquéreur pour gérer la location à court terme du bien et la juste redistribution des revenus entre les copropriétaires. Par ailleurs, chacun des biens proposés par la start-up a préalablement fait l’objet d’une étude de rentabilité visant à évaluer le potentiel locatif et à garantir aux clients un produit performant.

À Lire  Ces villes devraient suivre pour investir dans l'immobilier en 2022

Ludovic de Jouvancourt, co-fondateur et PDG de Prello, conclut : « Acquérir une résidence secondaire a longtemps été synonyme de plaisir d’acheter, mais aussi de coûts élevés. La situation est aujourd’hui bien différente : plus des deux tiers des propriétaires louent désormais leur bien au moins une partie de l’année pour couvrir tout ou partie des charges qu’il engendre, et près d’un achat de résidence secondaire sur trois en Europe est à louer. Ce développement de l’événementiel s’explique par l’attrait croissant des touristes pour ce type d’hébergement, ainsi que par la prise de conscience des propriétaires des revenus qu’ils peuvent en tirer. Cependant, pour mettre tous les atouts de votre côté, il est nécessaire d’investir dans une bonne situation géographique. Comme toujours, l’emplacement fait le logement. Il faut aussi proposer une maison propre et bien équipée, comme à la maison !?

Fondé par Ludovic de Jouvancourt et Sébastien Gal en août 2021, Prello est un service qui démocratise l’accès à la propriété et la gestion des résidences secondaires. La société sélectionne et rassemble jusqu’à huit acquéreurs au sein de la SCI pour leur permettre de mutualiser l’achat et les frais liés à l’achat et à la détention d’un bien de villégiature. Prello simplifie toutes les étapes du processus d’achat, de partage, de gestion, de dépense et de sous-location partielle d’une résidence secondaire. Avec un modèle unique sur le marché français, Prello crée une catégorie d’immobilier de résidence secondaire plus abordable, rentable et économiquement viable.