Mer, piscine : ces conseils pour protéger les enfants de la noyade

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Les vacances, le chômage et la chaleur donnent envie de se baigner. A la mer ou à la piscine, il est naturel que vous ayez envie de vous amuser avec vos enfants. Cependant, il est important de rappeler les règles de sécurité, pour éviter le drame de la noyade qui se produit encore la majeure partie de la saison estivale.

« Les complications accidentelles chez les enfants de moins de 6 ans surviennent souvent dans les piscines familiales privées », précise Santé publique France. C’est ce qui s’est passé dans le Gers le 29 juillet, où un enfant de 3 ans s’est noyé dans une piscine gonflable remplie de seulement 23 centimètres d’eau. Un drame qui rappelle qu’un bambin peut se noyer dans une très petite quantité d’eau en quelques minutes.

A lire aussi :

Une fille s’est noyée après que ses cheveux ont été aspirés au fond de la piscine du complexe

« Le problème qui survient chez les plus jeunes est souvent dû au manque ou au relâchement de la surveillance de l’adulte responsable lors de la baignade », souligne la Santé publique de France. C’est pourquoi il est essentiel de maintenir une vigilance active (ne jamais quitter les yeux !) lorsqu’il y a des enfants à proximité ou n’importe où dans l’eau.

Ainsi, lorsque vos enfants ne savent pas nager, restez toujours avec eux près d’un plan d’eau ou dans l’eau. Ne le laissez jamais à proximité ou à proximité d’une piscine, même si elle est petite et peu profonde.

Dispositifs de sécurité pas suffisants

Dispositifs de sécurité pas suffisants

Si vous êtes un groupe de plusieurs adultes et plusieurs enfants, assurez-vous de faire confiance à la surveillance d’un mineur ou d’un adulte. Lire aussi : Comment éviter les piqûres de moustiques la nuit ?. Sinon chacun court le risque de penser que l’autre est responsable.

Pensez également à équiper votre bébé d’une tong ou d’un maillot de bain avec une combinaison de bouées adaptée à la taille, au poids et à l’âge de bébé. Cependant, gardez à l’esprit que le port de cet appareil ne vous dispense pas de protéger l’enfant.

A voir aussi :
La puff est une minuscule cigarette électronique qui peut être utilisée avec…

Savoir nager, continuer à surveiller

Savoir nager, continuer à surveiller

Pour les piscines privées, pensez à les équiper d’un dispositif de sécurité : barrière, abri ou couverture. Ceux-ci empêchent physiquement l’entrée dans la piscine et sont particulièrement adaptés aux jeunes enfants, à condition qu’ils soient fermés ou réaménagés après la baignade. Une alarme sonore peut avertir l’enfant d’un processus ou d’une chute à l’eau mais n’empêche pas la noyade.

Même lorsque vos enfants savent nager, il est important de rester à proximité et de garder un œil sur eux. En effet entre 6 et 12 ans, la noyade peut survenir « par fatigue, manque de protection, chute ou séjour dans les cours d’eau et les baïnes (noyade en milieu naturel) », précise Santé publique France.

À Lire  Tabac : Juul banni des États-Unis