Mesure « responsable et équitable »: Biden élimine une partie de la dette étudiante

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

WASHINGTON : Un projet « responsable et équitable » : Joe Biden a défendu mercredi sa décision d’annuler partiellement la dette étudiante colossale qui pèse sur ses pairs, alors qu’il fait face à une opposition républicaine qui l’accuse d’alimenter l’inflation.

Le président démocrate, qui y fait une promesse de campagne, a assuré que son plan « bénéficiera avant tout aux familles des classes moyennes et populaires ».

La mesure, annoncée moins de trois mois avant les élections de mi-mandat traditionnellement difficiles pour le parti présidentiel, concerne les personnes qui gagnent moins de 125 000 dollars par an.

Il annule 10 000 dollars pour les personnes qui n’ont pas reçu de bourse fédérale pour leurs études universitaires, et 20 000 dollars pour ceux aux moyens plus modestes qui en ont reçu une.

Selon une estimation de l’Université de Pennsylvanie, effacer seulement 10 000 dollars coûterait environ 300 milliards de dollars.

Le coût en vaut la peine non seulement pour les questions de justice sociale, mais aussi pour que « l’Amérique gagne la compétition économique du XXIe siècle » grâce à l’éducation, a justifié Joe Biden lors d’une allocution à la Maison Blanche.

« Comment on le finance ? Avec ce qu’on a fait », c’est-à-dire qu’on réduit le déficit, a-t-il aussi affirmé.

Jouant une fois de plus sa carte « Middle Class Joe », le démocrate de 79 ans a voulu opposer ce projet aux importantes baisses d’impôts décidées par son prédécesseur son Donald Trump pour les entreprises.

Le débat sur l’endettement étudiant a été particulièrement vif, car il s’agit à chaque fois aux États-Unis de transférer à la puissance publique une dépense jusqu’alors privée, tant pour la santé que pour l’éducation.

Il aura fallu plus d’un an et demi à la Maison Blanche pour calibrer son plan et trouver une base légale à son action.

La décision a été saluée par des personnalités du Parti démocrate.

Les sénateurs Chuck Schumer et Elizabeth Warren ont évoqué dans une déclaration commune « un pas de géant vers la résolution de la crise de la dette étudiante ».

Le leader républicain du Sénat, Mitch McConnell, n’a en revanche pas eu de mots assez forts contre une mesure « incroyablement injuste ».

« C’est un coup dur pour toutes les familles qui ont fait des sacrifices pour économiser pour l’université, pour tous les diplômés qui ont remboursé », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Certains experts, parmi eux jugés assez proches du camp démocrate, ont estimé que ce geste financier conséquent était risqué à l’heure où les Etats-Unis font déjà face à la hausse des prix.

Jason Furman, ancien conseiller économique de Barack Obama, a ainsi estimé sur Twitter qu’il était « inconscient de jeter environ 500 milliards de dollars de pétrole sur le feu de l’inflation qui brûle déjà ».

Le chef économiste de l’agence Moody’s, Mark Zandi, a au contraire calculé que l’impact de ce désendettement sur la croissance comme sur l’inflation serait « marginal ».

La mesure devrait être accueillie avec soulagement par beaucoup, dans un pays où les universités peuvent demander 10 000 à 70 000 dollars par an.

À Lire  Acheter une voiture d'occasion avec un moteur de remplacement : un bon plan ?

Au total, environ 45 millions d’emprunteurs dans le pays doivent collectivement 1,6 billion de dollars, selon la Maison Blanche.

La promesse de s’affranchir de l’endettement étudiant « c’est la raison pour laquelle beaucoup de gens de mon âge et de ma génération ont voté pour, car c’est quelque chose qui nous touche beaucoup », a réagi Amarie Betancourt, 20 ans, étudiante en deuxième année à l’université Howard en Washington. , qui a contracté un prêt pour financer ses études.

« L’endettement étudiant est un sujet important qui inquiète de nombreux étudiants », a déclaré Vivian Santos-Smith, 20 ans, qui étudie les sciences politiques dans la même université privée, historiquement liée à la communauté afro-américaine. « C’est déjà une bénédiction si un match est annulé. »

Joe Biden a toutefois souligné que le moratoire sur le remboursement des prêts étudiants, instauré lors de la pandémie de Covid, prend fin à la fin de l’année et qu’il faudra donc que désormais, net des aides annoncées mercredi, il va recommencer. remboursements.

Quand Faut-il rembourser un prêt étudiant ?

Quand Faut-il rembourser un prêt étudiant ?

Les prêts étudiants sont remboursés après les études. Ceci pourrez vous intéresser : Marché des pompes automobiles 2022 Perspectives de l’industrie, perspectives complètes, croissance et prévisions 2030 – Androidfun.com. Le remboursement ne commence qu’à la fin de la période dite « remboursement différé » ou « période de franchise ». Ce report permet à l’étudiant de ne rembourser son prêt qu’une fois ses études terminées et un emploi stable trouvé.

Quelles sont les conditions d’un prêt étudiant ? Pour en bénéficier, vous devez remplir les conditions suivantes : être inscrit dans un établissement en France pour préparer un diplôme d’enseignement supérieur français, avoir moins de 28 ans et être français ou ressortissant d’un pays de l’Espace économique européen ( EEE).

Comment se passe le remboursement d’un prêt étudiant ?

Le remboursement s’établit en deux phases : la phase différée, pendant vos études, puis la phase d’amortissement, lors de votre entrée dans la vie active. Pendant vos études, vous pouvez choisir de ne rien payer sur votre prêt ou de commencer à payer vos intérêts et votre assurance.

Quel est le montant maximum d’un prêt étudiant ?

Le prêt étudiant garanti par l’État (BPI) vous permet d’obtenir un prêt pouvant aller jusqu’à 20 000 € pour financer vos études. Accessible dans 5 banques, il permet de contracter un prêt sans bénéficier de la garantie des parents.

À Lire  la moto est difficile

Comment ne pas rembourser un prêt étudiant ?

Solution 1 : Appelez votre garant ou votre assurance. N’oubliez pas que chaque bourse de prêt étudiant est adossée à un garant, vers lequel la banque peut se tourner en cas de défaut de paiement ! N’oubliez pas non plus que si l’assurance n’est pas obligatoire, certaines banques l’exigent.

Les JO 2024 à Paris : sécurité, budget, transports… cinq raisons de s'inquiéter
Ceci pourrez vous intéresser :
À seulement deux ans de l’ouverture des Jeux olympiques de 2024, il…

Quelle banque propose le meilleur taux prêt personnel ?

Quelle banque propose le meilleur taux prêt personnel ?
DiplômeCompagnieNombre de points gagnés*
1.Banque Boursorama143.538
2.Bonjour banque !107.485
3.Crédit Agricole du Languedoc71.052
4.Groupama70.732

Quelle banque prête le plus facilement ? Parmi les établissements qui prêtent facilement pour les prêts immobiliers, vous trouverez : Des banques nationales généralistes telles que CIC, Banque Postale, BNP Paribas, LCL, etc. Les banques mutualistes ou coopératives telles que le Crédit Mutuel, la Caisse d’Épargne, la Banque Populaire, etc.

Quel taux crédit conso 2022 ?

Début 2022, les taux moyens appliqués aux différents crédits à la consommation sont les suivants : TAEG min : 0,40% TAEG moyen : 1,75% TAEG max : 21,17%

Est-ce que l’assurance est obligatoire pour un prêt étudiant ?

Assurance prêt étudiant En effet, même si elle n’est pas obligatoire, la souscription d’une assurance assure la banque, par rapport au remboursement du capital restant dû du prêt, en cas de décès, d’incapacité ou d’invalidité, de travail temporaire ou permanent.

Quelle banque de prêts étudiants non garantis ? Les banques qui prêtent aux étudiants sans conditions de ressources sont donc la Société Générale, mais aussi le CIC, le Crédit Mutuel et le réseau des Caisses d’Epargne. Le crédit pour les étudiants qui n’ont pas de garantie parentale est le même quelle que soit la banque choisie pour présenter leur dossier.

Quel document fournir pour un prêt étudiant ?

Pour obtenir un prêt étudiant, plusieurs documents doivent être fournis :

  • Pièce d’identité valide ;
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois ;
  • Certificat de scolarité ou carte d’étudiant ;
  • Détails du projet à financer.

Quelle assurance pour un prêt étudiant ?

La souscription d’une assurance prêt étudiant sera systématiquement exigée par la banque. Elle couvrira ce dernier comme l’emprunteur, notamment pour les risques de décès, d’invalidité permanente et totale (PTIA), ou encore d’Incapacité de Travail (IT).

Quelle est l’assurance obligatoire pour un prêt ?

L’assurance emprunteur est-elle obligatoire ? La loi n’impose aucune obligation d’assurance à l’emprunteur. Mais les établissements de crédit peuvent vous obliger à accorder des prêts, notamment une assurance décès et une assurance invalidité.

Lire aussi :
Le prix des voitures ne cesse d’augmenter Le phénomène n’est pas nouveau.…