Météo : au moins 30 degrés attendus pour les dix prochains jours en Centre-Val de Loire

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Lundi, les températures ont dépassé les 30 degrés partout dans la région. Une barre symbolique qu’il a fallu franchir facilement presque quotidiennement depuis la canicule, qui aurait dû durer plus d’une semaine.

Nous espérions l’éviter, mais voilà : une canicule terrifiante arrive en France et dans le Centre-Val de Loire ce lundi 11 juillet, et il n’est pas prévu de repartir de sitôt. Dès cet après-midi, les thermomètres affichaient 30 degrés partout dans la région, notamment dans le Loir-et-Cher, à Tours et à Orléans.

Et la situation ne s’améliorera pas. « La température va augmenter progressivement jusqu’à la fin de la semaine », a annoncé Nadine Plunian, prévisionniste à Météo France à Tours. La faute à la haute pression et à « l’effet de blocage » sur la masse d’air qui se « réchauffe » constamment. Les météorologues avaient initialement annoncé un pic chaud le 14 juillet, mais « les modèles varient » et « retardent » ce même pic.

La situation va encore s’aggraver mercredi, avec 33 sur l’essentiel de la région, avant un léger refroidissement jeudi et l’arrivée de nuages ​​sur la Beauce et le Loiret. Dans le même temps, il fera très chaud au sud du Cher, avec une température de 34 degrés attendue à Saint-Amand-Montrond.

Samedi, les températures atteindront à nouveau les 30 degrés sur l’ensemble du Centre-Val de Loire, avant le fameux pic de chaleur désormais attendu ce dimanche 17 juillet. Météo France en prévoyait 35 à Chartres, Orléans et Blois, 36 en Sologne, Montargois et Bourges, 37 en Touraine, et même 38 au Blanc. Seule la température du petit matin apportera un peu de calme le dimanche, descendant à environ 20 degrés. En dehors du dimanche, c’est surtout une question de tendances et non de prévisions précises. Le lundi 18 juillet s’annonce pourtant comme la journée la plus chaude de l’histoire, Météo France voyant les 40 grimper dans certaines régions de la région, notamment le Berry et le Loiret. Et ne comptez pas sur la nuit pour vous rafraîchir, car la température ne descendra peut-être pas en dessous de 27 degrés à Bourges entre lundi et mardi.

À Lire  Fatigue : 4 conseils nutrition pour être en forme au quotidien

Au-delà, c’est l’incertitude. « De toute façon, on sera encore dans la chaleur », a assuré Nadine Prunian. Selon les prévisionnistes, la situation des masses d’air est « franchement débloquée », et il est difficile de dire quand la température va franchement baisser.

Pour l’instant, la région reste verte pour une canicule selon Météo France, même si les voisins du Maine-et-Loire vireront au jaune à partir de ce mardi après-midi. Or, il s’agit de la deuxième vague de chaleur à frapper la France en moins d’un mois, conséquence directe du réchauffement climatique.

Les différentes préfectures de la région proposent quelques conseils pour se protéger de la chaleur, comme aérer et se mouiller le corps, fermer les fenêtres pendant la journée, bien manger, éviter l’alcool et l’activité physique, éviter de sortir aux heures les plus chargées. et, surtout, buvez de l’eau régulièrement. Il est également recommandé de se renseigner auprès de ses proches, en particulier les personnes âgées sujettes à la surchauffe. Si vous ne vous sentez pas bien, n’hésitez pas à contacter votre médecin.

En Indre-et-Loire, la préfecture a relevé le niveau de risque incendie en « risque grave ». Conséquences : le brûlage est interdit, la circulation sur les routes forestières non revêtues en vrac est considérée comme un risque, et des activités de répression l’après-midi. En dehors des manifestations publiques, les feux d’artifice sont également interdits.