Métiers insolites : Ugo, aquariophile à l’Aquarium de Paris…

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Ugo Werner a 26 ans. Il a travaillé comme aquariologue pendant deux ans à l’Aquarium Géant de Paris au Trocadéro.

. Cet aquarium dispose de 60 bassins pour abriter 10 000 spécimens, poissons, méduses, coraux. Il a réuni 37 requins dont certains mesuraient près de deux mètres.

Un métier extraordinaire

L’aquariologiste est une profession pratiquement inconnue du grand public. Ceci pourrez vous intéresser : Nos conseils pour voyager zen avec son animal de compagnie. Et lors d’une visite à l’aquarium, de nombreuses personnes ont vu Ugo au travail.

Ugo plonge à 10 mètres de profondeur dans de grands bassins au milieu de poissons et surtout de requins, notamment de cet aquarium. Il doit nettoyer les grandes vitres des piscines en veillant à ce que la décoration soit toujours parfaite.

Il doit aussi s’occuper des animaux, les observer, voir s’ils vont bien, voire s’en occuper parfois. Il doit également collecter des œufs de requin qui seront conservés dans un incubateur dans un bassin séparé. Il a pris une dent de requin trouvée en remuant le sable.

L'amour britannique pour leurs animaux a été testé par le coût de leur vie
Ceci pourrez vous intéresser :
Obligés de faire appel aux dons de crémation pour chiens : de…

Les deux passions d’Ugo : la plongée et les animaux

« J’ai réalisé que c’était un métier original, raconte-t-il. « C’est marrant de se retrouver dans le métro après le boulot avec tout le monde et de se dire, il y a une heure j’étais sous l’eau, à deux pas de la Tour Eiffel, avec mes amis. poisson et requin ».

À Lire  La Turbie : une opération de nettoyage sur le site de la Tête de Chien

Ugo a toujours été passionné par le milieu marin. Quand il était petit, il était fan de Thalassa, un magazine télévisé sur la mer, il adorait les vacances en mer, il était plongeur.

Alsace : Face à un nombre record d'animaux sauvages en détresse, la LPO appelle à l'aide
Ceci pourrez vous intéresser :
« La disponibilité des animaux en détresse augmente », s’inquiète Cathy Zell de la…

Contrairement aux apparences c’est un travail tranquille

En grandissant, c’est tout naturellement qu’il s’est d’abord tourné vers la biologie des animaux marins. Il a étudié en Normandie. Il a commencé à travailler dans la recherche puis il a trouvé du travail dans l’aquarium « et c’est là que j’ai réalisé que c’est vraiment ce qui me correspond. C’est un métier où on s’amuse tous des jours ».

Ugo Werner avoue que la première fois qu’il a dû plonger dans le grand bassin à requins de l’aquarium du Trocadéro, il était un peu inquiet « mais une fois entré dans l’eau, j’étais très détendu ».

Voir l’article :
Un homme de 60 ans originaire de l’Arizona est décédé après avoir…

Un métier que l’on peut faire longtemps

Il s’est vite rendu compte que ce requin était inoffensif. Curieux au début, le requin s’est rapidement désintéressé de ce plongeur nageant dans son aquarium. « C’est un gros poisson tranquille à la fin, contrairement à des poissons plus petits comme le poisson-clown qui, pour défendre son territoire, peut mordre les plongeurs », assure Ugo Werner.

Ugo croit qu’il peut faire ce travail jusqu’à sa retraite. Il suffit d’être en bonne forme physique. Seuls des problèmes de santé, qui l’empêcheront de plonger, pourront arrêter ses activités.

À Lire  Portrait. Etienne Saglio, un magicien qui pacte avec les animaux

La partie la plus dangereuse de ce travail est la plongée. Il faut être très prudent avec le matériel et, en règle générale, il ne faut pas plonger seul.

Le rêve d’Ugo est désormais de pouvoir un jour exercer son métier en milieu naturel.

CBD : après l'interdiction de la vente de fleurs, le secteur cherche des alternatives
A voir aussi :
Carole Ferry 6:29, 22 janvier 2022, modifié à 08:48, 22 janvier 2022…