Meurtre de Vanesa : « Je n’arrivais pas à dormir », a avoué l’un de ses camarades d’université

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Des pleurs et des pleurs, ce lundi 21 novembre, au matin, pour la rentrée des classes pour les élèves du collège de Germillac à Tonneins (Lot-et-Garonne). Après être sortis de leur autobus scolaire, les étudiants de l’université ont déposé des fleurs à l’entrée du bâtiment. « C’est malheureux ce qui lui est arrivé. Je ne comprends pas comment elle s’est retrouvée dans cet enfer », raconte Anaïs, une élève de 3e. « On en a parlé avec mes amis tout le week-end sur les réseaux sociaux et pour être honnête, je n’arrive plus à dormir depuis. annoncer le meurtre », raconte Chloé, en 5e.

À Lire  Arthrose : 9 règles (sur 40) pour retarder son apparition