Coupe du monde : revivez le match d’ouverture et la victoire sereine de l’Equateur face aux Qataris absents

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Merci à tous de nous suivre !

Sommaire

Merci à tous de nous avoir suivis ! 

Demain continuera d’être en Coupe du monde avec trois matchs au programme : Sur le même sujet : Métier du bien-être : attention aux excès.

– Angleterre-Iran (14h) – Sénégal-Pays-Bas (17h) – USA-Pays de Galles (20h)

Trois rendez-vous à suivre sur leparisien.fr. Bonsoir à tous!

Ceci pourrez vous intéresser :
Alors que l’épisode du vendredi 18 novembre de Demain nous appartient vient…

C’EST TERMINÉ ! 

Victoire contre l’Equateur 2-0. Les joueurs de Gustavo Alfaro ne se sont jamais inquiétés de cette faiblesse du Qatar, dépassé par la pression. Enner Valencia a marqué deux buts en première mi-temps avant la pause à quinze minutes de la fin.

Aller au dernier corner pour l’Equateur (90e+4)

Allez dernier corner pour l’Équateur (90e+4)

Et il ne fera rien. Frappez la balle suivante. Laissons-le là.

Stade complètement vide (90e+2)

Ceci pourrez vous intéresser :
Contrairement à la puberté, la brève période qui mène de l’enfance à…

Le stade se vide complètement (90e+2) 

En même temps, étant donné les embouteillages vers et depuis ce stade d’Al-Khor et le manque d’options à domicile, nous pouvons le comprendre.

Cinq minutes de bonheur là (90e)

Sur le même sujet :
Fièvre, maux de tête, mal de gorge, toux… La grippe est de…

Cinq minutes de bonheur en place (90e)

Bonne chance, on peut faire du sel supplémentaire dans la chouille.

Double changement pour l’Equateur (90e)

Double changement pour l’Équateur (90e)

Caicedo et Estrada ont cédé la place à Kevin Rodriguez et Alan Franco.

C’est maintenant ou jamais le Qatar (88e)

C’était le moment ou jamais pour le Qatar (88e) 

L’Equateur a poursuivi sereinement son travail en toute fin de match. Les Qataris vont au moins nous inspirer.

La meilleure chance du Qatar après 86 minutes ! (86)

La plus belle occasion qatarie après 86 minutes ! (86e) 

Bassam Al-Rawi a réalisé une belle ouverture derrière la défense équatorienne. En première intention, Mohammed Muntari a envoyé un ballon puissant de la main droite qui est passé au-dessus de la barre de Galindez. Enfin, sera-t-on tenté de dire.

Pas de mouvement autour du porteur du ballon du Qatar (85e)

Aucun mouvement autour du porteur de balle qatari (85e) 

Il n’y a pas de passes nettes, les joueurs s’arrêtent… Et quand il s’agit du climat de l’Equateur

À Lire  Tout ce que vous devez savoir sur le CBD

Wow, c’est trop long (83)

Oula c’est beaucoup trop long ça (83e) 

Gonzalo Plata mise beaucoup sur ce coup franc et l’espoir termine sa course derrière le but d’Al-Sheed.

Et la faute sur Mendez (82e) 

Waad, le nouveau venu se démarque en donnant un très beau coup franc à Tri.

Sarmiento a passé le 3ème but ! (80)

Sarmiento passe pas loin du 3e but ! (80e) 

Bien travaillé sur l’aile gauche, Estupiñan a envoyé un centre sur la ligne devant le but. La défense qatarie a repoussé tant bien que mal mais plus mal que bien sur celui-ci puisque la peau a atterri dans la jambe de Sarmiento qui a un peu trop ouvert la jambe.

Valence est sorti avec un genou (78e)

Valencia sort en se tenant le genou (78e) 

On espère qu’il n’y a pas de soucis pour une soirée à deux buts. Il a été remplacé par le boitillant José Cifuentes.

Et carton jaune pour Akram Afif (77e)

Et allez un jaune pour Akram Afif (77e) 

Malheureusement, il faisait partie de ceux qui ont testé les choses dans ce match pour le Qatar. Mais là, il est clairement en retard sur ce duel.

Allez frapper le Qatar (pas encore attaqué) (75e)

Allez une frappe qatarie (toujours pas cadrée) (75e) 

Akram Afif a été signé et un effort du pied droit de 25 mètres est passé au-dessus du but de Galindez. Qui essaie juste de se présenter dans cette équipe.

Coup dangereux mais ça n’a rien donné (73e)

Coup franc dangereux mais ça ne donne rien (73e) 

La défense du Qatar a reculé. Mais il n’a pas pu prendre de risque sur le but de Galindez qui passe la soirée.

Changement pour le Qatar (71e)

Changement pour le Qatar (71e) 

Hassan Al-Haydos, en mode Casper sur cette ouverture du score, a cédé sa place à Mohammed Waad tandis que Mohammed Muntari remplaçait Almoez Ali. Histoire d’apporter un peu de sang neuf à cette sélection qui y manque.

Plata au mauvais moment (70e)

Plata dans le mauvais tempo (70e)

L’ailier droit équatorien cherchait le buteur Enner Valencia mais le ballon est arrivé derrière le joueur de Fenerbahçe.

Echange pour l’Equateur (68)

Changement pour l’Équateur (68e) 

Le bien nommé Romario Ibarra a fait place à Jeremy Sarmiento de Brighton.

Qatar en tête (66)

Le Qatar aux avant-postes (66e) 

Cela se passe côté droit mais Caicedo surveille bien et détruit cette tentative d’attaque du Qatar.

Bon on s’ennuie non ? (64e) 

Cette deuxième mi-temps n’est pas bonne quand même… On va prendre un café pour ne pas s’endormir même s’il est déjà presque 18h30.

Coups francs du gardien du Qatar dans ce match (62)

Allez un deuxième tir qatari dans ce match (62e) 

Une belle tête de Pedro Miguel au second poteau sur un centre du pied gauche d’Abdelkarim Hassan. Ce n’est pas prévu, malheureusement.

Un bobo pour Preciado (61e)

Le côté droit de l’Equateur est maintenu du côté de la pelouse. Cela ne semble pas si mal.

Que serait l’Equateur sans Enner Valencia ? (59)

Que serait l’Équateur sans Enner Valencia ? (59e) 

L’ancien joueur de West Ham a marqué les 5 derniers buts de la Coupe du monde. Mais il n’a pas réussi à casser le crochet tricolore Koscielny-Sakho en 2014. Oui.

Le Qatar ne presse pas (57e)

Le Qatar ne presse même pas (57e) 

Les joueurs de Félix Sanchez laissent leurs adversaires se détendre sur le terrain. Sans les opposer du tout. Une vraie honte pour cette équipe qatarie.

Avec une parade du gardien du Qatar (55e)

Et la petite parade du gardien qatari (55e) 

Ibarra est servi sur le côté gauche du plateau. Le joueur de Pachuca au Mexique a fait un crochet et s’est positionné sur sa jambe gauche pour rouler. Al-Sheed a bien tourné.

OOOH Do Brazil Equateur! (53)

OOOH Do Brazil l’Équateur ! (53e) 

Ce Gonzalo Plata n’a-t-il pas du sang brésilien là-dedans ? Le joueur de Valladolid effectue un petit nombre de dribbles sur le côté gauche et envoie un centre dans la surface. Personne ne le prendra.

Ce centre Preciado (51e) n’est pas largement publié.

Pas très bien joué ce centre de Preciado (51e) 

Bon travail sur la gauche et le joueur de Genk rentre dans la surface. Il a été rattrapé par Abdelkarim Hassan dans le centre de Valence. Il est un peu incertain.

On a tenté un pas de plus de la part du Qatar (49e)

On tente une action côté qatarie (49e) 

Spoiler : ça ne marchera pas. Le swing gauchiste d’Almoez Ali est complètement perdu. L’Equateur s’est repris dans le camp adverse.

Bon, cette deuxième mi-temps (47e) démarre doucement.

Bon, ça commence doucement cette seconde mi-temps (47e)

Et on a failli assister à un bâillon avec un joueur qatari qui a dégagé directement sur son partenaire dans sa propre surface. En même temps s’ils arrêtent de vouloir se débarrasser du ballon à tout prix…

À Lire  Demain nous appartient Spoilers : Frère Karim entre dans la série, Martin et Sébastien les rejoignent, ce qui vous attend la semaine prochaine sur ADN

ALLEZ C’EST REPARTI ! 

L’Equateur a commencé le match pour la deuxième fois. Nous attendons beaucoup de ce processus du Qatar.

Pouvez-vous nous expliquer cette histoire étrangère ? Flo

Pouvez-vous nous expliquer cette histoire d’hors jeu ?

Salut Flo, toutes les informations sont dans cet article à lire ici.

Vous avez raté la cérémonie d’ouverture ?

Vous avez manqué la cérémonie d’ouverture ? 

Pas de panique, nous avons tout résumé dans cet article en images. Offrez-vous.

Ah oui, on ne perd pas de temps au Qatar

Ah oui, on perd pas de temps au Qatar 

Vous souvenez-vous de cette histoire de climatisation dans les stades pendant le changement climatique ? Nous avons donc un droit dès le premier match !

C’EST LA MI-TEMPS !! 

Eh bien, pour être honnête, le Qatar n’est pas comme ça. Une première décevante pour les locaux face aux talentueux Equatoriens. Enner Valencia y est allé avec un doublé et déjà quelques supporters ont quitté le stade.

L’OPPORTUNITÉ DU QATAR !! (45e+5)

OOH L’OCCASION POUR LE QATAR !! (45e+5)

De bonnes choses arrivent à ceux qui attendent. 50 minutes tout de même pour assister au premier festival du Qatar. Hassan Al-Haydos est tombé sur le côté droit et a sauté sur penalty. Almoez Ali est arrivé et a été lancé mais ne savait absolument pas quoi faire. Et nous nous arrêterons là.

L’Equateur géré sereinement (45e+3)

L’Équateur contrôle tranquillement (45e+3)

Eh bien, même Preciado était un peu trop fort sur ce coup d’épaule avec Homam Ahmed.

Cinq minutes de prolongation (45e)

Cinq minutes de temps additionnel (45e) 

Le Qatar a marqué un but mais a eu du mal à trouver une pause dans la défense équatorienne.

Aïe Valencia au sol (43e) 

Gros hit en vue pour Tri ! Le joueur équatorien s’est tenu le genou après le match face à Karim Boudiaf. Il a été emmené.

Pas le temps de signaler le Qatar (42e)

Aucune occasion à signaler côté Qatar (42e) 

Je ne me souviens pas avoir vu une équipe se battre aussi fort en Coupe du monde.

Le stade est déjà vide ! (sur 40)

Le stade se vide déjà ! (40e) 

C’était déjà trop pour certains supporters qatariens qui avaient déjà quitté le stade Al-Bayt. Ils ne dureront pas très longtemps…

Oh bravo, joga bonito Equateur (38e)

Oh c’est bien joué ça, joga bonito l’Équateur (38e) 

Caicedo avec un mouvement qu’il transmet à son partenaire au milieu qui lance Enner Valencia sur le côté gauche. L’armée qatarienne est intervenue.

Et une 2e biscotte (35e) 

Car Karim Boudiaf est l’auteur d’un grand crime contre Enner Valencia. Le joueur né en France n’a pas du tout reculé, c’est le signe de la frustration qui a submergé la réputation du Qatar.

Pedro Miguel de retour (33)

Pedro Miguel bien en retard (33e) 

Et c’est encore l’attaquant Michael Estrada qui mange. Le joueur de Cruz Azul dormira bien ce soir. La carte ne sera pas gênante pour le joueur capverdien qui ne joue pas du tout au football.

EEEET DEUXIÈME BUT DE L’ÉQUATEUR !!! DEUX NOUVELLES POUR VALENCE !! (31e)

EEEET LE DEUXIEME BUT DE L’EQUATEUR !!! LE DOUBLÉ POUR VALENCIA !! (31e) 

Caicedo monte au sommet du côté droit et renvoie à Preciado. Le défenseur du Racing Genk envoie un puissant centre dans la tête en titane d’Enner Valencia. Quel terrible coup de casque du joueur de Fenerbahçe !

Pourquoi il y a hors jeu

Bonjour Momo. Notre équipe est en train de clarifier cette étrange décision. Un article sera publié dans les prochaines minutes sur ce sujet et l’histoire sera diffusée en direct.

Wow, ce mouvement d’Ibarra (28) est en hausse

Oula ça s’envole cette tentative d’Ibarra (28e)

Long ballon de Félix Torres à Valence. Ibarra est là sur le deuxième ballon et tente une frappe du droit qui devrait finir sur le parking du stade.

Karim Boudiaf réveille ses collègues (26e)

Karim Boudiaf réveille ses partenaires (26e) 

Et il a raison, ils ne sont pas du tout présents en ce moment. Pedro Miguel a récupéré mais sa transmission s’est terminée automatiquement.

On joue avec le feu côté Qatar (24e)

On joue avec le feu côté qatari (24e) 

Comme ce trajet complet de transit de l’axe interrompu au niveau du centre du cercle par l’équateur. Les joueurs de Gustavo Alfaro ont gagné tous les duels, les Qataris ont moins de violence ! Allez les gars, c’est la coupe du monde, mec !

Le pays hôte a-t-il déjà été éliminé au premier tour ?

Le pays organisateur a-t-il déjà été éliminé dès le premier tour ?

Bonjour Bert. Oui, c’est déjà arrivé dans l’histoire. On a pensé par exemple à l’Afrique du Sud lors de la Coupe du monde 2010 !