Mort d’un adolescent percuté par une voiture à Montpellier : …

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Publié le 27 décembre 2022 à 11:22, mis à jour le 27 décembre 2022 à 18:03 Source : TF1 Info

Publié le 27 décembre 2022 à 11h22, mis à jour le 27 décembre 2022 à 18h03.

Le conducteur de la voiture qui avait tué un adolescent de 14 ans à Montpellier après le match France-Maroc le 14 décembre dernier a été mis en examen ce mardi.Après un passage par l’Espagne, il a été arrêté dans la matinée près de Perpignan.Une enquête avait été ouverte du chef de « violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner ».

Le conducteur de la voiture qui a tué un adolescent de 14 ans à Montpellier le 14 décembre après le match France-Maroc a été mis en examen mardi. A voir aussi : Ventes d’occasion 2022. 30 modèles les plus vendus.

Après avoir traversé l’Espagne, il est arrêté près de Perpignan dans la matinée.

L’enquête a été ouverte pour « homicide volontaire violent sans intention ».

Arrêté près de deux semaines après le drame. William C., le chauffeur soupçonné d’avoir fauché mortellement un adolescent de 14 ans lors de la célébration de la demi-finale de Coupe du monde entre la France et le Maroc le 14 décembre à Montpellier (Hérault), a été interpellé mardi 27 décembre, près de Perpignan (Pyrénées-Orientales), a annoncé le parquet de Montpellier.

Lorsqu’il a été présenté devant un juge, il a été inculpé en fin de compte de voies de fait graves avec arme ayant causé la mort sans intention de causer la mort et voies de fait graves avec arme entraînant une invalidité totale de plus de 8 jours. Il a reçu l’ordre d’être détenu.

À Lire  L'actualité vélo et moto de la semaine : nouvelle BMW 1300 GS, moto électrique Caofen F80, vignette fin d'assurance, test Bluroc Tracker 125 et Voge 500 R

Ceci pourrez vous intéresser :
Découvrez en photos les notes attendues en Hypercar (LMH/LMDh) lors des prochaines…

Fuite en Espagne ?

L’homme, âgé de 20 ans, déjà connu pour des faits sans permis de conduire et sans assurance, avait quitté la France pour l’Espagne et serait revenu la veille de son arrestation à Saint-Estève. Selon ses avocats, qui affirment qu’il « n’a jamais eu l’intention de se suicider intentionnellement » ni tenté de s’échapper, il a traversé la frontière pour « préserver son intégrité physique » et « réduire les tensions ».

« Il ne peut être exclu que cette personne ait fui à l’étranger », a déclaré Laurent Fekkar, substitut du procureur de la République à Montpellier, le 21 décembre. Le suspect a abandonné son véhicule après avoir percuté la jeune victime dans le quartier de la Paillade mercredi 14 décembre. La personne a été placée en garde à vue le 16 décembre avant d’être relâchée « sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elle, en l’état ».

Les plus lus Dernière minuteTendance

La voiture en question | Presse de journaux
Sur le même sujet :
Notre collègue répond aux questions des lecteurs Choix limité Notre budget pour…