Moustique et crème solaire : ce qu’il faut savoir

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Les moustiques tigres piquent à la lumière du jour. Il est donc tentant de combiner crème solaire et répulsifs. Nos conseils pour mieux vous protéger.

Nous utilisions surtout des répulsifs contre les moustiques le soir et la nuit, lorsque nos bons vieux suceurs de sang sont les plus actifs. Mais depuis l’arrivée du moustique tigre en France métropolitaine, les piqûres diurnes se sont multipliées.

Par conséquent, nous devons utiliser des produits anti-moustiques en même temps que de la crème solaire. Cependant, il y a quelques choses à savoir.

D’abord, choisir le meilleur répulsif

D’abord, choisir le meilleur répulsif

Tout d’abord, vous devez choisir un bon anti-moustique. Ceci pourrez vous intéresser : Dites adieu aux feuilles de tomates frisées avec ce remède magique de grand-mère !. Nous avons testé 14 répulsifs anti-moustiques tigres et répulsifs anti-moustiques ordinaires dans le numéro de juillet-août 2022 de 60 millions et les notes vont de 16,5/20 meilleurs… 6,5/20 pires !

Ensuite, la plupart des flacons recommandent d’appliquer le répulsif vingt minutes après la crème solaire pour lui laisser le temps de pénétrer la peau.

VRAI OU FAUX. La cigarette électronique est-elle un outil efficace pour arrêter de fumer ?
Voir l’article :
l’essentiel Utilisée par de nombreux fumeurs qui souhaitent arrêter, la e-cigarette est-elle…

Les produits deux-en-un, bannis au Canada

Les produits deux-en-un, bannis au Canada

Si vous êtes tenté de vous simplifier la vie en achetant un produit 2 en 1, à la fois anti-moustique et anti-ultraviolet (UV) : attention ! Ces produits ne sont plus disponibles au Canada car leur combinaison n’est pas jugée appropriée.

En effet, la crème solaire doit être réappliquée fréquemment, théoriquement toutes les deux heures, tandis que les répulsifs doivent être utilisés sans en abuser et parfois sans éventuellement en remettre, surtout chez les enfants.

Si même pour les peaux les plus sensibles, la crème solaire est parfois nécessaire sous les vêtements (seuls les vêtements foncés, secs et au tissage serré filtrent vraiment les UV), mettre de la crème solaire sous les vêtements est inutile : mieux vaut en mettre.

LIRE AUSSI >>> Prenez soin des tiques, même dans votre jardin

Conseils santé : que faire en cas de piqûres d'abeilles ou de guêpes ?
Voir l’article :
Les beaux jours sont là et nous passons plus de temps dehors…

Gare aux composés photosensibilisants !

Gare aux composés photosensibilisants !

Enfin, faites attention aux produits qui augmentent la sensibilité de votre peau au soleil. Certains produits anti-moustiques « naturels » peuvent contenir des composés photosensibilisants (notamment les huiles essentielles d’agrumes) et donc l’exposition au soleil après application est déconseillée. Pour le savoir, lisez attentivement la notice de votre répulsif.

Même avertissement avec les produits apaisants « post-piqûre de moustique » comme le gel Apaisyl ou la crème Sedermyl qui contiennent l’antihistaminique, le chlorhydrate d’isotipendyle (ISCO ou chlorhydrate d’isotipendyle). Cette molécule est un photoallergène qui peut provoquer des éruptions cutanées au soleil après application du produit. Plusieurs cas ont été rapportés, mais le phénomène est considéré comme sous-diagnostiqué car sous-déclaré.

Moustiques, le naturel, ça marche !

Les substances végétales sont-elles tout aussi efficaces et moins toxiques pour éloigner les moustiques et leurs piqûres ? Nous avons testé 11 répulsifs à base de plantes, 3 répulsifs conventionnels et 14 insecticides (sprays et diffuseurs). Consultez nos résultats du numéro de juillet-août 2022 de 60 millions de consommateurs.

Sur le même sujet :
Avec la chaleur persistante, l’été peut être insupportable en voiture. Protéger pour…

À Lire  france info conso. Cigarettes électroniques et vapotage