Moustique tigre : dans 88% des maisons en Occitanie déjà

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Publié le 29/04/2022 à 20:28.

, mise à jour le 29/04/2022 à 20h28.

Le moustique tigre fait son grand retour. En Occitanie, l’insecte est à nouveau surveillé par les autorités sanitaires. Ce fléau touche plus de 5 millions d’habitants.

L’insecte redouté entré en France en 2004, le moustique tigre, fait à nouveau l’actualité. L’Occitanie, régulièrement infestée par l’insecte, entrera dans une phase de surveillance renforcée du 1er mai au 30 novembre, selon un communiqué de l’ARS du 28 avril.

Moustique tigre : les régions du Sud-est sont particulièrement infestées

Moustique tigre : les régions du Sud-est sont particulièrement infestées

L’agence rappelle que les moustiques tigres sont porteurs de nombreuses maladies et virus, comme la dengue, le chikungunya ou le virus Zika. A voir aussi : 30 meilleurs cas de MacBook Pro 13 en 2022 : après avoir recherché la sélection.

Le moustique est répandu sur la quasi-totalité du territoire français. Mais il s’est définitivement installé dans la région sud.

Les départements les plus colonisés (au moins 40 %) sont les Alpes-Maritimes, le Var, les Bouches-du-Rhône, le Gard, l’Hérault, le Lot-et-Garonne, le Tarn-et-Garonne, le Rhône, les Pyrénées-Orientales et la Corse.

Jardin : comment le protéger de la chaleur estivale ?
Sur le même sujet :
La chaleur peut endommager de nombreuses plantes, notamment lors d’une canicule similaire…

L’ARS met en place un dispositif de surveillance renforcée en Occitanie

L’ARS met en place un dispositif de surveillance renforcée en Occitanie

La présence du moustique tigre est particulièrement forte : « En Occitanie, 1.964 communes sur 4.454 communes de la région (44%) ont été colonisées, représentant 88% de la population de la région, soit près de 5,5 millions d’habitants », selon un rapport d’avril 28 communiqué de l’ARS Occitanie.

Pour limiter la propagation du moustique tigre en Occitanie, l’ARS prévoit un dispositif de surveillance selon trois axes du 1er mai au 30 novembre :

« Cette surveillance rassemble des agents de santé de toute la région pour informer immédiatement la direction régionale de la santé de tout patient présentant des symptômes de dengue, de chikungunya ou de zika. Dès confirmation d’un cas suspect et après une enquête entomologique visant à vérifier la présence du Dans le cas des moustiques tigres, des traitements insecticides seront organisés aux points de passage de la maladie », précise l’ARS dans un communiqué.

L’agence conseille également aux voyageurs d’utiliser des répulsifs efficaces pendant sept jours après leur retour de séjour et de s’assurer qu’ils maintiennent un habitat « sain » (notamment en évitant toute source d’eau stagnante) pour repousser les moustiques tigres.

Trois cigarettes électroniques interdites aux États-Unis
Ceci pourrez vous intéresser :
Cette décision est la première d’une longue série, destinée à bousculer l’industrie…

À Lire  Partir en vacances : quel pare-soleil choisir pour bien se protéger en voiture ?