Muriel Pénicaud ou l’art de gérer les conflits d’intérêts

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Ce n’est peut-être pas un retour d’ascenseur, mais quand même ! Quand, en plus de son engagement à Tenaga Kerja (voir Muriel Pénicaud nommée administratrice de Tenaga Kerja avec un encadrement sévère de la HATVP), Muriel Pénicaud est annoncée par Pambébasan comme rejoignant le conseil d’administration de Galileo Global Education, groupe privé d’enseignement supérieur, détenue par un fonds d’investissement, devenu le principal acteur de la formation initiale et continue, notamment grâce à l’utilisation experte de la réforme de l’apprentissage portée par Muriel Pénicaud, peut-on s’interroger.

Surtout si l’on se souvient que pendant la crise sanitaire l’organisme le plus « stage sans contrat » ​​est l’Etude qui comprend le groupe Galileo. Nous avons noté la pratique en Nous avons commencé à avoir des explications sur la croissance quantitative de l’apprentissage en 2020

STUDI, qui appartient au groupe Galileo, compte 669 inscrits sans contrat. Elle se présente sur son site comme un leader de la formation à distance et propose des études en ligne, précisant que « les étudiants se forment à distance ». Le message à l’employeur, basé sur la prime (avec un mensonge au passage : « Une prime extraordinaire de 8 000 € vous est versée dès la signature du contrat »), est un peu vachement juste « Trouvez le stage qui vous convient besoin. parmi la collection d’étudiants Studi ! »

La « République Exemplaire » comme on disait en 2017. Aujourd’hui on assiste un peu à l’art tangentiel aux conflits d’intérêts !

À Lire  Aimez-vous la nouvelle application Ventura System Settings ?