Nîmes : bien démarrer l’année avec les conseils de Bernard…

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le président de la section locale de l’UFC, Que Choisir, nous donne quelques conseils pour éviter les écueils financiers d’une année 2023 à gros enjeux.

Bernard Desandré, à l’aube de cette année 2023 que certains qualifient de dangereuse, quels conseils pouvez-vous donner aux consommateurs pour éviter de perdre beaucoup d’argent ?

Le premier des écueils à éviter en cette nouvelle année est la prospection. Que ce soit à la maison ou au téléphone. Parce que nous finissons souvent par acheter un produit dont nous n’avons pas besoin. Que ce soit pour une nouvelle assurance, un nouveau forfait, etc. Il y a plusieurs raisons d’être contacté.

De plus, ces derniers temps, les télégrammes électoraux – aux arguments toujours pointus – vont droit dans les bals. Les gens achètent les produits proposés et se retrouvent en difficulté car dans ces cas là la possibilité de rétractation n’existe pas et les consommateurs sont obligés de se lancer dans des démarches lourdes pour sortir de cette mauvaise passe.

Je vous recommande également de télécharger sur notre site des cartes interactives comparant les stations-service dans un rayon de 5 km, les itinéraires et les circuits courts.

Parmi les points noirs de la liste des augmentations attendues figure le coût de l’énergie. Y a-t-il des pièges à éviter ?

En effet, les conditions tarifaires vont encore évoluer. Le meilleur conseil est de comparer. J’invite les consommateurs à utiliser les comparateurs proposés en ligne. La nôtre ou la Commission de régulation de l’énergie.

Renseignez ensuite toutes les informations nécessaires, à savoir la puissance du compteur, la consommation annuelle, si vous avez Linky ou non, le chauffage électrique ou gaz, etc. La même chose doit être faite avec le gaz. Et puis choisissez votre fournisseur en prenant soin de faire attention au prix de l’abonnement. Surtout, n’hésitez pas à choisir deux fournisseurs différents si nécessaire. Un pour l’électricité, un pour le gaz.

À Lire  Parentalité : une assurance contre les risques d'accidents

Des points à signaler en matière de logement ?

Ce n’est pas le bon moment pour renégocier vos crédits ou contracter un crédit immobilier. Les tarifs ne cessent d’augmenter. En revanche, il peut être intéressant de faire le point sur vos assurances, notamment celles liées au crédit immobilier.

En effet, grâce aux actions UFC, les consommateurs peuvent choisir l’assurance qu’ils souhaitent lors de la souscription de leur prêt. Et ne soyez pas obligé de signer celui offert par la banque. De plus, il est possible de changer d’assurance à tout moment tant que les garanties sont les mêmes.