Nourrisson bébé ou aisan : comparer pour choisir

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Porte-bébé classique, ergonomique ou écharpe : c’est vraiment une décision personnelle. Sécurité, confort et prix sont les trois critères sur lesquels miser.

Bien choisir son écharpe de portage ou son porte-bébé

Bien choisir son écharpe de portage ou son porte-bébé

Lire aussi :
La pleine lune du 8 novembre est ce qu’on appelle traditionnellement la…

A chacun son porte-bébé

A chacun son porte-bébé

Des modèles de porte-bébés de plus en plus sophistiqués font l’objet de nombreuses recherches auprès de psychomotriciens, kinésithérapeutes et pédiatres, pour maximiser leur ergonomie. Le nouveau-né (de 3,5 kg) est retourné face à vous pour la protection et la surveillance de l’environnement. Ceci pourrez vous intéresser : Un démarrage difficile pour la filière française du CBD. Il faut attendre qu’il soit bien tonique et tienne la tête et le buste bien droits, environ 4 mois, pour le placer face à la route.

Les porte-bébés avant sont simples à utiliser, une fois le premier réglage des sangles de maintien et de la ceinture ventrale effectué à nos mesures. Vous pouvez placer le harnais sur ou sous un manteau, et de nombreux modèles actuels permettent de le garder sur vous, simplement en retirant la partie « enfant », avec le bébé à l’intérieur. Pas dérangé. Le porte-bébé ventriculaire classique est relativement encourageant car les erreurs de consommation sont rares. Certains papas se sentiront plus à l’aise avec ce genre de vêtements pour bébé qu’avec l’écharpe. Les modèles sont théoriquement conçus pour respecter la morphologie de bébé et ne pas blesser le dos du consommateur. Normalement conçus jusqu’à 15 kg, certains porte-bébés sont adaptés à des poids plus élevés, avec la possibilité de porter un enfant plus grand dans le dos pour de longues balades.

Le porte-bébé avant peut sembler un peu encombrant. C’est parfois assez cher. Son prix s’explique alors en partie par la complexité de sa conception ainsi que la qualité des matières utilisées, comme le tissu labellisé Oeko-Tex®, sans métaux lourds dans la teinture. Côté polémique, les adeptes du portage en écharpe reprochent au porte-bébé classique de retenir le bébé jambes pendantes et bras pendants. C’est le cas des modèles à l’ancienne avec une culotte en V. Aujourd’hui, la plupart des marques spécialisées dans les porte-bébés adoptent une forme ergonomique qui permet de porter l’enfant avec ses jambes en M, comme les modèles dits « physiologiques ». « .

Voir l’article :
Plus fatiguées par le stress, les hormones, elles ont besoin de 11…

Le porte-bébé “physiologique”

Le porte-bébé “physiologique”

A mi-chemin entre le porte-bébé classique et l’écharpe de portage, le porte-bébé physiologique s’inspire généralement du mode de portage des bébés thaïlandais, avec une grande poche à assise large et des bretelles.

Il n’a pas de long morceau de tissu à attacher, ce qui élimine le risque d’un mauvais ajustement. Il se ferme soit par une simple boucle soit par un nœud rapide. La poche contenant l’enfant lui assure une position « M », les genoux légèrement au dessus des hanches, le dos rond. Côté porteur, la ceinture ventrale est généralement matelassée pour assurer un bon maintien.

À Lire  Mama Kana développe une variété de produits naturels à base de chanvre

Il est déconseillé aux bébés avant 4 mois, car il ne serait pas bien entretenu, notamment au niveau des jambes et du cou.

A voir aussi :
Dans le prochain épisode de « Demain nous appartient »… Alors que Raphaëlle sait…

L’écharpe de portage

L’écharpe de portage

Inspiré des techniques traditionnelles de sculpture utilisées dans de nombreuses civilisations africaines ou asiatiques, c’est une large bande de tissu de plusieurs mètres (de 3,60 m à près de 6 m selon le mode de fixation) qui vous entoure astucieusement pour loger le petit.

Le sling est léger et peu encombrant, même s’il est parfois très long. Il vous permet de porter votre enfant de différentes manières (double croisé enroulé, cuisse, etc.). Il est évolutif, dans le sens où il permet généralement de porter les enfants jusqu’à 3 ans. Pour les porteurs, il s’adapte à toutes les morphologies. En plus de cela, il est facile à entretenir. Enfin, si vous souhaitez transporter votre enfant à la maison, cela semble plus pratique que le porte-bébé classique.

Le sling peut sembler un peu compliqué pour les débutants. Vous pouvez avoir peur d’attacher votre bébé de manière inappropriée ou de le laisser tomber. Si l’écharpe n’est pas portée correctement, cela peut être dangereux pour le bébé. Le porteur peut aussi se faire mal au dos. Dans ce cas, il est fourni avec un manuel d’utilisation, voire un DVD. Il y a aussi des cours d’habillage pour bébés pour initier les mamans aux différentes techniques de tricot. Niveau prix, il reste assez cher, tout comme le porte-bébé classique. Enfin, le style lui-même ne plaît pas à tout le monde.

Lorraine. Inquiétudes concernant l'hôpital voisin, qui pourrait être "à risque"
Sur le même sujet :
Un service de l’hôpital de Hayange (Moselle) doit être transféré au service…

Conseils pour bien acheter

Conseils pour bien acheter

Il est essentiel que la tête du bébé soit bien maintenue. Il ne doit pas « lancer » de droite à gauche, ni pouvoir reculer. Le porte-bébé classique doit donc comporter un appui-tête ferme et ferme afin que la nuque de bébé soit bien soutenue. La plupart sont réglables ou amovibles afin que vous puissiez facilement positionner l’enfant vers l’avant, lorsqu’il peut tenir sa tête droite. Quant à l’écharpe, il faut l’enfiler pour que la tête de bébé soit bien calée.

Le bébé doit être confortablement placé au bas du porte-bébé et non retenu. L’assise doit respecter l’écartement naturel de ses pieds, sa morphologie. Avant de se décider pour tel ou tel porte-bébé classique, on fait un test en magasin pour savoir si bébé aime ça ! Pour l’écharpe, il est important de suivre les instructions pratiques d’utilisation afin que le bébé soit correctement positionné dans l’écharpe.

Pour éviter que notre bambin ne transpire, pour que l’air circule bien, on choisit un tissu imperméable et respirant. Certaines marques proposent des porte-bébés dont la matière s’inspire du sportswear (tissu résille par exemple). Pour le sling, il faut un tissu de qualité qui soit résistant, qui s’étire et qui ne doit pas se détendre.

Même si le porte-bébé est généralement utilisé pour de courtes balades, il est tout de même important de ménager notre dos et nos épaules. Les bretelles du porte-bébé doivent être larges et rembourrées pour répartir uniformément le poids de l’enfant. Le porte-bébé, en revanche, s’il est bien placé, est généralement apprécié des parents pour son confort.

À Lire  Les magasins CBD vont bientôt fermer?

Porte-bébé facile à utiliser

Parfois, j’utilisais forcément juste le porte-bébé. D’où l’importance de choisir un produit facile à porter et à enlever. Les marques proposent différents systèmes de fermeture. Alors on choisit celui qui nous convient le mieux. Pour le sling, il faut apprendre la ou les techniques pour être à l’aise et l’utiliser facilement. Au final, avant de choisir l’un ou l’autre de ces systèmes, nous effectuons un essai en magasin. Le choix est entièrement personnel. Il faut se sentir bien, confiant. Certains aiment les écharpes, d’autres préfèrent les porte-bébés classiques. Certains parents achètent également les deux.

Les bébés bave et crachent, il est donc important d’avoir un porte-bébé facile à nettoyer. Certains contiennent même un petit bavoir. Parfois le porte-bébé classique est vendu avec des accessoires qui peuvent être utiles. Parfois, ils doivent être achetés séparément. On retrouve des trous comme celui-ci : bavoir, tétine, cagoule, cape imperméable…

Il s’agit d’une gamme de prix, que l’on trouve dans les magasins spécialisés. – Le porte-bébé classique : entre 35 et 150 euros – L’écharpe : entre 50 et 90 euros – Le porte-bébé physiologique : entre 75 et 180 euros

Pourquoi ne pas prendre un bébé sous les bras ?

– Ne le soulevez pas près des aisselles car votre bébé souffre de « coup du lapin » et renforce son dos. Soulevez-le en prenant son coude et sa tête, ses genoux pliés sur son ventre et sa mâchoire vers le bas. Le dos du bébé est alors arrondi comme en position fœtale. Votre main tient son crâne (pas son cou).

Quand prendre un bébé dans les bras ? La psychologue précise : « Pour le bébé, dans les premiers mois de la vie, il est absolument nécessaire qu’il soit porté. Physiquement, donc dans les bras, bien contenu, mais aussi psychologique. »

Pourquoi ne pas porter un bébé sous les bras ?

Ne soulevez pas près de vos aisselles car votre bébé souffre de « coup de fouet cervical » et a le dos tendu. Soulevez-le en prenant son coude et sa tête, ses genoux pliés sur son ventre et sa mâchoire vers le bas. Le dos du bébé est alors arrondi comme en position fœtale. Votre main tient son crâne (pas son cou).

Comment porter un bébé de 2 mois en écharpe ?

Pour un nouveau-né, la position idéale pour porter une écharpe est d’être assis de profil. Ce dernier place l’enfant comme un hamac tout en gardant le dos rond, la tête alignée avec la colonne vertébrale et les genoux dans leur espacement naturel.

Quelle écharpe nouveau-né ? L’écharpe tricotée, aussi appelée jersey, maille ou élastique, est en tissu extensible. L’avantage est que vous pouvez le pré-attacher sans bébé et l’attacher ensuite. Le tissu garantit que votre nouveau-né est confortable pour vous. Effet « cocon » garanti !

Comment porter un nouveau-né écharpe ?

Dans une écharpe de portage ou un porte-bébé physiologique, le bébé est roulé tout seul. Les jambes du bébé doivent fléchir et se regrouper vers le milieu du corps. Il doit lever les genoux à la hauteur du nombril et pencher le bassin vers l’avant. Son dos doit être rond et sa tête droite.