Noyal-Muzillac. Environ 100 000 euros de travaux pour le futur cabinet dentaire

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

« Si le projet se réalise, ce sera un grand service pour la municipalité mais aussi pour le territoire », estime Patrick Beillon, le maire. © Ouest-France

À Noyal-Muzillac (Morbihan), l’acquisition et l’aménagement de la salle du Bois-Gestin devaient être confirmés en cours d’année 2022, après l’accord de transaction des locaux entre Arc Sud Bretagne et la commune. Un cabinet dentaire pourrait s’installer prochainement.

La commune de Noyal-Muzillac (Morbihan) a racheté la salle Bois-Gestin à Arc Sud Bretagne. Après les travaux, un cabinet dentaire pourrait y être installé. Cependant, le projet est en attente et ne verra le jour qu’après la décision du futur dentiste. Pour le maire, Patrick Beillon, la commune est prête et motivée, la communauté de communes a donné son accord pour la vente des locaux, nous connaissons le montant des travaux mais la décision finale appartient au futur locataire des locaux qui est étudier son dossier de financement et la viabilité de son projet. A voir aussi : « Tout commence par une bonne estimation », a déclaré Frédéric Beigbeder, voix de Best Agents. Elle donnera probablement sa réponse fin septembre. Ce n’est qu’alors que les contrats seront signés et que les travaux pourront débuter, pour une livraison probable au mieux début 2023.

Le conseil municipal, réuni le lundi 12 septembre 2022, a accepté la modification du budget principal 2022 concernant les dépenses et revenus d’investissement de l’espace Bois-Gestin : acquisition de la salle Bois-Gestin et annexes, 100 000 € ; frais de notaire, géomètre, 9 000 € ; travail, coordinateur SPS (sécurité et protection de la santé), diagnostic, 100 500 €. Concernant les revenus de placement, ils sont calculés avec une subvention du Programme de Solidarité Territoriale (PST) qui ne concerne pas l’acquisition de terrain et qui serait de 25 000 €, avec un autofinancement de 184 499 €.

À Lire  L'inflation s'invite au Concile de Merlevenez

Le développement du cabinet dentaire est soumis au programme de solidarité territoriale du Département du Morbihan. L’acquisition par la commune de la chambre et la demande d’installation par un professionnel dentaire datant de 2022, la commune peut prétendre à une demande de subvention ; voté par les élus.

Le dentiste financera l’équipement et le matériel, et la commune prendra en charge le gros des travaux d’aménagement de la salle en cabinet dentaire. Estimation du coût du projet : 100 000 € TTC. Les travaux concernés sont principalement la plomberie, l’électricité, l’isolation, le cloisonnement, le revêtement de sol, la peinture et tous les diagnostics et contrôles techniques obligatoires. L’autofinancement de la commune représenterait 70 %, soit environ 58 335 €.

Retrouvez d’autres actus sur la commune de :

Crédit à la consommation : pourquoi une mise à jour des règles de l'UE est nécessaire
Sur le même sujet :
Les députés soutiennent une mise à jour des règles de l’UE en…