Occitanie : la banque mondiale des vignerons part à Gruissan

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le transfert de la collection de 8 500 cépages et cépages du Domaine de Vassal à Marseillan (Hérault), pour rejoindre La Clape, sur 170 hectares de l’unité expérimentale de Pech Rouge, a officiellement débuté.

C’est une longue maturation, un peu comme faire un très bon vin. Souvent au fil du temps. Le transfert des collections ampélographiques (la science de la vigne) du domaine vassal à Marseillan (Hérault) vers la nouvelle réception, sur 170 hectares de Pech Rouge, dans la clape de Gruissan (Aude), commence officiellement.

Le Louvre de la vigne

Le Louvre de la vigne

Dix ans se sont écoulés depuis que la décision a été prise de sauver cette banque mondiale du vin, menacée dans les terres héraultaises par les inondations marines et les risques de salinisation de cette biodiversité remarquable. A voir aussi : Décision n° 2022-842 DC du 12 août 2022 – Communiqué de presse. Il a fallu trouver de l’argent, éviter les polémiques, assainir les procédés et résoudre une énigme technique pour que la collection puisse enfin préparer l’avenir de la viticulture.

« Remarquable à bien des égards, il faudra encore dix ans pour transférer cette plus grande collection au monde depuis 50 pays », note Philippe Mauguin, PDG de l’Inrae. Qui a convié tous les partenaires, élus et représentants de l’Etat à ce puissant mouvement de ce « trésor génétique ». La mémoire du vin recueillie depuis l’attaque du phylloxéra à la fin du XIXe siècle. Patiemment récolté au Domaine de Vassal depuis 1949. Une collection qui s’est enrichie au fil du temps et qui dans la dimension recherche permettra « d’adapter la vigne aux nouvelles conditions climatiques, ainsi qu’aux nouveaux goûts des consommateurs ».

À Lire  Crypto-monnaie : TronDAO crée des réserves pour soutenir l'USDD

10 à 15 années de transfert nécessaires

10 à 15 années de transfert nécessaires

Tout ce que vous avez à faire est d’atteindre ce trésor incommensurable du vin. Collection unique de cépages : 8 500 accessoires (représentés par cinq souches au domaine), cépages tombés dans l’oubli ou cépages exotiques… qu’il faudra transférer, repiquer après repiquage et replanter le tout à Gruissan sur cette Nouvelle terre plus sûr de l’avenir de cette « bibliothèque du vin, le Louvre des Vignes », a relevé Didier Codorniou, premier vice-président d’Occitanie et maire de Gruissan.

Parmi les tâches à effectuer, le transfert fera l’objet d’un « nettoyage de collection ». On va éliminer les virus les plus importants », note Patrice This, généticien à l’Inrae.

Préparation CFA : Conseils Saïma, Étudiant NEOMA BS
A voir aussi :
Le CFA (Chartered Financial Analyst) est une certification prestigieuse qui fait toute…

« Un enjeu pour l’humanité »

"Un enjeu pour l’humanité"

« C’est un transfert d’une grande complexité », reconnaît le préfet de l’Aude Thierry Bonnier. « Une belle aventure patrimoniale qui répond à plusieurs enjeux : climatiques, économiques et scientifiques », a déclaré la rectrice des études Sophie Béjean. Cela rappelait qu’il avait fallu deux contrats dans le cadre du plan Etat-région pour débloquer les plus de 5 millions d’euros nécessaires (*) « pour que nos successeurs puissent dans dix ou quinze ans inaugurer définitivement ce transfert ».

Didier Mouly, maire de Narbonne et président du Grand Narbonne, y voit « une réussite commune dans la réalisation de ce beau message » ; et Hélène Sandragné, présidente du département de l’Aude, refuse d’y voir « un musée figé et figé, mais avec la capacité de dresser une carte génétique des cépages pour déterminer à quoi ressembleront les vignes de demain ». Un immense défi résumé par Sylvain Labbé, président d’Inrae Occianie : « Un défi à l’humanité ».

À Lire  Problèmes de crypto-monnaie : les experts s'attendent au pire

Tesla pense que la crypto-monnaie est une alternative à l'argent
A voir aussi :
Comment Tesla a réussi ? Si vous voulez changer quelque chose qui…

Un domaine dédié à la recherche

Un domaine dédié à la recherche

Pech Rouge à Gruissan est une unité expérimentale dédiée à la recherche intégrée en viticulture et œnologie. La zone sera utilisée pour installer la collection dans le sol.

Les partenaires pouvaient visiter le « panel 279 ». Il s’agit d’une expérimentation visant à sélectionner les cépages les plus résistants aux effets du changement climatique. Pour ce faire, ils ont sélectionné un échantillon de 279 variétés pour « enregistrer d’ici 2025 une trentaine de nouvelles variétés plus efficaces contre le stress hydrique », explique le généticien Inrae Patrice This. Grâce à une série de croisements, les scientifiques traitent la vigne et évaluent les effets de la sécheresse sur la productivité et la saveur du vin. Recherches en cours pour prévoir les changements climatiques inévitables.

Ils ont également pu visiter le laboratoire de microvinification et l’herbier numérisé. Un outil puissant bientôt enrichi de la plus grande collection de cépages au monde.

Conseils de réseautage post-pandémie
Ceci pourrez vous intéresser :
FI RELÈVE – Comment retrouver ses anciennes habitudes ?Vous pensez à un…