Opinion: Medicare est cassé – et pas comme vous pourriez le penser

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Pour presque tous les retraités américains, Medicare est universel et universellement complexe. Pourtant, l’assurance-maladie est brisée – et pas de la façon dont la plupart des gens le pensent.

Toutes les quelques années, les agences de presse sonnent l’alarme que le premier fonds fiduciaire Medicare pourrait faire faillite d’ici une décennie, si le Congrès n’intervient pas. L’assurance-maladie est énorme. Il s’agit du plus important programme de financement de la santé du pays, représentant près de 5 % du PIB.

Mais il y a un plus gros problème avec Medicare pour les 64 millions d’Américains qui l’utilisent : le programme est presque impossible à naviguer. Quiconque s’est inscrit à Medicare ou a aidé un être cher connaît cette réalité de première main.

Le problème est si grave qu’environ 40 % des personnes qui choisissent une couverture auprès des plus grands courtiers se désabonnent de cette couverture dans l’année.

Choisir une couverture Medicare est plus compliqué et irréversible que d’acheter d’autres types d’assurance.

Les régimes d’assurance maladie sont plus compliqués que les assurances auto ou habitation, et les régimes d’assurance maladie sont généralement plus difficiles à modifier. Certains types de régimes d’assurance maladie ne peuvent être modifiés qu’une fois par an et d’autres types ne peuvent jamais être modifiés à moins qu’une personne ne réussisse pleinement sa couverture médicale. (La triste réalité est que de nombreuses personnes de 65 ans et plus échoueront.)

Et les plans d’assurance maladie sont plus difficiles à choisir car il y a tellement de plans d’assurance maladie disponibles. Dans de nombreux pays, il existe environ 100 plans disponibles, comprenant toutes les options de couverture médicale et pharmaceutique.

Par conséquent, les économies générées en faisant les bons choix peuvent s’additionner. Nous avons constaté que de nombreuses personnes paient plus de 1 000 $ par année pour des régimes offrant des avantages comparables.

Le modèle de courtage actuel de Medicare pourrait être l’une des plus grandes escroqueries juridiques d’Amérique, affectant 65 millions de personnes éligibles à Medicare, dont 4 millions de nouvelles personnes chaque année. Voici pourquoi:

Il n’y a aucune obligation pour un conseiller ou un courtier Medicare de considérer un montant minimum de plan. Ils ne sont pas non plus tenus de divulguer les options qu’ils envisagent.

Aucune règle n’interdit aux conseillers de promouvoir un sous-ensemble de plans qui leur versent une commission. (En fait, la réglementation rend difficile d’agir dans le meilleur intérêt des consommateurs.)

Il n’y a pas de certifications de l’industrie ou de normes de qualité largement reconnues pour les courtiers que les consommateurs peuvent utiliser pour identifier les ressources de la plus haute qualité.

Et il n’y a rien d’illégal là-dedans. Le résultat est que chaque jour, les retraités paient beaucoup plus que nécessaire et reçoivent moins de couverture d’assurance maladie qu’ils ne le pensent.

La cause profonde vient des incitations et des défis technologiques. Pour les consommateurs, il est très difficile d’évaluer les plans en fonction des coûts, des avantages, des ordonnances couvertes et du réseau de prestataires de soins de santé. Habituellement, le courtier doit avoir un contrat avec chaque opérateur pour recevoir des données structurées sur les informations de leur forfait.

Lire : Comment réparer les primes Medicare Part B trop chères en 2022 ?

Mais Medicare est différent de presque tous les autres marchés d’assurance. Il est difficile, mais possible, d’intégrer des données sur les plans individuels, les prestations, les prestataires de soins de santé, les pharmacies, les ordonnances et d’autres fonctionnalités.

Bien sûr, construire cette plate-forme de données à elle seule ne suffit pas. La réforme de ce marché nécessite également de résoudre bon nombre des problèmes d’incitation qui amènent les agents individuels et les grands courtiers en ligne à discuter uniquement des plans des opérateurs qui leur versent des commissions et des plans qui dissuadent les opérateurs de soutien aux membres existants.

Aujourd’hui, les gens se tournent vers l’un des trois endroits pour obtenir des conseils de Medicare, qui ont tous des problèmes :

Courtier « indépendant » local. Alors que de nombreux courtiers locaux sont bien intentionnés et bien informés sur les régimes avec lesquels ils contractent, nous n’avons jamais vu le terme « indépendant » utilisé de manière aussi flagrante. La plupart n’ont pas révélé qu’ils ne considéraient généralement que les plans des transporteurs qui les payaient. Les courtiers locaux n’ont généralement pas la technologie – et l’incitation – pour examiner toutes les options disponibles ou fournir des recommandations sophistiquées qui optimisent l’adéquation à un plan.

De grands courtiers en ligne avec des noms comme eHealth, GoHealth et SelectQuote. Alors que la plupart des Américains n’ont jamais entendu parler de ces entreprises, la plupart ont vu leurs publicités colporter des « lignes d’assistance médicale » avec mention d’athlètes à la retraite. Ces entreprises orientent les Américains vers des plans qui paient plus de courtiers en ligne, envisagent un petit nombre d’options et ont un support client très médiocre. Comment nous le savons : environ 40 % des clients de l’entreprise se désabonnent de leurs plans au cours de leur première année.

Lire : Les prestations réelles de Medicare augmenteront-elles ?

Ressources du gouvernement fédéral et des États : Medicare.gov est une ressource indépendante, mais non exhaustive. Les consommateurs ne peuvent pas rechercher des réseaux de fournisseurs pour identifier les régimes qui acceptent un médecin ou un hôpital en particulier. En outre, Medicare.gov n’inclut pas tous les plans de supplément Medicare, car les régulateurs d’État ont le contrôle principal sur ces plans. Une autre ressource est le programme d’assistance à l’assurance maladie de l’État (SHIP), qui fournit des conseils principalement sur une véritable assurance maladie. Cependant, leur mandat les empêche généralement d’offrir des conseils sur certains plans d’assurance-maladie. De nombreux SHIP renvoient simplement les gens vers des agents extérieurs, laissant les consommateurs confrontés aux mêmes problèmes avec les courtiers locaux ou les courtiers en ligne.

Le fait que les soins de santé américains aient de faibles incitations et une mauvaise technologie ne devrait pas surprendre. Mais il est dommage que 4 millions d’Américains proches de la retraite soient soumis chaque année à ce système frankensteinien. Nous espérons apporter une petite contribution à la discussion sur l’amélioration de la navigation et de la transparence de Medicare pour les consommateurs.

Cobi Blumenfeld-Gantz est PDG et co-fondateur de Chapter, un conseiller Medicare basé sur les données qui aide à faire correspondre les consommateurs avec des plans Medicare adaptés et abordables.

Corey Metzman est le chef de l’exploitation et co-fondateur du chapitre.

Sommaire

Quel est le meilleur système éducatif au monde ?

Quel est le meilleur système éducatif au monde ?

1. Singapour : championne des maths. Aujourd’hui, les enfants de Singapour sont bons en maths, mais c’est loin d’être le cas dans les années 1990. A voir aussi : Conseils pour choisir une banque en ligne professionnelle. Comment sont-ils arrivés au sommet ?

À Lire  Assurance téléphone portable : faut-il assurer son téléphone ?

Quel pays a le pire système scolaire ? L’Afghanistan (46 %), le Soudan (45 %), le Niger (38 %) et le Nigéria (34 %) figurent également parmi les 10 premiers pays ayant les taux de scolarisation les plus bas.

Quel est le système scolaire le plus dur ?

Les pays de l’époque champions Avec 8 316 heures de cours, l’Italie arrive en tête, suivie de l’Australie (7 806 heures), d’Israël (7 746 heures), de la Belgique (7 710 heures), où seule la partie francophone compte ici, puis des Pays-Bas ( 7 700 heures).

Quel pays a le meilleur niveau scolaire ?

Quel pays a le meilleur système scolaire ? Finlande Depuis 2000, la Finlande détient le titre officieux du meilleur système éducatif au monde. Après avoir ajouté cinq nouveaux indicateurs clés à son système de classement de l’éducation, la Finlande devrait maintenir sa position.

Pourquoi la Finlande a le meilleur système éducatif ?

Le pays est connu pour son système éducatif très performant, produit de la culture finlandaise. Ceci est basé sur la liberté de créativité et le développement de l’indépendance des enfants dès leur plus jeune âge.

Pourquoi la Finlande a le meilleur système éducatif ?

Le pays est connu pour son système éducatif très performant, produit de la culture finlandaise. Ceci est basé sur la liberté de créativité et le développement de l’indépendance des enfants dès leur plus jeune âge.

Comment la Finlande est devenue le leader mondial de l’éducation pour tous ?

Selon lui, le succès de la Finlande dans le domaine de l’éducation repose en grande partie sur le modèle économique de promotion de l’égalité et de la justice sociale, adopté après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Quel est le meilleur système scolaire en Europe ?

Quel pays a le meilleur système scolaire ? Finlande Depuis 2000, la Finlande détient le titre officieux du meilleur système éducatif au monde. Après avoir ajouté cinq nouveaux indicateurs clés à son système de classement de l’éducation, la Finlande devrait maintenir sa position.

Quel pays a le meilleur système d’éducation ?

  • 1 – Suède / Score : 99,81. Suède.
  • 2 – Danemark / Score : 98,38. Danemark.
  • 3 – Norvège / Score : 95,95. Norvège.
  • 4 – Pays-Bas / Score : 95,56. Néerlandais.
  • 5 – Canada / Score : 95,30. Canada.
  • 6 – Finlande / Score : 95.19. Finlande.
  • 7 – Suisse / Score : 94,98. Suisse.
  • 8 – Islande / Score : 94,73. Islande.

Quel pays est premier en éducation ?

1. Le Burundi a obtenu les meilleurs résultats à l’évaluation du PASEC de 2014, car il se classe au premier rang en termes d’éducation des enfants, en particulier pour les filles les plus pauvres, et d’accès équitable à une éducation de qualité.

Moto retrouvée grâce aux réseaux sociaux
Sur le même sujet :
Une Honda CBR1000RR Fireblade dérobée par un « client » lors d’un essai La…

Quel est l’âge de départ à la retraite au Japon ?

Quel est l'âge de départ à la retraite au Japon ?

L’âge pour bénéficier des retraites complémentaires a été progressivement relevé de 60 à 65 ans [6] (le relèvement de l’âge de la retraite prendra fin en 2025 pour les hommes et en 2030 pour les femmes).

Comment se passe la retraite au Japon ? Le système de retraite japonais Le Japon, comme la France, est basé sur le système de retraite dit « bismarckien ». C’est-à-dire que les travailleurs cotisent toute leur vie dans leur cadre d’entreprise et perçoivent, une fois à la retraite, une pension à la mesure de leur cotisation.

Quel est l’âge de la retraite en Italie ?

Quelles sont les exigences? Pour les retraites obligatoires, à compter du 1er janvier 2019, en plus de la durée minimale de cotisation de 20 ans, l’âge minimum de la retraite est de 67 ans (valable jusqu’en 2026) pour toutes les catégories de travailleurs.

Quel pays retraite 67 ans ?

Cela va de 60 ans pour les femmes en Autriche et en Pologne (certains pays fixent des âges de départ à la retraite différents selon le sexe) à 67 ans pour les deux sexes en Allemagne et en Italie.

Quel est le montant de la retraite en Italie ?

Les pensions de vieillesse ont atteint, en moyenne, 1.196,98 euros/mois, toutes catégories confondues, en 2019, selon l’INPS, l’organisme italien des retraites.

Quel est l’âge de la retraite maintenant ?

L’âge légal à partir duquel vous avez le droit de prendre votre retraite est fixé à 62 ans. Vous pouvez prendre votre retraite avant cet âge, à condition que vous soyez dans l’une des situations suivantes : Vous avez une longue carrière. Vous êtes handicapé

Qui sera concerné par la retraite à 65 ans ?

Concrètement, si la réforme prend effet à partir de 2023, les seules personnes pouvant prétendre au départ à 62 ans sont celles nées en 1961. Or, en 2023, elles devront justifier d’avoir 62 ans et 4 mois. Cela arrivera à toutes les personnes nées jusqu’en août 1961.

Qui est concerné par la retraite à 64 ans ?

Le changement concerne la génération née en 1961, dont l’âge de la retraite passera à 62,5 ans en 2022-2023. L’ouverture des droits est ainsi décalée de six mois pour chacune des trois générations suivantes. Les travailleurs nés en 1964 partiront à 64 ans en 2028-2029.

Quel est l’âge de la retraite au Portugal ?

Une pension de vieillesse est servie à un bénéficiaire qui, à la date de la demande, a : Atteint l’âge normal de la retraite : 66 ans 6 mois d’ici 2021. Après 2014, l’âge de la retraite varie en fonction de l’évolution de l’espérance de vie moyenne au 65 ans.

Quel est le minimum retraite au Portugal ?

En 2020, la caisse de retraite sociale vieillesse est de 211,79 € par mois. Une solidarité supplémentaire de 18,44 ou 36,86 peut y être ajoutée (versée respectivement avant et après 70 ans).

Quelle est la retraite moyenne au Portugal ?

Le montant mensuel moyen des pensions de vieillesse versées à 95 151 retraités vivant au Portugal est de 295,34â (293,52â pour les hommes et 297,16â pour les femmes).

Lot et Garonne. Deux blessés dans un accident de moto, le pilote était ivre et sans casque le permis n'était pas
A voir aussi :
Un accident de moto a fait deux blessés mercredi 3 août 2022…

Quels sont les différents modèles de système de santé ?

Trois grands types de systèmes de santé existent aujourd’hui dans les pays développés.

  • Système national de santé…
  • Système d’assurance maladie. …
  • Le système de santé libéral…
  • Accéder au système de santé…
  • Bénéficier à. …
  • Financement. …
  • Organisation et régulation du système.

Quelles sont les composantes du système de santé ? Le système de santé français s’appuie sur plusieurs structures : sanitaire (pour les soins hospitaliers), médico-sociale et sociale (pour les dits « fragiles », personnes âgées ou handicapées par exemple), ambulatoire (pour la dite « ville ») .

Comment définir le système de santé ?

Le système de santé désigne l’ensemble des organisations et institutions, ressources et acteurs impliqués dans la mise en œuvre de la politique de santé d’un pays. Cette idée va au-delà du système de soins de santé.

Comment définir un système de santé ?

Cette dernière peut être définie, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), comme « un ensemble d’organisations, d’institutions, de ressources et de personnes dont le but premier est de promouvoir la santé […] ».

Quelle est la différence entre système de santé et système de soins ?

Le système de santé s’étend alors à toutes les dimensions de la vie sociale, quand le système de soins désigne le système appliqué à la prise en charge de la maladie. Un système de soins de santé est un ensemble d’éléments d’une pratique organisée et coordonnée à cette fin.

Quels sont les 3 modèles de systèmes de soins ?

Dans les pays développés, trois types de modèles organisationnels ont été identifiés : le modèle normatif hiérarchique, dans lequel le système de santé est organisé autour des soins primaires et gouverné par l’État (Espagne/Catalogne, Finlande, Suède) ; modèle professionnel hiérarchique, dans lequel le médecin généraliste est …

Quels sont les objectifs du système de soins ?

Le financement des soins détermine la gestion des dépenses de santé : par exemple, elles peuvent être financées directement par les consommateurs, ou par la sécurité sociale. Il est généralement admis que le premier objectif d’un système de santé est d’améliorer la santé de la population.

Quelle est la différence entre système de santé et système de soins ?

Le système de santé s’étend alors à toutes les dimensions de la vie sociale, quand le système de soins désigne le système appliqué à la prise en charge de la maladie. Un système de soins de santé est un ensemble d’éléments d’une pratique organisée et coordonnée à cette fin.

Quelle est la différence entre système de santé et système de soins ?

Le système de santé s’étend alors à toutes les dimensions de la vie sociale, quand le système de soins désigne le système appliqué à la prise en charge de la maladie. Un système de soins de santé est un ensemble d’éléments d’une pratique organisée et coordonnée à cette fin.

À Lire  Assurance décennale agent immobilier : explications et tarifs

Quels sont les objectifs du système de soins ?

Le financement des soins détermine la gestion des dépenses de santé : par exemple, elles peuvent être financées directement par les consommateurs, ou par la sécurité sociale. Il est généralement admis que le premier objectif d’un système de santé est d’améliorer la santé de la population.

Assurance islamique : les effets de l'environnement financier et géopolitique
Sur le même sujet :
S&P Global Ratings s’attend à ce que l’amélioration du climat économique, les…

Comment s’assurer aux USA ?

Comment s'assurer aux USA ?

Si vous êtes un étranger aux États-Unis, plusieurs options s’offrent à vous : – Votre assurance maladie est fournie par votre employeur. Il peut s’agir d’un contrat Obamacare ou d’un contrat d’expatrié. Dans ce cas, assurez-vous que la couverture est suffisante pour vos besoins de santé.

Quelle assurance pour partir aux Etats-Unis ? ACS AMI – Globe Partner Insurance est généralement l’une des plus compétitives, mais la limite de couverture est relativement faible pour les Etats-Unis (150 000 €). Les assurances les moins chères avec un plafond assez haut pour les Etats-Unis sont Chapka Cap Assistance, AVA Tourist Card et Travel Assur.

Quelles sont les aides sociales aux États-unis ?

Enfin, il existe deux principaux programmes d’aide financière aux États-Unis : Welfare et Supplemental Security Income (SSI). Ils sont accompagnés de deux programmes d’avantages en cours de service : US Food Stamps et Medicaid.

Comment les frais de santé Sont-ils pris en charge aux USA ?

Chaque salarié a un médecin dédié, les frais médicaux sont à la charge de l’employeur si le médecin fait partie du réseau ; L’Assurance Indemnité, le système le plus proche de ce que l’on connaît en France.

Comment fonctionne le système de santé américain ?

Le système américain, libéral et de marché, est organisé autour d’une assurance privée souvent liée à l’emploi et à l’assurance maladie obligatoire, notamment en ce qui concerne la vieillesse et les bas revenus.

Qu'est-ce que l'assurance quad ?
Lire aussi :
L’assurance vous couvre en cas de nécessité de déposer une réclamation. Si…

Pourquoi le système de santé américain n’est pas solidaire ?

Pourquoi le système de santé américain n'est pas solidaire ?

Il existe deux types de refus d’assurance maladie. Ceux qui le font par conviction politique, dans une tendance libertaire, refusent de socialiser. Ce sont des individualistes radicaux qui pensent qu’ils n’ont pas besoin de s’assurer et qu’ils paieront pour leurs propres besoins.

Comment l’assurance maladie est-elle financée aux États-Unis ? Financement privé Fonctionnant comme une mutuelle, vous devez payer une cotisation mensuelle, dont le montant dépend du risque de santé que vous souhaitez assurer, pour bénéficier d’une couverture en cas de maladie.

Quelle est la différence entre le système de santé français et le système de santé américain ?

Le système américain est financé par le privé et le système français est financé par le public. Aux États-Unis, les tarifs médicaux sont librement fixés, ce qui entraîne des frais médicaux exorbitants, alors qu’en France, les tarifs sont négociés très tôt avec tous les médecins.

Comment fonctionne le système de santé aux États-unis ?

Le système de financement de la santé aux États-Unis repose sur une assurance privée et deux principaux programmes fédéraux : Medicare, qui couvre les personnes de plus de 65 ans, les personnes handicapées ou souffrant de maladies rénales nécessitant une dialyse (14 % de la population) ; Medicaid pour les plus pauvres (20% des…

Quel pays a le meilleur système de santé au monde ?

La Corée du Sud possède le meilleur système de santé au monde, selon le numéro 2021 du magazine CEOWORLD Health Care Index, qui classe 89 pays en fonction de facteurs qui contribuent à la santé globale.

Comment se faire soigner quand on est aux États-unis ?

Vous devez vous adresser à votre caisse d’assurance maladie qui, après avis favorable d’un médecin-conseil, pourra percevoir la prise en charge de vos soins programmés à l’étranger. Pour ce faire, il faut s’assurer que vous ne pouvez pas bénéficier de soins adaptés à votre état de santé en France.

Comment faire pour se soigner sans sécurité sociale ?

Si vous n’avez pas de couverture sociale ou si vous n’êtes pas affilié à une coassurance et que vos revenus sont très faibles, vous pouvez constituer un dossier de demande de CMU de base à adresser à votre caisse d’assurance maladie, aux services sociaux de l’établissement où vous êtes traité peut vous aider à.. .

Comment les frais de santé Sont-ils pris en charge aux USA ?

Chaque salarié a un médecin dédié, les frais médicaux sont à la charge de l’employeur si le médecin fait partie du réseau ; L’Assurance Indemnité, le système le plus proche de ce que l’on connaît en France.

Comment fonctionne le système de santé américain ?

Le système américain, libéral et de marché, est organisé autour d’une assurance privée souvent liée à l’emploi et à l’assurance maladie obligatoire, notamment en ce qui concerne la vieillesse et les bas revenus.

Comment les frais de santé Sont-ils pris en charge aux USA ?

Chaque salarié a un médecin dédié, les frais médicaux sont à la charge de l’employeur si le médecin fait partie du réseau ; L’Assurance Indemnité, le système le plus proche de ce que l’on connaît en France.

Comment fonctionne le système de santé aux États-unis ?

Le système de financement de la santé aux États-Unis repose sur une assurance privée et deux principaux programmes fédéraux : Medicare, qui couvre les personnes de plus de 65 ans, les personnes handicapées ou souffrant de maladies rénales nécessitant une dialyse (14 % de la population) ; Medicaid pour les plus pauvres (20% des…

Quel salaire après 3 mois d’arrêt maladie ?

Indemnité journalière de 50% du salaire de base journalier, calculée sur le salaire brut des trois derniers mois. Ce calcul tient compte du plafond de 1,8 fois le Smic mensuel brut, qui est de 2 885,62 euros au 1er janvier 2022.

Quel est le salaire après 4 mois d’arrêt maladie ? L’indemnité journalière que vous percevrez tant que vous cesserez de travailler est égale à 50 % de votre salaire de base journalier. Celui-ci est calculé à partir du salaire brut moyen des 3 derniers mois avant de quitter votre emploi (12 mois en cas d’activité saisonnière).

Comment ne pas perdre d’argent en arrêt maladie ?

Le salaire retenu comprend l’IJ versé par Jamsostek. Cela équivaut à 90 % de votre salaire brut pendant les 30 premiers jours d’arrêt de travail, puis 66,66 % (2/3) à partir du 31e jour consécutif. La durée de l’indemnité augmente en fonction de votre ancienneté, dans la limite de 180 jours.

Qui paie le complément de salaire d’un arrêt maladie ?

La caisse d’assurance est chargée de verser les compléments de salaire. En effet, les salaires des salariés victimes d’accidents du travail peuvent être réduits pendant l’arrêt de travail. Sachez qu’il est possible de choisir entre une assurance entretien collectif et une assurance individuelle.

Quel est le salaire en arrêt maladie ?

L’indemnité journalière que vous percevrez pendant l’arrêt de travail est de 50 % de votre salaire journalier de base. Il est calculé sur la base de votre salaire brut moyen des 3 mois précédant votre départ de votre emploi (ou 12 mois avant votre départ de votre activité pour une activité non durable).

Quand Perd-on du salaire en arrêt maladie ?

Lorsque vous êtes en arrêt maladie, vous ne percevez pas l’intégralité de votre salaire. Le délai de carence de 3 jours ne vous rapporte rien (sauf accord mutuel plus favorable). Votre caisse de sécurité sociale vous verse une allocation de 50% de votre salaire journalier de base.

Est-ce que je perds de l’argent en arrêt maladie ?

Indemnité Journalière (IJ) de 50% du salaire journalier de base. Si vous êtes payé mensuellement, votre salaire de base journalier est égal au total des 3 derniers salaires bruts perçus avant la cessation de l’emploi, divisé par 91,25.

Quelle perte de salaire en arrêt maladie ?

L’indemnité journalière que vous percevrez pendant l’arrêt de travail est de 50 % de votre salaire journalier de base. Il est calculé sur la base de votre salaire brut moyen des 3 mois précédant votre départ de votre emploi (ou 12 mois avant votre départ de votre activité pour une activité non durable).

Quel salaire après 90 jours d’arrêt maladie ?

Si votre arrêt de travail se prolonge au-delà de ces 90 jours, votre caisse d’assurance maladie poursuivra votre indemnisation. C’est jusqu’à 50% de votre salaire brut basé sur les 3 mois précédant votre résiliation.

Quel salaire après 6 mois d’arrêt de travail ?

L’indemnité journalière perçue lors d’un congé de maladie de longue durée est de 50 % du salaire de base journalier. Celui-ci est calculé à partir du salaire brut moyen des 3 derniers mois précédant la cessation d’emploi. Le salaire maximum calculé équivaut à 1,8 fois le salaire minimum mensuel (2 885,62 – brut en 2022).

Quel est la perte de salaire en arrêt maladie ?

L’indemnité journalière que vous percevrez pendant l’arrêt de travail est égale à 50 % de votre salaire journalier de base. Il est calculé sur la base de votre salaire brut moyen des 3 mois précédant votre départ de votre emploi (ou 12 mois avant votre départ de votre activité pour une activité non durable).