Orthez : un nouveau lycée pour la rentrée des élèves d’Argote

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Professeur de français à Argote depuis 2003, l’enseignant entend parler de cette transformation depuis plus de dix ans. « Le collège s’était considérablement détérioré au point qu’il y avait imprégné une atmosphère négative. Là, je suis convaincu que l’ambiance et l’esprit du collège s’amélioreront. Tout le monde sourit », a déclaré Monique…

Professeur de français à Argote depuis 2003, l’enseignant entend parler de cette transformation depuis plus de dix ans. « Le collège s’était considérablement détérioré au point qu’il y avait imprégné une atmosphère négative. Là, je suis convaincu que l’ambiance et l’esprit du collège s’amélioreront. Tout le monde a le sourire », a déclaré Monique Caminade, heureuse de profiter du nouvel équipement dix-huit mois après sa retraite.

Pendant que les cartons sont déballés, les enseignants, surveillants et agents divers sont emballés. « On va travailler dans de meilleures conditions », s’enthousiasme le personnel de cuisine. L’ancienne cantine scolaire de 100 m² a été agrandie à près de 35 m² pour plus de confort.

Un bâtiment moins énergivore

L’acoustique devrait adoucir le lieu souvent bruyant que les élèves retrouveront jeudi. Et en cuisine, en plus de mettre en place les dernières normes, les équipements high-tech offrent « le meilleur de ce qui se fait aujourd’hui », précise Arnaud Moustié, directeur du service éducation du conseil départemental. Une modernité qui permettra surtout des économies d’énergie.

« C’est clairement une question cruciale aujourd’hui », a déclaré Isabelle Lahore, vice-présidente du Conseil départemental, qui est en charge du patrimoine immobilier. Moins énergivore grâce à cette rénovation, le bâtiment est désormais équipé de la domotique pour optimiser son utilisation. Ceci pourrez vous intéresser : Renault envisagerait de réduire sa participation dans le capital de Nissan. « Le gérant peut piloter en temps réel le chauffage et l’éclairage par pièce depuis son PC », explique le proviseur, Vincent Dufau.

À Lire  Est-il possible de regrouper plusieurs crédits ?

« Ces nouvelles dispositions vont nous faciliter la tâche pour la surveillance car nous avons un vrai bureau d’où nous avons une vue sur l’ensemble du chantier », a poursuivi la superviseure Margaux Dupuis. Placée à l’entrée de l’établissement derrière de larges baies vitrées, la vie scolaire est flanquée d’une nouvelle salle qui servira d’auberge étudiante. Un espace de vitalité et de vie sociale que les étudiants construiront le projet.

Voir l’article :
Le public est invité à visiter le chantier de la gare de…

Une salle multimédia et un labo de langues

En face, le collège bénéficie désormais d’un véritable pôle médico-social qui abritera l’infirmier et assurera la stabilité du médecin scolaire, de l’assistante sociale et du conseiller d’orientation. La cour d’accueil, autrefois si sombre et bruyante, offre aujourd’hui un espace de détente paisible grâce à une verrière surélevée à pans de bois.

Privés du vaste espace asphalté au centre de l’établissement pendant le chantier, les étudiants ont découvert l’espace plus intime bordé de pelouse à l’arrière des bâtiments. « Les espaces verts ont vraiment calmé ces moments entre les cours », a déclaré Vincent Dufau. Une tranquillité d’esprit dont les professeurs se félicitent ensuite en classe.

Avec tables de ping-pong, bancs et petits îlots de rencontre, ce nouvel espace de détente a reçu presque tous les suffrages des étudiants interrogés. 82,6% estiment que ce nouveau court est plus agréable que l’ancien. 97,6 % aiment les tables de pique-nique. Des aménagements qui se sont donc poursuivis avec des aménagements paysagers.

Ceci pourrez vous intéresser :
DeKALB – Dans le cadre d’un accord de règlement proposé avec le…

Moins de salles, mais plus adaptées

Du côté des enseignants, « c’est un grand luxe », estime Anna Ricaud-Fernandez, une enseignante d’espagnol. Si les salles de classe sont plus petites qu’avant, elles offrent le choix entre des cellules plus grandes pour un plus grand confort de travail et des cellules plus petites pour travailler en petits groupes. « Lorsque la nécessité du territoire le permet, nous privilégions les établissements à taille humaine », note Isabelle Lahore.

À Lire  Sorties BO : musique de film disponible le 5 novembre 2022

Pouvant accueillir 596 élèves pour 20 classes de formation générale pré-professionnelle, le collège Argote peut désormais accueillir 480 collégiens et 16 classes. Il conserve également les moyens d’abriter la classe Ulis et quatre sections Segpa. Taille adéquate pour ses 381 étudiants actuels.

En plus du tout nouveau mobilier, les étudiants découvriront un CDI plus grand et un parc informatique avec 80 nouveaux ordinateurs. Chaque cours comprend également un vidéoprojecteur interactif. Passionnés d’innovations pédagogiques, notamment de nouvelles technologies, les professeurs d’Argote bénéficient enfin d’une salle multimédia. Un lieu qui abrite un laboratoire de langues, du matériel pour les actualités de la classe média ou des émissions de radio. Grâce à un ascenseur, les larges couloirs lumineux du collège sont désormais accessibles à tous.

Estimé à 6 M€ en 2016, lors du concours de maîtrise d’œuvre, le chantier a finalement coûté 9 M€ au Conseil départemental. Le surcoût s’explique par l’ajout de travaux en cours de construction, l’augmentation du prix des matériaux et la location de constructions modulaires qui étaient auparavant exclues de l’enveloppe d’investissement. Toujours en construction, le nouveau bâtiment de la Segpa, dont la rénovation est plus profonde que prévu initialement, devrait être achevé d’ici juillet.

Voir l’article :
{{nrco.contentDetailController.content.status === « publié » ? « Contenu publié »: nrco.contentDetailController.content.status === « en attente » ? « En attente de…