Parc locatif français : l’urgence d’un écosystème propriétaire-friendly

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La politique du logement en France n’est pas libérale, notamment sur le marché locatif.

Entre l’extension du contrôle des loyers et le ralentissement de la croissance des loyers d’une part, et les nouvelles normes de la loi climat et résilience d’autre part, tout est prêt pour une baisse significative de l’offre.

Aujourd’hui, le parc locatif privé est estimé à 7 millions de logements, détenus par près de 5 millions de propriétaires privés. Ces derniers sont, grâce à leur part de patrimoine, le premier bailleur de France. Une caractéristique unique en Europe où les investisseurs institutionnels occupent généralement une place beaucoup plus importante sur le marché du logement. Aujourd’hui, ces investisseurs locatifs individuels qui misent sur des revenus complémentaires face à une inflation galopante sont bloqués par une série de mesures restrictives parallèlement à la fermeture du robinet hypothécaire.

Par exemple, à partir de 2025, la location d’« écrans énergétiques » est progressivement interdite. Cela concerne environ 1/3 des appartements parisiens (classés F et G), alors que les propriétaires ne savent pas encore quels travaux d’isolation doivent être effectués et comment seront versées les aides financières à l’isolation.

De plus en plus de propriétaires se font donc remarquer face à cette surréglementation et se tournent, au mieux, vers des locations saisonnières AirBnB non soumises à la pudeur énergétique ou à l’efficacité énergétique. ni à la réglementation IRL et à toutes règles protégeant le locataire. Dans d’autres cas, certains propriétaires mettent leur propriété en vente par manque de connaissances, de temps ou de ressources.

Les conséquences immédiates se font déjà sentir. A Paris, qui souffre d’un exode des familles bourgeoises, l’offre locative a baissé d’environ 18% en un an. En effet, la recherche d’un appartement est devenue un parcours du combattant pour lequel une concurrence féroce pour les locataires est devenue. Ainsi dans les faits, pour chaque logement loué, pas moins de 5 dossiers sont proposés au propriétaire qui sélectionne le candidat le plus solvable. Ainsi, pour 4/5 locataires, il s’agit d’un marathon fou dont les critères se terminent par une diminution des chances de trouver un bien (moins grand ou moins situé).

À Lire  Éoliennes, cabinets de conseil, assurance-chômage, budget : un programme chargé au Sénat

Si la politique de prévention des locataires est louable sur le papier, le gouvernement oublie trop souvent d’aider les propriétaires privés, principal pourvoyeur de logements pour tous les locataires français incapables d’acheter un appartement.

Ils ont besoin d’être entendus par l’Etat et accompagnés par des experts de la location pour trouver, réaménager, équiper, louer et gérer leur bien en toute sérénité pour l’équilibre global du marché locatif en France.

A cet effet, nous souhaitons planifier avec vous la politique locative des appartements sur des axes strictement définis afin de :

La loi Climat et Résilience est une opportunité unique d’opérer un changement écologique fondamental pour les générations futures. Cependant, seul un écosystème économique et réglementaire favorisant les investisseurs privés pourra relever ce défi tout en augmentant le parc locatif.