Parents : Quand le bébé pleure la nuit, qui se lève le plus ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Les enfants de 0 à 3 ans ont tendance à se réveiller plus souvent au milieu de la nuit. Une enquête récente de l’Ifop s’est penchée sur le parent qui se réveille le plus pour s’en occuper.

Les enfants de 0 à 3 ans ont tendance à se réveiller plus souvent au milieu de la nuit. Une enquête récente de l’Ifop s’est penchée sur le parent qui se réveille le plus pour s’en occuper.

La charge mentale des femmes augmente avec l’arrivée d’un bébé. Une étude menée par l’Ifop et publiée en septembre 2022, sur 1 001 parents hétérosexuels d’enfants de moins de 3 ans, montre que dans 78 % des cas ce sont les mères qui interrompent leur nuit pour s’occuper de l’enfant lorsqu’il pleure. Des chiffres éloquents qui confirment l’existence d’une charge maternelle présente dès les premières semaines après la naissance.

Les mères se réveillent plus rapidement que les pères

Huit minutes. C’est le temps qu’il faut à un homme pour intervenir auprès de son bébé, contre seulement quatre minutes et demie pour une femme. Pas moins de 44 % des femmes interrogées affirment qu’elles sont les seules à se réveiller lorsqu’elles entendent leur bébé pleurer. Certains papas disent même qu’ils font semblant de dormir pour ne pas se lever. A voir aussi : « Sauchichons », bières, vins, eaux pétillantes… Le CBD se met à table. En effet, 55% d’entre eux ont déjà adopté cette attitude, contre 44% de femmes. De tous les parents interrogés, 48 ​​% avaient déjà fait semblant de dormir.

Ces différences ont des conséquences pour les femmes, et notamment sur la qualité de leur sommeil. 44% des femmes déclarent avoir moins dormi depuis leur accouchement, contre 33% des hommes. Afin de pallier ces déséquilibres, 63% des parents déclarent avoir mis en place une rotation. Mais ce système n’est pas toujours équitable. Seuls 31% des répondants le jugent équilibré.

Esthétisation de la maternité, mamans parfaites sur les réseaux sociaux, responsabilité maternelle… malgré l’émancipation, le diktat autour de la maternité demeure-t-il ? #ledébatdemidi par @DaamNadiahttps://t.co/uuW1pIqG1x pic.twitter.com/njiNAJxorX — France Inter (@franceinter) 13 août 2019

Esthétisation de la maternité, mamans parfaites sur les réseaux sociaux, responsabilité maternelle… malgré l’émancipation, le diktat autour de la maternité demeure-t-il ? #ledébatdemidi par @DaamNadiahttps://t.co/uuW1pIqG1x pic.twitter.com/njiNAJxorX

Aroma-Zone : renouer avec un sommeil profond grâce à l'huile de CBD
Sur le même sujet :
Il est difficile de passer à côté de la popularité du CBD.…

L’inégalité de répartition de la charge mentale liée aux enfants

Cette étude traite également du thème des soins maternels en général. Il comprend que les femmes sont plus préoccupées par les responsabilités parentales liées au sommeil. 85% des mères déclarent surveiller le sommeil de leur enfant, contre seulement 54% des pères. Les femmes sont également plus soucieuses de la propreté de leur bébé avant de le mettre au lit. 83 % d’entre elles déclarent vérifier qu’il est propre avant d’aller se coucher, contre seulement 55 % des hommes.

Sans surprise, ces inégalités peuvent entraîner des tensions au sein du foyer. 66% des répondants disent s’être déjà disputés à ce sujet. Mais les nombreuses voix qui s’élèvent pour dénoncer ces injustices au sein du couple hétérosexuel pourraient contribuer à leur réduction. « Il semble y avoir une forme de rébellion qui émerge, notamment chez les féministes qui n’hésitent pas à critiquer leurs conjoints pour leur non-participation », conclut Louise Jussian, chercheuse au département Genre, sexualité et santé. genre sur Ifop

Stress mental : 5 conseils pour atténuer le stress de la rentrée scolaire https://t.co/v2aDVvj7Mk — Psychologies (@Psychologies_) 31 août 2022

Charge de travail mentale : 5 conseils pour soulager le stress de la rentrée https://t.co/v2aDVvj7Mk

Willer-sur-Nel. Le bien-être c'est tout le week-end
Lire aussi :
La 10ème Bien-être et mieux vivre a ouvert ses portes samedi et…

À Lire  ATP > Berrettini (se mouchant à la maison) : "C'est clair pour moi que je ne pourrai pas dormir ce soir"