Paris-ci, par-là – Dormir plus près des nuages ​​au TOO Hotel

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Au fil des années, les projets de Laurent Taïeb semblent se multiplier. Au sens propre. Après Mme Rêve, sur le toit de l’emblématique Louvre, son dernier-né, le TOO Hotel, prend place entre les 17e et 27e étages d’une des tours Jean’s Duo Nouvel, dans le 13e arrondissement de Paris, à deux pas de la BNF. , Jardin des Plantes et Gare d’Austerlitz, offrent une vue inédite dans un lieu parisien quatre étoiles.

En plus de la promesse de secouer les nuages ​​dès le réveil, le TOO Hotel et ses 139 chambres dont 22 suites avec vue sur la Tour Eiffel, la Seine et tous les monuments parisiens permettent, heure, nuit une à une . ou un week-end sans se ruiner – chambres à partir de 220 euros. Dès l’entrée, on est frappé par ce minimalisme brutal, signature de Philippe Starck. Rien n’a été touché de la structure en béton d’origine du bâtiment. Mais tout ce que vous avez à faire est de tourner la tête vers la gauche pour atteindre la réception de l’hôtel et entrer dans un nouvel espace chaleureux et rafraîchissant, fait de matériaux peu éclairés et chaleureux et importants.

Au premier étage de l’hôtel – au 17ème – se trouve un spa avec un jacuzzi extérieur sur une terrasse verdoyante qui permet d’admirer le lever du soleil sur la Seine. Au 25ème étage se trouve le restaurant contemporain TOO, installé dans un impressionnant cube de verre de six mètres de haut sous plafond et décoré des peintures les plus importantes d’Ara Starck, fille d’architecte.

À Lire  Quelques conseils de prévention sur-mesure pour une bonne vue

Aux fourneaux, le chef Benjamin Six, entouré de sa talentueuse brigade, propose une cuisine inspirée, contemporaine et cosmopolite du monde entier, mêlant saveurs, influences et goûts. Après cela, nous nous perdons dans la carte, impressionnés par la simplicité et les lumières qui apparaissent dans la ville. Crudo de Saint-Jacques, gelée de yuzu et sauce soja poivrée (24 euros, 32 euros avec 3 g de caviar), tempura de homard et dashi de crustacés (47 euros) ou tajine de poulet, oranges confites et olives muslala (32 euros) en salé. Les desserts ont été confiés aux bonnes mains de Pierre Hermé, entre autres, ses 2 000 feuilles (feuilleté caramel, crème mousseline, 16 euros) ou son gâteau Suzette (croustillant crumble, cheese-cake caramel, marmelade d’orange, 16 euros). euros).

Un bar pour trinquer près des étoiles

Enfin, au dernier étage de la tour, à 120 mètres de haut, le TOO TacTac Skybar de 350 mètres carrés (dont 150 en terrasse) permet de s’approcher des nuages, comme dans un film de Hayao Miyazaki. Sur le même sujet : 6 méthodes complémentaires pour améliorer votre sommeil. On doit aussi à l’équipe Taïeb/Starck plusieurs adresses bien connues des parisiens, comme les restaurants Bon et Kong.

Entre le 18ème et le 24ème étage, le long des couloirs qui alternent entre béton vert et teintes pastel chaudes, se trouvent les chambres du Too Hotel. Grande surface – 24 mètres carrés pour les plus petits -, acceptées et aménagées comme de véritables lieux pour passer la journée, dormir sur des coussins, s’asseoir à la table du salon ou s’appuyer sur la grande baie vitrée, elles offrent toutes une certaine vue, donc. atmosphère différente. Les salles de bains sont minimalistes et offrent des produits de qualité du mercredi. Douches à l’italienne dans la plupart des chambres et salles de bains dans les suites.

À Lire  Makelele: "Mon père m'a poussé à quitter le Real Madrid, je ne voulais pas partir"

Comme le résume magnifiquement Laurent Taïeb, « Le Too Hotel est une retraite paradisiaque, et cela donne l’impression d’être si haut que tout Paris est à nous. Quiconque apprécie la vue sur la ville depuis ce haut lieu est transporté dans un jeu magique. Cet hôtel, j’ai conçu pour rendre les gens heureux. Au réveil, il suffit d’ouvrir les yeux et d’appuyer sur le bouton qui fait monter les stores escamotables. La promesse d’une ville aux mille statues est faite à nos yeux d’enfant, quel que soit le temps Il y a quelque chose d’émouvant dans le silence qui nous entoure, comme si le temps s’était arrêté.

EN SAVOIR PLUSParis ici et là-bas – Beauté(s) à vendreTOO Hôtel, 65, rue Bruneseau, Paris (13e). A partir de 220 euros la nuit, toohotel.com

A voir aussi :
Maribé Lambert-Markouizes, de passage en Bigorre, évoque la réhabilitation de la cabane…