PARIS : Le Mondial des Métiers est de retour » la lettre économique et politique de PACA

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Après deux reports liés à la crise sanitaire du Covid, le Mondial des Métiers revient à Eurexpo-Lyon du 1er au 4 décembre 2022 pour une 25ème édition.

Plus de 100 000 visiteurs sont attendus pour ce grand rendez-vous d’orientation en Auvergne-Rhône-Alpes. Sur le bâtiment & Travaux publics, les visiteurs peuvent découvrir une vingtaine de métiers en participant à des démonstrations interactives ! Le but? découverte par le geste.

De jeunes visiteurs s’essayent à la fabrication de miroirs lors du concours WorldSkills 2020

La dernière édition a eu lieu en février 2020, quelques semaines avant le premier grand confinement. Dès lors, les partenaires et organismes de formation chargés de l’animation du stand BTP se préparent avec hâte et enthousiasme à revenir sur ce grand salon d’orientation. C’est aussi une première édition organisée par l’Auvergne-Rhône-Alpes Orientation (ARO), association créée par le Conseil régional dans le cadre des nouvelles compétences qui lui sont confiées en matière d’information d’orientation.

Près de 20 métiers exposés

Toutes les activités ont été planifiées et sont réalisées par les institutions et centres de formation de la région. Les démonstrations métiers seront réalisées par des jeunes en formation dans l’industrie (CFA, lycées professionnels, compagnons, etc.).

L’espace construction met en lumière les nouvelles techniques qui se développent dans ce métier. Pendant 4 jours, de jeunes maçons, charpentiers et couvreurs construisent une structure à grande échelle qui illustre la coopération et les multiples interactions entre ces différents métiers.

Les visiteurs peuvent également s’essayer aux métiers de l’artisanat, notamment dans les domaines suivants : plâtrage, peinture, carrelage, plomberie, électricité, ferronnerie, vitrerie, etc. Et enfin, s’entraîner à la conduite d’engins sur simulateur, prendre une photo dans un « chantier situation » ou même tester leurs connaissances du secteur de la construction avec un quiz.

À Lire  Opposite Skylight - L'histoire derrière le nom : Club Athletico Paranaense

Sur le stand Stadtwerke, les visiteurs pourront découvrir les métiers de la construction urbaine et routière, des réseaux humides (adduction d’eau potable, assainissement), des lignes aériennes et souterraines et de la conduite d’engins. Vous pourrez observer les jeunes pendant leur formation, mais vous pourrez aussi vous essayer à différents métiers : « grimper » sur des poteaux en bois (monteur de réseaux), simulateur de conduite d’engins, pose de pavés, etc.

2 décembre à 11h : « Homme d’affaires, formateur, stagiaire : les références croisées »

Une conférence de l’industrie se tiendra parallèlement aux démonstrations le vendredi 2 décembre de 11h00 à 11h30 dans la zone AGORA. Directeurs d’usine, formateurs et apprentis témoignent de leur travail au quotidien :

– Emilie DE BARROS, directrice de la société miroir SOGEMI (38)

– Théophile DUCQ, formateur maçonnerie et béton armé à la Fédération Compagnonnique Lyon

– Benjamin VITTOT, menuisier itinérant en apprentissage de menuisier à la Fédération Compagnonnique Lyon. Egalement inscrit aux sélections régionales des WorldSkills de la région Bourgogne Franche-Comté

Une large palette de métiers est présentée au public (miroir, gros œuvre, menuiserie, etc.) dans le but de créer ou de renforcer des métiers.