Partie d’un boisé dépouillé de ses arbres pour la construction de la résidence pour personnes âgées de Granby

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

MUNICIPAL. Bien que le quartier ait été informé de l’intention de la Société québécoise des infrastructures (SQI) d’abattre les arbres dans le cadre de la construction de la prochaine résidence pour personnes âgées sur la rue Providence, l’arrivée de la machine a détruit une partie du boisé la semaine dernière a causé une remuer dans la région.

Frustrée de voir des travailleurs occupés à abattre des arbres matures dans la ville, une femme visitant la région a contacté le journal pour exprimer son inquiétude. « Ne vous méprenez pas, je n’ai rien contre le Sénat. Ce travail est très efficace, mais il peut être fait dans le respect de l’environnement. Nous savons que cela arrivera, mais nous n’avons pas à continuer dans le cabochon », a-t-elle déclaré sous couvert d’anonymat pour éviter d’éventuelles représailles.

Selon le citoyen, les responsables de cet endroit devraient attendre la fin de la période de nidification des oiseaux avant de défricher le terrain, ce qui permettra de construire un immeuble de 48 logements au coût de plus de 36 millions de dollars. la présence d’animaux daji, notre porte-parole s’est également étonné des effets de l’augmentation du trafic dans la zone lors de l’ouverture de la nouvelle route qui doit se tenir en 2023. « Les gens se sont plaints car il y avait trop de voitures dans la zone . rues à cause de Providence Center (…). Et là, on ajoute 48 places pour les seniors en plus du personnel, des visiteurs et des bénévoles… où va-t-on stationner ces personnes ? « , elle se demandait.

À Lire  Remplir le verre de sel : c'est la solution à bon nombre de vos problèmes de salle de bain

C’est triste

C’est triste

Informés par les citoyens, des membres des Ami.e.s des boisés de Granby se sont rendus sur place pour constater l’avancée du projet. « Nous avons fait nos recherches de notre côté et le cadastre (terrain) appartient au gouvernement. Et il a décidé que la maison de l’Ancien y serait construite. Malheureusement, la Ville n’a rien à dire », a déclaré le président du groupe, Patrick Parent.

Comme le citoyen interviewé, M. Parent a encore une fois été attristé de voir comment des arbres tombent dans la ville au nom du développement. « La maison de retraite est une bonne chose et nous ne pouvons pas nous opposer à ce projet qui apportera une meilleure qualité de vie. Lire aussi : Ces endroits font-ils vraiment baisser le prix ?. Mais bien sûr nous avons été déçus. L’histoire du Boisé de la rue-Providence est triste et tragique. « 

Bien que le dossier du Centre des aînés ne relève pas de sa compétence, la ville de Granby a néanmoins fait part à la SQI de ses exigences quant à la préservation du grand nombre d’arbres le long de l’avenue Providence.

« Dès le début, s’occuper des arbres était un problème. C’est pourquoi la Ville exige du -CIUSSS et de la -SQI qu’ils maintiennent une clôture de protection de cinq mètres autour du terrain (…). Et quand on a donné une petite exception (au conseil du 4 juillet) pour permettre le début de la construction, on est venu montrer, dans le règlement, que la bande doit être préservée », a déclaré la mairesse Julie Bumblebee.

À Lire  Immobilier : de Précy-sur-Oise à L'Isle-Adam, ce qu'il faut savoir pour acheter en bord d'Oise

« En revanche, cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas d’assassinats ciblés dans cette bande (cinq mètres). Tout sera fait sous la supervision de l’ingénieur forestier si l’arbre a un accident, meurt ou s’il y a d’autres problèmes révélés dans la destruction », a déclaré le directeur général adjoint de la Ville, Gabriel Bruneau.

De son côté, la SQI s’assure de faire le nécessaire pour conserver le plus d’arbres possible autour du futur bâtiment. « L’équipe du projet est très soucieuse de préserver les arbres. Les arbres autour de l’excavation nécessaire à la construction du nouveau bâtiment et les arbres qui ne sont pas sains sont seulement abattus (…). L’équipe de projet respecte toutes les conditions fixées par la Ville et précisées dans notre permis de construction », a déclaré le porte-parole de la SQI, Francis-Martel, dans un échange de courriels.

Un plombier intervient en vidéo : un employé des Côtes d'Armor lance une réparation à distance avec l'aide de v
Ceci pourrez vous intéresser :
Vous avez goûté aux apéritifs vidéo, au travail à distance… Voici la…