Permis de conduire : Darmanin détaille les améliorations attendues

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Dans un article paru dans Le Progrès en début de semaine, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin explique les plans et changements envisagés par le gouvernement d’Elisabeth Borne en matière d’éducation et de sécurité routière. PermisMag vous donne un aperçu.

Deux réformes concernant le permis de conduire

Recrutement de 100 inspecteurs du permis de conduire

Afin de réduire l’accumulation de fonds pendant l’épidémie et de réduire les délais d’attente pour trouver des tests pratiques, Gérald Darmanin a annoncé le recrutement de 100 inspecteurs supplémentaires. Il a déclaré : « Une partie de l’augmentation du budget du ministère de l’Intérieur, nous allons d’abord embaucher 100 inspecteurs de plus. Ceci pourrez vous intéresser : Le fabricant vietnamien VinFast construit son réseau en Europe. Cela créera 150 000 opportunités supplémentaires. Reste à savoir comment ces IPCSR supplémentaires seront répartis (certains départements sont plus lourds que d’autres) et s’ils viendront s’ajouter ou remplacer des inspecteurs retraités.

Lancement d’une réflexion sur un permis probatoire

C’est probablement l’étape la plus importante pour le conducteur professionnel et inexpérimenté. Le ministre de l’Intérieur a indiqué « Je recommande également de commencer à réfléchir à la mise en place d’un modèle de permis sur le modèle du permis belge qui permet de conduire en semaine, en journée et non le week-end par exemple, si vous avez prouvé que vous avez le niveau nécessaire C’est une considération qui devrait être discutée et réfléchie avant de prendre une décision sur sa mise en œuvre.

À Lire  BMW M3 CS (2023). La prochaine berline est aussi puissante que la M4...

Cette mesure permettra aux auto-écoles de délivrer un permis de conduire, en attendant un test IPCSR. Nous reviendrons sur ce sujet sous peu.

Voir l’article :
Certes, le simple fait de s’interroger sur la santé du diesel laisse…

Des mesures en faveur de la sécurité routière

Contrôles routiers renforcés et campagne de prévention

Le ministre de l’Intérieur a annoncé le renforcement des autorités tout au long de l’été, notamment ce week-end du 14 juillet, alors qu’il devrait y avoir beaucoup de Français dans les rues. Au total, 25 000 policiers et gendarmes se rassembleront chaque week-end pour effectuer des contrôles cet été.

Ces contrôles seront accompagnés d’un exercice préventif à destination des conducteurs. Cette annonce – sur le respect des limitations de vitesse – s’intitule « la vie appartient à ceux qui la rendent facile ». Ces actions s’inscrivent dans une situation d’augmentation des morts sur les routes (+3% au premier semestre par rapport à 2019 avec 1.563 morts, lire le dernier communiqué du ministère de l’Intérieur).

Fin des retraits de points pour les excès de vitesse de moins de 5 km/h

Étonnamment, le ministre de l’Intérieur a montré dans le même temps qu’il ne voulait plus sanctionner les « petits excès de vitesse » inférieurs à 5 km/h avec la perte de points. Il a déclaré : « C’est sûr que c’est dangereux mais souvent ce n’est pas pris en compte et plus de 50 % des points sont perdus. la mise en place de cette mesure pourra se faire début 2023.

Il est offert gratuitement à la classe ouvrière, alors que la rentrée scolaire de septembre a déjà promis de divertir le gouvernement. Gérald Darmanin a déclaré : « Ceux qui passent tous les jours sur la route, les employés, les ouvriers, qui vont travailler ont plus de chances de perdre des points pour quelques excès de vitesse. C’est assez injuste pour la France, qui se lève tôt mais il n’y a pas de transports en commun ». . »

À Lire  Nehuda, une ancienne candidate de télé-réalité, au centre d'un scandale après avoir annoncé un concours pour la vendre...

Lutte contre les trafics de points

Dans le même temps, Gérald Darmanin a annoncé vouloir lutter contre le trafic de sujets (celui qui retire la lettre n’est pas celui qui commet le crime). L’amende pour fraude passera à 3 750 €. Il veut aussi travailler sur la suspension (facultative) du permis de conduire et de la carte grise, à l’instar de la pratique actuelle avec quatre cartes d’identité.

Comment vendre une voiture en toute sécurité ?
Ceci pourrez vous intéresser :
Vous souhaitez vendre votre voiture à un prix avantageux et sans tracas…