Pfizer investit 6,7 milliards de dollars dans le cannabis médical

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Pfizer Lab rejoint Jazz Pharma et Johnson & Johnson dans la course au cannabis médical. En effet, Pfizer vient d’acheter un autre laboratoire aux États-Unis spécialisé dans la production de médicaments à base de cannabis. Ceci est un bref résumé de la journée Le Cannabiste.

La nouvelle acquisition du géant pharmaceutique Pfizer s’appelle Arena Paramaceuticals. Il s’agit d’une société américaine qui produit des médicaments à son siège de San Diego, en Californie, depuis 2012.

Arena Pharmaceuticals, un traitement expérimental de la maladie de Crohn, n’a qu’une seule autorisation de mise sur le marché aux États-Unis. Depuis 2012, il commercialise sa molécule propriétaire : la Locaserin. Il s’agit en fait d’un traitement anti-obésité. Le nom de ce médicament est « Belviq ».

Personne ne lance Pfizer, dont les bénéfices promettent d’être stratosphériques cette année grâce à un essai mondial de vaccin COVID se terminant en 2023. Du côté des acquisitions, Pfizer s’est intéressé à un brevet pour un traitement appelé Olorinab.

Cela implique l’utilisation de cannabinoïdes via les récepteurs CB2 humains pour les douleurs abdominales et les symptômes inflammatoires.

La société de biotechnologie parviendra ainsi à lever 6,7 milliards pour mener des recherches sur les médicaments à base de cannabinoïdes et deviendra en quelque sorte l’unité spécialisée de Pfizer dans le domaine des médicaments à base de cannabis.

7 milliards pour vous donner une idée, c’est l’équivalent du déficit commercial de la France pendant un an. Alors que les entreprises internationales investissent, la France se coupe de tout espoir de recherche ou de développement dans le secteur en interdisant aujourd’hui les fleurs de cannabis, par exemple. Le pays naissant souffre donc de la volonté des multinationales d’avoir son propre traitement à base de cannabis, car il n’y a pas d’initiative développée et financée dans ce sens.

Commentaires, réactions : Cannabis sur Facebook / Twitter / Instagram

– Jean-pierre Ceccaldi, Le Groupe Blinc – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Quelle banque pour un commerce de CBD ?

Quelle banque pour un commerce de CBD ?

Comment accepter les paiements en ligne si vous êtes revendeur de produits CBD ? Ceci pourrez vous intéresser : Saint-Nazaire. Pour les vendeurs de CBD, des alternatives légales à base de cannabis.

  • CIC.
  • Caisse d’épargne.
  • LCL.
  • Banque populaire.
  • Smc.
  • Boursorama.
  • Crédit Nord.
  • Crédit agricole.

Comment ouvrir une entreprise de vente de CBD? Vous pouvez choisir entre deux structures : un magasin franchisé ou votre propre magasin. Prévoyez un budget entre 8 000 et 15 000 ¬ pour démarrer une activité CBD légale. Un budget qui se détaillerait comme suit : Si vous souhaitez ouvrir une franchise, prévoyez 5000-15000 ¬.

Quelle autorisation pour ouvrir une boutique de CBD ?

Comme pour tout type de commerce, ouvrir une boutique CBD nécessite d’abord : Créer une entreprise, car pour être quelqu’un qui peut vendre du CBD, il faut avoir un statut professionnel. Le statut de SAS est la structure juridique la plus couramment créée pour ce type d’activité.

Quel budget pour ouvrir une boutique de CBD ?

Ainsi, l’ouverture de votre magasin CBD légal coûte en moyenne 8 000 à 15 000 euros.

[Eco-universitaires] L'inflation, une menace pour le bien-être des Français
Voir l’article :
& # xD;Les chercheurs travaillent, L’Usine Nouvelle exhume ses trouvailles. Cette semaine,…

Est-ce que tout le monde peut vendre du CBD ?

En fait, chacun d’entre nous peut vendre du CBD en France ! Pourtant, l’origine du cannabidiol est monstrueuse et carrée, tout comme sa composition. Il est clair que la distribution et la commercialisation du CBD est autorisée en France tant que la loi et les conditions de vente sont respectées.

Dans quel statut vendre du CBD ? Vous devez avoir un statut clair pour commencer à vendre du CBD. La meilleure option est de choisir le statut SASU (Société par Action Simplifiée Unipersonnelle). Cela implique généralement de faire une déclaration à la Chambre de Commerce.

À Lire  Enectarol : une nouvelle forme de cannabis légal

Qui peut acheter de la CBD ?

Ceux qui souhaitent le consommer en France peuvent acheter du CBD auprès de commerçants spécialisés, aussi bien en ligne que dans des magasins physiques comme Green House Paris.

Puis-je vendre du CBD ?

Selon un arrêté publié au Journal officiel de l’Union européenne ce vendredi, les fleurs et feuilles brutes de CBD, ou cannabidiol, la molécule non psychotrope du chanvre attribuée à ses propriétés relaxantes, sont désormais interdites de vente en France.

Lanmezan. Du nouveau à l'Institut Bien-être B'Elle
A voir aussi :
l’essence Au coeur du centre commercial Ramondia et à l’abri de l’agitation…

Est-ce que le CBD est légal en France ?

Est-ce que le CBD est légal en France ?

Le CBD est légal en France sous certaines conditions : lorsqu’il est cultivé, la teneur en THC de la plante de chanvre ne doit pas dépasser 0,3% (contre 0,2% auparavant) selon les règles de la future PAC. entre en vigueur le 1er janvier 2023.

Pourquoi le CBD est-il interdit en France ? Une justice européenne a estimé qu’il « n’a pas d’effet nocif sur la santé » et ne peut être considéré comme un stupéfiant, contrairement à sa molécule jumelle le THC, que l’on trouve au marché noir.

Quel CBD autorisé en France ?

En France, seules les huiles au CBD, dites huiles à large spectre ou à base de cristaux de CBD, sont légales. La législation autorise l’utilisation d’huiles de CBG dites « à large spectre », qui ne contiennent pas de THC et sont à base de cristaux de CBG.

Est-ce que la vente de CBD est autorisé ?

La nouvelle loi CBD en France est entrée en vigueur début 2022. Une législation qui tend à resserrer l’étau autour des producteurs et vendeurs de ce produit sur le territoire français. Ainsi, il est désormais interdit de vendre des fleurs de CBD aussi bien pour les fumer que pour les proposer comme herbe.

Le boom légal du cannabis suscite l'appel des agriculteurs
Lire aussi :
« Vivre avec vos produits, c’est génial ! lance Jean-Marie Moëllo au…