Pizza Buitoni : Le maire de Caudry défie Nestlé de redémarrer l’usine

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

L’usine Buitoni de Caudry a été fermée cinq mois après le scandale des pizzas contaminées. Le maire s’inquiète du manque d’information sur la réouverture et les enjeux de Nestlé.

Pour les 180 salariés de l’usine Buitoni de Caudry (nord), l’inquiétude se fait sentir. Dans ce dernier, fermé depuis cinq mois, la direction annoncerait une reprise partielle des travaux fin novembre prochain.

L’usine de Caudry, qui produisait des pizzas de la gamme « Fraich’Up », que les autorités sanitaires accusaient d’avoir provoqué l’empoisonnement de dizaines d’enfants par la bactérie E.Coli et la mort de deux d’entre eux en mars dernier, a été signalée pour cause de mauvaise hygiène les conditions.

Un redémarrage après le début de la Coupe du monde

Le redémarrage de l’usine, qui continue de se faire attendre selon le maire de la commune, Frédéric Bricout, tombe au mauvais moment pour ce dernier. « L’administration n’annonce le redémarrage qu’à la 46e semaine (du 14 au 20 novembre) quand débutera la Coupe du monde. Lire aussi : Les classiques de la cuisine ont un design audacieux. C’est un événement qui génère encore une grosse consommation de pizza », s’insurge le maire de la commune.

Beauté, cuisine, bien-être : Pinterest lance 50 nouvelles émissions en ligne
Ceci pourrez vous intéresser :
(ETX Daily Up) – Pinterest est-il devenu la nouvelle plateforme de médias…

« Nestlé France ne met pas les moyens »

"Nestlé France ne met pas les moyens"

Une date de réouverture qui fait douter le maire de la commune de la viabilité de l’usine. Frédéric Bricout a donc décidé de défier Nestlé – la maison mère de Buitonia. « Au lieu de travailler 35 heures en 3×8 – c’est-à-dire trois équipes différentes tournant au même poste pendant 24 heures du lundi au vendredi, ndlr – pour monter en puissance et remettre l’entreprise aux normes, on lui a demandé d’en travailler deux, voire un jour par semaine », explique le maire de Caudry.

Frédéric Bricout recherche donc des garanties et un engagement de Nestlé. De son côté, la multinationale suisse annonce qu’un plan d’enquête est en cours, au cours duquel 2.000 analyses ont été réalisées. Les résultats de l’enquête seront disponibles dans quelques semaines.

Les meilleurs suppléments sportifs
Voir l’article :
En cas de pratique sportive régulière voire intensive, il est évidemment indispensable…