Plein emploi et hauts salaires pour les ingénieurs informaticiens de Télécom Paris

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Dans son enquête Premier Emploi 2022, Télécom Paris dresse un tableau extrêmement favorable des opportunités d’emploi pour ses élèves ingénieurs du numérique. 99% des diplômés de la promotion 2021 ont une activité professionnelle moins de 6 mois après l’obtention de leur diplôme, dont 72% avant leur embauche. Le salaire annuel moyen au départ est de 47 880 €.

L’enquête First Job 2022 de Télécom Paris montre que les étudiants techniques spécialisés en informatique démarrent leur carrière avec succès, avec des salaires élevés et des temps de recherche d’emploi parmi les plus courts. Par exemple, 99 % des diplômés 2021 ont signé un contrat de travail moins de 6 mois après la sortie de l’école, dont 72 % avant l’obtention de leur diplôme. Une proportion tout aussi importante (72 %) retrouve également un emploi moins de 3 mois après son départ. Quelle que soit leur taille, les entreprises raffolent des jeunes ingénieurs informaticiens de Télécom Paris. 34 % travaillent dans des TPE et PME (de 10 à 249 personnes), tandis que 31 % travaillent dans de grandes entreprises (5 000 personnes et plus). Les établissements de taille moyenne ou ETI (de 250 à 4999 personnes) attirent moins, avec seulement 9% de jeunes diplômés. 71 % se concentrent en Île-de-France, 9 % dans les autres régions de France. L’expatriation tente avec 20% des candidats installés à l’étranger.

Les TPE/PME comme les grands comptes embauchent à peu près à parité les jeunes diplômés de Télécom Paris. (Source : Télécom Paris : Crédit photo : Télécom Paris)

Une très grande diversité dans les secteurs d’activité

Une très grande diversité dans les secteurs d’activité

Les entreprises de services numériques, logiciels et télécoms sont très attractives avec 34% des étudiants de Télécom Paris travaillant dans ce secteur. Les activités de conseil en stratégie et en organisation restent fortes, avec 33 % de jeunes ingénieurs. Parmi les autres domaines représentés figurent la banque et l’assurance (18% des jeunes diplômés), l’industrie manufacturière (6%), les services tertiaires (4%) et d’autres comme les administrations et institutions publiques, les hôpitaux, l’énergie, la défense ou encore l’édition. Les métiers les plus demandés sont variés et incluent le développement et les tests, le cloud, la cybersécurité, l’analyse de données, l’intelligence artificielle ou les systèmes embarqués.

Les ingénieurs informaticiens de la classe 21 de Télécom Paris exercent principalement des activités de services et de conseil en informatique. Sur le même sujet : Assurance habitation en ligne : ce qu’il faut savoir pour réussir sa souscription. (Source : Télécom Paris/Crédit photo : Télécom Paris)

Assurance santé des expatriés : Henner accompagne les entreprises et les particuliers dans leur mobilité internationale
A voir aussi :
Henner, partenaire santé des expatriés au quotidien Particuliers ou salariés d’une entreprise,…

Des salaires très élevés au démarrage

Des salaires très élevés au démarrage

L’autre élément clé de cette recherche concerne la rémunération des jeunes ingénieurs du numérique. En France, le salaire annuel brut moyen avec primes des jeunes diplômés de Télécom Paris est de 47 880 €, faisant de l’école l’une des plus fortes sorties salariales. En termes de canaux de recrutement, 31% ont trouvé leur emploi grâce au stage de fin d’études. Pour 21% d’entre eux, ils utilisent les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin. De même, les forums ou le service emploi de l’École, ainsi que le réseau des alumni (respectivement 10 %), ainsi que les relations personnelles (8 %) témoignent de l’importance du réseau dans la recherche d’emploi.

Une erreur dans l’article ? Proposer une solution

Vacances d'été : Vous avez besoin de souscrire une assurance habitation spécifique pour votre location ?
Voir l’article :
Rien de tel que de partir en vacances l’esprit libre. Avez-vous pensé…