Pourquoi et comment garder les ascenseurs ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Visant à faciliter la vie des résidents d’un immeuble ou d’une copropriété, facilité d’accès pour les personnes à mobilité réduite et les seniors ou critère important dans la recherche d’un bien immobilier…, les ascenseurs doivent être des équipements fiables et sécuritaires. Utilisés quotidiennement et à plusieurs reprises, les ascenseurs nécessitent une attention particulière pour assurer leur bon fonctionnement et réduire les risques de dommages. Sans oublier la sécurité des utilisateurs bien sûr !

Le parc d’ascenseurs français compte environ 600 000 appareils selon la Fédération des Ascenseurs. Mais, comme le montre le groupe de professionnels de ce même rapport, 50 % d’entre eux ont plus de 25 ans ! Alors pour assurer le bon fonctionnement de ces équipements parfois vétustes, un contrat de maintenance avec un entrepreneur en ascenseurs est indispensable.

Vous n’êtes pas obligé de sélectionner un fabricant d’appareils pour effectuer ce service de maintenance. Des entreprises comme KONE peuvent facilement s’occuper de la maintenance et des inspections qui prendront des mois. Cela concerne notamment les dispositifs de sécurité tels que les serrures de porte et leurs systèmes de détection, la protection contre la chute libre et pour faciliter les manœuvres d’inspection, l’accès pour le personnel d’intervention… mais aussi les éléments d’assistance tels que les alarmes, les télécommunications et l’éclairage de secours.

Les spécificités du contrat de maintenance des ascenseurs

Bâtiments professionnels et de santé, résidences privées, locaux commerciaux ou hôtels nécessitent tous un équipement parfait. C’est la raison pour laquelle les contrats de maintenance des ascenseurs doivent être établis pour répondre aux obligations et aux normes applicables. Voir l’article : Meaux : la maison des ventes vient estimer votre bien. A défaut, le propriétaire de l’ascenseur s’expose à une amende de 450 € et à des poursuites en cas d’accident.

Dans la plupart des contrats de maintenance, les clauses sont très similaires et définissent les grandes lignes de l’intervention :

De plus, un journal de maintenance répertoriant toutes les interventions et inspections effectuées doit être mis à jour. Il permet notamment un suivi détaillé de la maintenance des équipements.

Avant de clore notre article, il faut également garder à l’esprit qu’en plus de l’entretien régulier de l’ascenseur, le propriétaire doit également procéder à un contrôle technique tous les cinq ans en sollicitant les services d’une entreprise extérieure agréée.

Articles réalisés en partenariat avec KONE

Comment déboucher une douche ou une baignoire ?
A voir aussi :
Quoi de plus désagréable qu’une douche ou une baignoire ? En fait,…

À Lire  Essonne : économies, réactivité, convivialité... cette copropriété est un syndic coopératif