Pourquoi les prix des Teslas d’occasion chutent-ils considérablement ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le prix d’une Tesla d’occasion a considérablement baissé au cours des derniers mois. Cela est dû à de nombreux facteurs, mais surtout à des prix déraisonnables. Explique.

Le prix d’une Tesla d’occasion a considérablement baissé au cours des derniers mois. Cela est dû à de nombreux facteurs, mais surtout à des prix déraisonnables. Explique.

Jusqu’à récemment, il y avait une anomalie qui permettait de revendre une Tesla fraîchement achetée à un prix plus élevé, et certaines personnes en ont profité. Mais ce temps est révolu.

Retour à la normale

L’époque où l’on achetait de nouvelles Teslas et les revendait à profit est peut-être révolue. A voir aussi : Comment vendre sa voiture d’occasion au meilleur prix ?. De nouvelles données montrent que les prix des Tesla d’occasion aux États-Unis baissent plus rapidement que les modèles d’autres constructeurs automobiles, et il en va de même en Europe.

Selon les données de la société automobile Edmunds, le prix moyen d’une Tesla d’occasion a chuté de 17 %, passant de 67 297 $ en juillet à 55 754 $ en novembre. C’est bien plus que la baisse globale des prix des voitures d’occasion de 4 % sur la même période.

Les prix des Tesla d’occasion chutent plus rapidement que les autres constructeurs automobiles et les symboles de statut d’énergie propre languissent plus longtemps chez les concessionnaires https://t.co/kYMLs81k6x

– Economic Times (@EconomicTimes) 27 décembre 2022

De même, malgré une baisse importante des prix, les Tesla d’occasion restent en vente plus longtemps. En effet, en moyenne, une Tesla se vend désormais en 50 jours, alors que les autres voitures se vendent en seulement 38 jours.

À Lire  Pneus : un nouveau support de service

Au cours des 2 dernières années, le fabricant américain a augmenté ses prix plus rapidement que tout autre fabricant. Il s’agit de profiter de la forte demande de véhicules électriques avec de bonnes autonomies en raison de la hausse des prix du carburant.

Ainsi, une « bulle » s’est créée, permettant la revente d’une Tesla à peine livrée, plus chère qu’elle n’a été achetée. En effet, il a permis de s’affranchir du temps d’attente d’un nouvel acquéreur sans débourser plus que le prix en vigueur au moment de l’achat, ou à peine. Le point culminant a été atteint en août 2022, lorsque 1/3 des Tesla d’occasion vendues étaient des modèles livrés en 2022.

Quels modèles de voitures vont disparaître du marché en 2022 ?

James Bond : Les voitures les plus mythiques de l’Agent 007 (en images)

Il dérive avec une McLaren 720S recouverte d’une guirlande de Noël ! (+ vidéo)

Lire aussi :
« Inacceptable. Les propos du ministre tchèque de l’Industrie Jozef Sikela, dont…

Pourquoi cette chute ?

En Europe, en plus de toutes ces explications, l’écart de prix entre les pays scandinaves, gourmands en voitures électriques, et la France, a aussi permis la revente à un prix plus élevé.

En effet, les prix en France étaient si bas que des acheteurs scandinaves venaient chez nous pour acheter, payant parfois jusqu’à 10 000 euros de plus que le prix payé en France, puis les revendaient chez eux avec une marge. C’est aussi la fin, car les prix en France ont considérablement augmenté.

Aujourd’hui, la baisse des prix du carburant, la hausse des taux d’intérêt, l’augmentation de la production de Tesla et la concurrence croissante des véhicules électriques ont modifié l’équilibre entre l’offre et la demande, faisant baisser les prix des Tesla d’occasion.

À Lire  Toutes les marques attendues pour Hypercar jusqu'en 2024 (photo)

Comme l’a dit Karl Brauer, analyste exécutif chez iSeeCars, « Vous ne pouvez pas vendre votre Tesla actuelle pour plus d’argent que vous ne l’avez payée, ce qui a été vrai pendant la majeure partie des deux dernières années. Cela réduirait la demande de nouvelles Teslas. »

Elon Musk a admis que Tesla envisageait de baisser le prix des voitures neuves pour soutenir la croissance des volumes, ce qui entraînerait une baisse des marges bénéficiaires. Le PDG de Tesla a blâmé les « changements radicaux de taux d’intérêt », bien que Tesla ait souffert plus que d’autres des anomalies susmentionnées.

Le constructeur de véhicules électriques a perdu près de 70 % de ses ventes cette année. Sa valeur. https://t.co/JJVwcJUlUZ

– Barron’s (@barronsonline) 29 décembre 2022

Les actions de Tesla ont chuté de 7,3% à leur plus bas niveau en plus de deux ans à 114,12 dollars au début de la négociation mardi, en baisse de 65% en 2022, a rapporté Reuters.

Lire aussi :
Fabriquée par une entreprise française, cette petite voiture s’appelle Circle. Avant d’arriver…